• Accueil
  • > Reliure, relieur, restauration, entretien

La Reliure irradiante

Posté par Serge Bénard le 7 juillet 2010

Les reliures irradiantes pourraient être à la reliure moderne ce que la reliure à l’éventail fût au 17ème siècle, on y retrouve un principe global similaire (un mouvement du centre du plat vers les bords), même si l’exécution est naturellement différente.

bonet2.jpeg

Ce sont Paul Bonet et Pierre-Lucien Martin qui en furent les spécialistes, et c’est Pierre Bonet lui-même qui s’est donné la peine de la définir pour nous, réglant définitivement tout débat:

La reliure irradiante consiste en « … filets ondulés et très proches les uns des autres s’irradient d’un centre en rythmes concentriques, accrochant la lumière suivant la variation des courbes; ils donnent à l’ensemble un effet giratoire et scintillant qui semble créer relief et mouvement ». Amen donc.

Et on a même envie de dire « amène! », tant ces reliures sont désirables, et pourtant vous savez que je ne suis pas amateur de reliure moderne. La première reliure de ce type de Bonet date de la période 1934-1935, et elles sont évidemment extrêmement recherchées, à la fois pour la qualité de la reliure, bien sûr, mais aussi l’exploit technique que réalise le doreur.

H.

P.S.: : je n’ai pas trouvé d’image pour illustrer parfaitement le propos. On peut qualifier la reliure présentée comme étant à la fois irradiante et mosaïquée je pense.

Source :

http://bibliophilie.blogspot.com/2008/01/la-reliure-irradiante.html

Publié dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables, Reliure, relieur, restauration, entretien | Commentaires fermés

1...1617181920
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar