• Accueil
  • > Entretiens, portraits, rencontres, interviews

Défi du numérique – Entretien avec Didier Borg

Posté par Serge Bénard le 19 novembre 2011

« L’économie globale de Delitoon repose à la fois sur le digital, le papier et ses déclinaisons »

Photo Didier Borg © Manuel F. Picaud / Auracan.com - 2011Photo Didier Borg © Manuel F. Picaud / Auracan.com – 2011

Après la musique et le cinéma, le livre et la bande dessinée se préparent à passer au défi du numérique. Depuis quelques années, des projets éclosent, sous forme d’applications de lecture sur les supports mobiles ou sous forme d’éditions participatives ou en ligne. Aucun modèle ne s’est encore imposé. Un pionnier s’est installé discrètement dans le paysage depuis un semestre avec 2000 comptes d’utilisateurs ouverts et 150 auteurs inscrits. Delitoon(www.delitoon.com) propose en effet une nouvelle façon de lire, mais aussi de créer de la bande dessinée pour les écrans.

 

Lire la suite : http://www.auracan.com/Interviews/interview.php?item=279

Publié dans Entretiens, portraits, rencontres, interviews, Numérique | Commentaires fermés

Les incroyables jardins, de Jacques Abeille

Posté par Serge Bénard le 18 novembre 2011

«En France, on condamne l’imagination»

Jacques Abeille était maudit, le voici culte. Depuis la réédition de son chef d’œuvre, «les Jardins statuaires», le plus méconnu de nos grands écrivains sort de l’ombre. Il publie les deux derniers tomes de son «Cycle des contrées». Nous l’avons rencontré. 

Lire l’entretien : http://bibliobs.nouvelobs.com/romans/20111117.OBS4761/en-france-on-condamne-l-imagination.html
«En France, on condamne l'imagination»

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Entretiens, portraits, rencontres, interviews | Commentaires fermés

Comment crée-t-on une série d’albums jeunesse ?

Posté par Serge Bénard le 18 novembre 2011


Antoon Krings a récemment publié le cinquantième album de la série Drôles de Petites Bêtes (Gallimard Jeunesse). Depuis Mireille l’Abeille, paru en 1994, l’auteur jeunesse a fait le tour du jardin pour s’intéresser à la fourmi, la luciole, le moineau, la mésange…

Mais comment a-t-il débuté cette collection des Drôles de Petites Bêtes ?
Et comment réussit-t-il à faire évoluer la série depuis 15 ans ?
Quel est le point de départ d’un nouvel album ?

Source : http://www.enviedecrire.com/comment-cree-t-on-une-serie-dalbums-jeunesse-antoon-krings/

[gv data= »http://www.dailymotion.com/swf/
Comment crée-t-on une série d’albums jeunesse ? par enviedecrire« ][/gv]

Publié dans Arts graphiques, BD, illustrateurs, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Entretiens, portraits, rencontres, interviews, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

« Catastrophe! » – Entretiens de la revue Tête-à-tête

Posté par Serge Bénard le 18 novembre 2011

CATASTROPHE ! Revue Tête-à-tête n° 04 (automne 2012) La planète est en danger, le monde court à sa perte, nos jours sont comptés. Les scientifiques, relayés par les écologistes, ne cessent de nous mettre en garde devant le réchauffement climatique, la déforestation, la raréfaction des (…)

Lire la suite :

« Catastrophe! » (entretiens de la revue Tête-à-tête) - escolaⓐfabula.org

 

Publié dans Entretiens, portraits, rencontres, interviews, Publications, revues | Commentaires fermés

L’homme qui a traduit « Tintin au Tibet » en mongol

Posté par Serge Bénard le 17 novembre 2011

Rencontre avec Alain Desjacques

jeudi 17.11.2011, 05:14 - La Voix du Nord

 Alain Desjacques, le spécialiste français de la musique mongole, atraduit « Tintin au Tibet» en mongol. Il était au salon du livre.Alain Desjacques, le spécialiste français de la musique mongole, atraduit « Tintin au Tibet» en mongol. Il était au salon du livre.

C’est un ouvrage qui a nécessité deux ans de travail. L’auteur l’a présenté au salon du livre …

dimanche. « Je suis le spécialiste français de la musique mongole », affirme sans la moindre prétention Alain Desjacques, qui a grandi à Nantes et enseigne l’ethnomusicologie (l’étude des musiques de traditions orales) à l’université de Lille III : « Quand on est dans ce secteur de la tradition orale, on ne peut pas isoler la musique des chants et des contes. J’ai donc dû m’investir de plus en plus dans la langue mongole. J’ai appris le mongol à l’Institut des Langues et Civilisations Orientales mais j’ai fait aussi de longs séjours sur place tant et si bien qu’un jour, je me suis dit qu’il faudrait que je traduise Tintin au Tibet. Mon premier contact avec les éditions Casterman remonte à 1988 ».

Lire la suite : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Dunkerque/actualite/Autour_de_Dunkerque/Agglomeration_de_Dunkerque/2011/11/17/article_rencontre-avec-alain-desjacques-l-homme.shtml

Publié dans Entretiens, portraits, rencontres, interviews, Traductions, traducteurs | Commentaires fermés

L’autre Houellebecq

Posté par Serge Bénard le 16 novembre 2011

16-11-11 à 11:43 par Leménager Grégoire

RENCONTRE AVEC PIERRE LAMALATTIE. A 55 ans, cet ancien ingénieur agronome, aujourd’hui artiste peintre, qui fut pendant vingt ans l’ami de l’auteur des «Particules élémentaires», signe un premier roman très réussi, et très houellebecquien.

Lire l’article : http://bibliobs.nouvelobs.com/romans/20111109.OBS4158/l-autre-houellebecq.html

L'autre Houellebecq dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. 2686172

PIERRE LAMALATTIE est né à Paris en 1956. Ses parents occupaient des «professions intermédiaires dans la banque et la santé», ses quatre grands-parents étaient instituteurs en Corrèze. Entré «sans grande conviction» à l’Agro en 1975 en même temps que Michel Houellebecq, il a exercé la profession d’ingénieur agronome, de médiateur social et a enseigné la gestion des ressources humaines. Passionné de peinture depuis son enfance, il s’y consacre à plein temps depuis 1995. Marié, père de trois enfants, il vit à Paris. ©Edouard Caupeil-Pasco pour « le Nouvel Observateur »

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Entretiens, portraits, rencontres, interviews, Leur premier livre | Commentaires fermés

Des photos de légendes sans clichés

Posté par Serge Bénard le 16 novembre 2011

 

Des photos de légendes sans clichés dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. 060202906.jpg_300x235

 dans Entretiens, portraits, rencontres, interviews

 

 

Le photographe André Chadefaux, né à Paris mais Auvergnat dans l’âme, a côtoyé des légendes de la photo. Il a aussi travaillé pour des journaux renommés.

Pierrick Delobelle

Édith Piaf, Audrey Hepburn, Brigitte Bardot, Sacha Guitry, Claude Nougaro, Line Renaud, Gérard Philipe : un vrai inventaire à la Prévert. Qu’il a d’ailleurs également photographié. André Chadefaux, photographe à la retraite est né à Paris, mais reste auvergnat dans l’âme : il a passé une partie de son enfance près de Cheylade, chez ses grands-parents, agriculteurs.

Lire la suite : http://www.lamontagne.fr/editions_locales/cantal/des_photos_de_legendes_sans_cliches@CARGNjFdJSsAFBsMAh4-.html














Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Entretiens, portraits, rencontres, interviews | Commentaires fermés

L’horticulteur Jean Bigot raconte son Kenya dans un livre

Posté par Serge Bénard le 16 novembre 2011

dimanche 13 novembre 2011


Jean Bigot a installé sa production de roses dans la vallée du Rift, au Kenya, il y a plus de 10 ans.

Écouter Jean Bigot parler du Kenya, c’est saisir la fascination exercée par ce coin d’Afrique sur l’homme passionné d’ethnologie. Parce qu’il y a installé sa production de roses dans la vallée du Rift, il y a plus de 10 ans, le Sarthois a pris le temps d’écouter et de regarder ce pays et son peuple. Il témoigne dans son livre Où va le Kenya ? de la fascinante beauté de la nature, de l’omniprésence d’une faune exceptionnelle et des aspirations d’un peuple partagé entre crainte et espoir pour son aveni

Lire la suite :

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-L-horticulteur-Jean-Bigot-raconte-son-Kenya-dans-un-livre-_72257-avd-20111113-61662194_actuLocale.Htm

Où va le Kenya ? par Jean Bigot, éditions L’Harmattan. En librairie.

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Entretiens, portraits, rencontres, interviews | Commentaires fermés

Avec le Modernist, la cuisine du XXIe siècle enfin expliquée

Posté par Serge Bénard le 14 novembre 2011

Par François Simon Publié le 12/11/2011 à 12:40 

Annoncé comme le livre de cuisine révolutionnaire, rejoignant l’Escoffier dans le paradis des ouvrages, il fait déjà un malheur aux Etats-Unis avec ses 20 kilos de photos renversantes. Il vient d’être couronné meilleur livre gourmand de l’année par le pôle gastronomique du groupe Figaro.

C’est sans aucun doute le livre le plus spectaculaire de ces vingt dernières années. Certes, il y eut de superbes livres, lourds comme un cheval mort, aussi refroidissants qu’une pierre tombale dans lesquels les chefs stars avaient, soit dit en passant, proprement vidangé leurs ordinateurs. Edité par Taschen, Modernist Cuisine. Art et science culinaires. Réalisé par Nathan Myhrvold (un des fondateurs de Microsoft), Chris Young (ancien chef au Fat Duck, à Bray, Angleterre) et Maxime Bilet, ce livre est une façon de nous prendre par la main et de nous expliquer tout doucement comment la cuisine a fait sa révolution pendant ces dernières années.

Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2011/11/12/01006-20111112ARTFIG00571-avec-le-modernist-la-cuisine-du-xxie-siecle-enfin-expliquee.php

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Edition, éditeurs, Entretiens, portraits, rencontres, interviews, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Slim, le caricaturiste algérien : «Il faut que l’on défende les « Doigts de l’homme »»

Posté par Serge Bénard le 14 novembre 2011

Interview de Slim, le caricaturiste algérien : «Il faut que l’on défende les « Doigts de l’homme »»

Peu d’Algériens ignorent qui est Slim. Ce bédéiste caricature et commente l’actualité du pays depuis plus de quarante ans

 

Slim, le caricaturiste algérien : «Il faut que l'on défende les

En constante évolution, il a publié dix neuf albums et publié dans de nombreux journaux y compris dans les pays voisins, comme  l’excellent Milouda.com pour la presse marocaine, qui illustre le quotidien de la femme marocaine moderne avec humour. Mais sa renommée dépasse les frontières du Maghreb et des pays francophones et il est fréquemment invité à des évènements culturels jusqu’aux Etats-Unis, ou il anime un cycle de conférence sur la bande dessinée algérienneen en 2008 à l’Université de Los Angeles (UCLA). Un de  ses titres Le Monde Merveilleux des Barbus est d’ailleurs traduit et publié en anglais (The Wonderful World of the Whiskered). Lire la suite ; http://iheartmonks.blogspot.com/2011/10/interview-de-slim-le-caricaturiste.html


Publié dans Arts graphiques, BD, illustrateurs, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Entretiens, portraits, rencontres, interviews | Commentaires fermés

123456...52
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar