Prière d’insérer – Ingrid Thobois Sollicciano

Posté par Serge Bénard le 30 septembre 2011

Posté par Serge Bénard le 30 septembre 2011

” Un magistral portrait de femme, entre passion et folie.
(…) On préservera, bien sûr, les mystères de ce livre magnétique, troisième roman d’une Ingrid Thobois toujours fascinée par les comportements extrêmes, dans la vraie vie comme dans la fiction. À 31 ans, la lauréate du prix du premier Roman 2007 maîtrise tout à fait une inspiration qui n’appartient qu’à elle. ” Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo.
Prière d’insérer - Ingrid Thobois Sollicciano dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. onglet_bg onglet_bd dans Prière d'insérer

Sollicciano est déjà en cours de traduction en Turquie!

livrel572012.jpeg

 

Déjà un coup de cœur pour de nombreux libraires, Sollicciano figure également dans la sélection de rentrée des librairies Decitre. 
De nombreuses rencontres en librairie sont prévues à Paris, Charlieu, Meaux, Pontoise, Quimper, Strasbourg, Vincennes… à découvrir ici.
 

Quelques coups de cœur de libraires

Jennifer Le Morvan — Librairie-café Soif de lire — Strasbourg :
« Un roman énigmatique, dans lequel le mystère est dévoilé par bribes chapitre après chapitre, et dont la progression dramatique est parfaitement maîtrisée. Un magistral portrait de femme, entre passion et folie. » Pour lire le texte de Jennifer Le Morvan en entier, rendez-vous sur la page de la librairie-café Soif de lire

Jean-Baptiste Hamelin — Librairie Carnet à spirales — Charlieu :
« Cinématographique et troublant, le troisième roman d’Ingrid Thobois,Sollicciano, est un magnifique portrait de femme : Norma-Jean bouscule la vie et ses codes. Ce texte démontre toute l’originalité et la maîtrise d’une auteure qui se plaît en permanence à surprendre le lecteur. Une vraie réussite, une grande émotion de lecture. »

Anne Ploquin — Fnac Lyon Part-dieu :
« Magnifiquement bien écrit !!! »

Source : http://www.zulma.fr/livre-sollicciano-572012.html

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Prière d'insérer, Rentrée littéraire automne 2011, Traductions, traducteurs | Commentaires fermés

Mr China ou Comment perdre 450 millions de dollars à Pékin après avoir fait fortune à Wall Street

Posté par Serge Bénard le 29 septembre 2011

Mr China ou Comment perdre 450 millions de dollars à Pékin après avoir fait fortune à Wall Street dans Actualité éditoriale, vient de paraître 9782915134537

zoom

  • Nombre de pages : 242 pages
  • Date de parution : 23/09/2011

Résumé

L’incroyable histoire d’un banquier de Wall Street parti en Chine avec quatre cent cinquante millions de dollars, qui découvre à ses dépens que les règles occidentales n’ont pas cours en Chine.

Au début des années quatre-vingt-dix, le marché chinois s’ouvre au monde et Wall Street ne veut pas manquer ça. Les délégués de New York, bardés de diplômes et d’expertise, en costume rayé et mocassins à glands, s’apprêtent à négocier avec les vieux cadres chinois. Le décor est planté pour la scène qui va voir s’affronter les milliards de dollars de Wall Street à la plus ancienne culture du monde. Ceci est une histoire vraie, celle d’un puissant banquier de Wall Street parti chercher la gloire en Chine.

Déterminé à surfer sur la grande vague d’investissements qui s’amorce, il fait équipe avec un ex-garde Rouge et l’auteur de ce livre, un Anglais de 46 ans parlant le mandarin. Ensemble, ils lèvent plus de 400 millions de dollars et achètent des usines sur tout le territoire chinois. Ils croyaient leurs contrats bien ficelés et découvrent à leurs dépens que la Chine n’admet que ses propres règles. Depuis dans leur salle de conférence, tandis que leurs partenaires chinois poursuivent leurs intérêts propres, les trois dirigeants assistent à l’engloutissement de tous leurs fonds.

Source : http://www.eyrolles.com/Entreprise/Livre/9782915134537

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Prière d'insérer | Commentaires fermés

L’origine du silence, de Jed Rubenfeld

Posté par Serge Bénard le 21 septembre 2011

couverture
L'origine du silence, de Jed Rubenfeld dans Actualité éditoriale, vient de paraître giftransparent
Agrandir l'image
giftransparent dans Prière d'insérer
giftransparent
Titre Original
L’ORIGINE DU SILENCE
giftransparent
Date de parution
8 Septembre 2011
giftransparent
Collection
Littérature Générale
giftransparent
Nombre de pages giftransparent Format
576 p. giftransparent 140 x 225 mm
Série
Littérature Générale
giftransparent
EAN
9782265092532
giftransparent
giftransparent
Jed RUBENFELD 

Traduit par 

Carine CHICHEREAU

giftransparent L’ORIGINE DU SILENCE giftransparent
Un soleil radieux baigne Wall Street, le douzième coup de midi résonne au clocher de Trinity Church quand une violente explosion retentit. Une vague de terreur sans précédent s’abat sur New York, des centaines de victimes sont à déplorer. Nous sommes au mois de septembre… 1920.
Trois amis assistent à la scène : le capitaine de police James Littlemore, le docteur Stratham Younger, et Colette Rousseau, une jeune scientifique française tout juste arrivée aux États-Unis avec son frère Luc, un enfant rendu muet par les horreurs de la guerre.
Peu de temps après la déflagration, Colette est prise pour cible de mystérieuses attaques, mais par qui ? Pourquoi ? La piste à la fois policière et psychologique qui commence à se dessiner dépasse les frontières américaines. De Wall Street à Paris ou à Prague, et du cabinet viennois de Sigmund Freud à l’antichambre du pouvoir à Washington, les pièces du puzzle se mettent progressivement en place. Tandis que Freud tente de découvrir l’originie du silence de Luc, il élabore une théorie qui pourrait bien éclairer d’un jour nouveau les deux enquêtes…
« Un mélange foisonnant d’action, de corruption, et de trahison. Un livre à lire absolument. »The Times
giftransparent

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Prière d'insérer | Commentaires fermés

Nouveau recueil de nouvelles fantastiques : Une porte sur l’enfer…

Posté par Serge Bénard le 23 août 2011

21 nouvelles pour 21 moments palpitants !

L’imagination fertile de l’auteure nous entraîne dans des mondes à la fois effrayants, pleins de mystère et terriblement envoûtants.

On vibre à l’unisson des personnages qui évoluent dans ces univers « parallèles », où le réel et le paranormal flirtent étroitement, au point que le lecteur se demande si l’histoire a existé ou si tout n’est qu’invention.

La peur, l’effroi, l’angoisse ne sont jamais bien loin ! Mais c’est justement pour ces sensations que le lecteur se laisse emporter par la plume de Christine Casuso.

Alors, poussez cette « porte sur l’enfer » et vous ne pourrez être que séduits par les destins de Virginie, de Nina, de Paul, de Flora et de tous les autres protagonistes qui habitent ces histoires ensorcelantes !

Pour la lecture gratuite de la première nouvelle

http://www.thebookedition.com/une-porte-sur-l-enfer-de-christine-casuso-p-63944.html

Publié dans Bonnes feuilles, extraits, premier chapitre, Prière d'insérer | Commentaires fermés

Dix livres fétiches : Sébastien Veilleux

Posté par Serge Bénard le 20 août 2011

19 août 2011  par Sébastien Veilleux

Lorsque j’ai dû m’asseoir pour réfléchir aux dix livres qui ont marqué mon parcours de lecteur, des dizaines de titres, d’histoires et de personnages ont revendiqué cet honneur. Je commencerai donc par saluer les grands oubliés de ce palmarès, les Folco, Ellroy, Vian, Laferrière, Hesse et Tolstoï, qui mériteraient tous de figurer dans cette chronique. Ils ont tous été des mentors à un moment ou l’autre de ma vie. Pour ce palmarès, je me suis borné aux livres « coup de poing », à ces lectures dont je ne suis pas ressorti indemne.

Lire la suite : http://www.librairiemonet.com/blogue/

Publié dans Prière d'insérer, Sélections | Commentaires fermés

La culture de la paix dans la littérature africaine

Posté par Serge Bénard le 4 août 2011

L’œuvre a pour ambition de montrer comment la promotion de la culture de la paix est faite à travers la littérature africaine et comment le message littéraire pourrait être utilisé pour mener à bien le combat en faveur de la paix dans le monde. Elle est à la fois théorique et pratique dans sa démarche.

En effet, elle essaie de comprendre les enjeux des conflits, puis de déceler les mécanismes littéraires de promotion de la culture de la paix, avant de faire des propositions pour optimiser la contribution de la littérature dans la promotion de la culture de la paix. La promotion de la culture de la paix dans la littérature africaine est un essai qui a adopté une approche pluridisciplinaire, mêlant l’approche anthropologique du texte, la sociocritique, la science politique, les théories des relations internationales et la géopolitique, pour appréhender le contenu des œuvres littéraires étudiées.

L’auteur

San Simon Coulibaly est né le 31 décembre 1980 à Tapoko (Toussiana) au Burkina Faso. Il est titulaire d’un Diplôme d’Etudes Approfondies en Lettres Modernes (option Littérature orale) et d’un Diplôme d’Etudes Supérieures en Diplomatie et Relations Internationales.

Très brillant élève, successivement major de sa promotion à l’Université de Ouagadougou, à l’Institut Diplomatique et des Relations Internationales (IDRI), puis à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM).

Il est actuellement Conseiller des Affaires Etrangères au Département des Questions Institutionnelles et de Souveraineté du Premier Ministère de son pays.

Source : http://www.lefaso.net/spip.php?article43242&rubrique68

Publié dans Prière d'insérer | Commentaires fermés

Rentrée littéraire 2011 – Ruwen Ogien L’influence de l’odeur des croissants chauds sur la bonté humaine

Posté par Serge Bénard le 30 juillet 2011

Ruwen Ogien
L’influence de l’odeur des croissants chauds sur la bonté humaine

et autres questions de philosophie morale expérimentale
essai
Grasset

Ruwen Ogien est philosophe, directeur de recherches au CNRS (CERSES). Il a publié des ouvrages marquants sur la pornographie, les questions bioéthiques, la liberté d’expression. Son dernier ouvrage chez Grasset : La Vie, la mort, l’Etat (2009).

La plupart des philosophes prétendent que, si l’on s’intéresse à la pensée morale, il faut commencer par lire et relire les grands textes de l’histoire des idées pour avoir des « bases solides ». Il n’est pourtant pas évident que le meilleur moyen d’inviter le lecteur à la réflexion éthique soit de lui donner le sentiment qu’il peut se reposer tranquillement sur les doctrines élaborées par les « géants de la pensée ».
Partant de ce principe, Rowen Ogien propose, dans un livre qui se présente comme une sorte d’antimanuel de philosophie, une série de problèmes concrets, de dilemmes, de paradoxes, afin de mettre à l’épreuve les jugements du lecteur. Nous y trouvons des expériences de pensée dont les conclusions nous font douter de la robustesse ou de l’universalité de nos intuitions morales.
Ces matériaux forment le corpus d’une philosophie morale expérimentale qui nous aide à comprendre que rien dans les concepts et les méthodes de la philosophie morale n’est à l’abri de la contestation et de la révision. Pourquoi en effet faudrait-il « fonder la morale » sur un principe unique et inaltérable ? Qui a besoin d’une telle « sécurité » ? Telle est la question que ce livre alerte, drôle et profond, nous invite à poser.

 

Source : http://www.grasset.fr/nouveautes/nouveau.htm

Publié dans Prière d'insérer, Rentrée littéraire automne 2011 | Commentaires fermés

Rentrée littéraire 2011 – Charles Dantzig Dans un avion pour Caracas

Posté par Serge Bénard le 30 juillet 2011

Charles Dantzig
Dans un avion pour Caracas
roman
Grasset

Charles Dantzig est l’auteur de plusieurs romans (Nos vies hâtives, prix Roger Nimier et prix Jean Freustié, 2001, Un film d’amour, 2003, Je m’appelle François, 2007) et d’essais tels que le Dictionnaire égoïste de la littérature française – cinq prix littéraires dont le prix Décembre, le prix des Lectrices de Elle et le grand prix de l’Essai de l’Académie française, 2005 –, l’Encyclopédie capricieuse du tout et du rien (prix Duménil, 2009) et Pourquoi lire ? (grand prix Jean Giono pour l’ensemble de son œuvre, 2010).

C’est l’histoire d’un homme dans un avion. Il est parti à la recherche d’un ami disparu. Cet ami, un célèbre spécialiste des mots, un philologue, a été enlevé au Venezuela. Pendant les neuf heures du trajet entre Paris et Caracas, le narrateur va essayer de comprendre pourquoi il s’est mis en tête d’écrire un livre sur Hugo Chávez, « dictateur moderne, mélange de Mussolini et de Michel Drucker ». Et il se pose des questions sur l’amitié. Son ami disparu lui en avait dit des choses violentes, choquantes, paradoxales peut-être. « Pour quelle raison l’amitié devrait-elle être un vieux chien qui sommeille à l’entrée de sa niche ? » Il en a théorisé la rupture. Selon lui, en effet, il n’y a pas d’amitié, il n’y a que des formes d’amour. 
Pour l’amour, il y a eu Lucie, une artiste conceptuelle, gaie et narquoise, qui sait très bien ce qu’elle veut. Et d’abord, qu’elle veut Xabi. Le disparu s’appelle en effet Xabi, prénom basque qui se prononce « chabi ». C’est un homme qui aime les mots, les femmes et les fleurs. Les fleurs et les mots ne le décevront pas, mais qu’en est-il de Lucie, la jeune rousse aux goûts ambigus ? Ah, Xabi, qu’est-il donc allé faire au Venezuela ?

 

Source :  http://www.grasset.fr/nouveautes/nouveau.htm

Publié dans Prière d'insérer, Rentrée littéraire automne 2011 | Commentaires fermés

Prière d’insérer – Darling Lilly, de Michael Connelly

Posté par Serge Bénard le 26 juillet 2011

Michael Connelly, c’est le pape du polar en France et dans le monde. un des plus gros best seller. D’abord journaliste, il a couvert de très nombreuses affaires criminelles (Rodney King par exemple). Son terrain de jeu, c’est Los Angeles qu’il connaît comme sa poche. Chaque ruelle, chaque bar louche, vous découvrirez toute cette ambiance malsaine des faubourgs de LA dans ses romans. Si vous voulez en savoir plus long sur les lieux fréquentés par sur les lieux des flics de LA, vous serez comblés avec Michael Connelly. De cette matière première si réaliste, Connelly en fait le point de départ de ses livres. Son héros habituel, Harry Bosch, archétype du personnage meurtri obtient un succès considérable.

Pour Darling Lilly, Michael Connelly laisse pourtant tomber son protagoniste « hard boiled ». Vous ne verrez pas l’ombre d’Harry Bosch dans ce roman. Par contre vous aurez droit a un livre bien foutu. C’est l’histoire d’un bonhomme qui change d’appartement et a qui échoie un nouveau numéro de téléphone. Malheur ! Ce numéro était attribué précédemment à une prostituée. Une femme très demandée en tout cas. Et voilà que le téléphone n’arrête pas de sonner au point de rendre le personnage fou. Pour que cela cesse, il se lance alors dans quelques démarches qui vont lui faire comprendre que la propriétaire initiale du numéro a disparu dans des conditions énigmatiques. C’est le début d’une enquête bien sombre.

Source communiqué de presse : http://www.repandre.com/Darling-Lilly,20033.html


Publié dans Prière d'insérer | Commentaires fermés

La route du désastre italien

Posté par Serge Bénard le 25 juillet 2011

statale18

Nationale 18

par Mauro Minervino La route du désastre italien dans Prière d'insérer loupe

Fandango

Acheter ce livre en ligne dans Prière d'insérer 

Il est une route en Italie qui raconte le pays mieux que ne le ferait une enquête journalistique ou un essai historique. C’est la « Statale 18 », qui donne son titre au dernier livre de l’anthropologue Mauro Minervino. Cette route, l’une des plus mortelles d’Italie, relie Naples à Reggio Calabria (dans l’extrême sud de la botte) en longeant la mer Tyrrhénienne.

Une véritable « ville », le long de laquelle fleurissent corruption immobilière, exploitation des immigrés et des prostituées, pollution des sols, de la mer et des rivières, villages-vacances et autres sex-shops. « Le privé y prévaut sur le public, le propriétaire sur le citoyen », écrit Dario Olivero dans La Repubblica. « Le voyage de Minervino éclaire l’une des plus grandes défaites culturelles et humaines de notre histoire, dont ne subsistent que des décombres au bord d’une route. »

Source : http://www.booksmag.fr/le-livre-du-jour/la-route-du-desastre-italien/


Publié dans Prière d'insérer | Commentaires fermés

1234
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar