« Les erreurs dans la peinture » Laurence Paix-Rusterholtz et Christiane Lavaquerie-Klein

Posté par Serge Bénard le 15 décembre 2011

Laurence Paix-Rusterholtz et Christiane Lavaquerie-Klein


prix 39,00 €
format 24,3 x 28 cm
couverture cartonnée reliure cousue
144 pages
ISBN : 978-2-35290-082-5

Regardez ce tableau et cherchez l’erreur !… Ce tableau est un chef-d’œuvre et pourtant… Que fait le reflet de l’homme dans le miroir ? Et celui de la serveuse, pourquoi est-il décalé ? Manet s’est trompé ou… il l’a fait exprès ! Ce livre est une histoire de la peinture vue sous un angle nouveau et inattendu : l’erreur.

Lire la suite : http://www.cleditions.com/?Les-Erreurs-dans-la-peinture

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Au pied du sapin 2011, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Beau livre, bd, érotisme ou essai : 5 livres à offrir

Posté par Serge Bénard le 15 décembre 2011

Posté par Benjamin Berton le 13.12.11 à 10:07

Crise oblige, nous avons repensé notre budget Noël à la baisse. Pas de gros livres qui coûtent chers et de produits superflus, juste du dispensable indispensable et de la haute valeur ajoutée technologique. S’il ne doit rester qu’un cadeau au pied de votre sapin de tricard, c’est un livre pardi ! Le seul cadeau qui défie la finance, et qui est susceptible d’éclairer la vie de vos amis, enfants et collatéraux.

Un beau livre : La Grande Aventure de la cartographie, éditions National Geographic, 39,90 euros

Beau livre, bd, érotisme ou essai : 5 livres à offrir dans Au pied du sapin 2011 64935Coordonné par Beau Riffenburg, La Grande Aventure de la cartographie revient sur l’une des plus remarquables caractéristiques humaines : la liaison entre le plan et le déplacement dans l’espace. Chaque page fait revivre avec une concision et une érudition remarquables toutes les étapes d’un processus (des premières cartes au… GPS) qui a englouti des vies, entraîné d’immenses contresens (Colomb, l’Amérique etc) et souvent provoqué des guerres. C’est la carte qui fait l’homme et pas l’inverse.

Lire la suite : http://livres.fluctuat.net/blog/51328-beau-livre-bd-erotisme-ou-essai-5-livres-a-offrir-pour-noel.html

Publié dans Au pied du sapin 2011, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres, Sélections | Commentaires fermés

Un roman de Fantasy historique pour Bénédicte Taffin

Posté par Serge Bénard le 15 décembre 2011

Au sommaire de cet article consacré à l’actualité de Bénédicte Taffin : une pucelle et un démon.

Par Emmanuel Beiramar
12 décembre 2011 | Mis à jour 12 décembre 2011
Pages liées :Bénédicte Taffin
Un roman de Fantasy historique pour Bénédicte Taffin

Bénédicte Taffin, récompensée par le Prix Futuriales Jeunesse 2011 pour le livre Les yeux d’Opale (Gallimard Jeunesse), travaille sur un roman pour adultes mêlant Histoire et Fantasy.

Lire la suite : http://www.fantasy.fr/articles/view/18732/%20un-roman-de-fantasy-historique-pour-benedicte-taffin

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Alain Ménil – « Les voies de la créolisation »

Posté par Serge Bénard le 15 décembre 2011

« LA PENSÉE DE GLISSANT DEMANDE À ÊTRE LUE AVEC PATIENCE »

Entretien de Boniface Mongo-Mboussa avec Alain Ménil

Alain Ménil -
Ce qui frappe lorsque l’on vous lit, c’est la structure du livre. L’approche est davantage dialogique qu’hagiographique comme dans certains textes sur Glissant. Et on se dit quel dommage, ce livre aurait dû paraître du vivant de Glissant. Depuis combien de temps travaillez-vous sur cet essai ?

Lire la suite : http://www.africultures.com/php/index.php?nav=article&no=10521

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Entretiens, portraits, rencontres, interviews | Commentaires fermés

Céline dans tous ses états

Posté par Serge Bénard le 15 décembre 2011

Créé le 14-12-2011 à 10h49 – Mis à jour à 12h59    

PAR DELFEIL DE TON.

Passée la mi-décembre d’une année où il fut tout au long à la fête, voici que Ferdinand sort encore de sa boîte avec de l’inédit.

L'année Céline n'est pas finie: les éditions du Lérot publient une édition en fac-similé et au format de "Mea culpa", son pamphlet anticommuniste de 1936, commenté par Henri Godard. ©Editions Du Lérot – Droits réservés

L’année Céline n’est pas finie: les éditions du Lérot publient une édition en fac-similé et au format de « Mea culpa », son pamphlet anticommuniste de 1936, commenté par Henri Godard. ©Editions Du Lérot – Droits réservés

Non, l’année Céline n’était pas finie! Avec le film de Patrick Buisson, «Paris Céline», diffusé cette semaine sur la chaîne Histoire, on pouvait croire que c’en était définitivement terminé avec le cinquantenaire. Un inattendu apparaît: l’édition du seul pamphlet déjà ouvertement en librairie, «Mea culpa», le brûlot anticommuniste rapporté du voyage à Leningrad, mais cette fois dans tous ses états.

Lire la suite :

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Inédits | Commentaires fermés

« Tous les coups sont permis », de Renaud Dély et Henri Vernet

Posté par Serge Bénard le 14 décembre 2011

La politique, ou l’art de la violence

Livre du jour | LEMONDE | 14.12.11 | 13h25   •  Mis à jour le 14.12.11 | 13h25

Couverture de l'ouvrage de Renaud Dély et Henri Vernet, "Tous les coups sont permis" (Calmann-Lévy).

Couverture de l’ouvrage de Renaud Dély et Henri Vernet, « Tous les coups sont permis » (Calmann-Lévy).CALMANN-LÉVY

Ce n’est, évidemment, ni très glorieux ni très séduisant. Mais que reste-t-il de la politique quand on enlève le décor de la République, les beaux projets sans lendemain et la communication omniprésente ? Un ressort aussi puissant que destructeur : la violence de la conquête du pouvoir, la brutalité de ce désir, les haines, les trahisons et les souffrances qu’il déclenche. Telle est la démonstration, cruelle mais juste, que font Renaud Dély et Henri Vernet.

Lire la suite : lemonde.fr/livres/article/2011/12/14/tous-les-coups-sont-permis-de-renaud-dely-et-henri-vernet_1618428_3260.html

TOUS LES COUPS SONT PERMIS de Renaud Dély et Henri Vernet. Calmann-Lévy, 304 p., 18 €.

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations | Commentaires fermés

Erik Remès réfléchit à la Barbarie sociale dans son dernier livre

Posté par Serge Bénard le 14 décembre 2011


Erik Remès réfléchit à la Barbarie sociale dans son dernier livre

Erik Remès, qu’on suit depuis des années au Mague, nous revient avec un livre fort et sans concession, librement inspiré d’un fait divers qui a marqué bien des esprits…

Erik Remès touche juste, là où ça fait mal en faisant un parallèle pertinent entre l’antisémitisme et l’homophobie… A lire d’urgence.

Lire la suite : http://www.lemague.net/dyn/spip.php?article7969

Le livre est disponible en format papier et numérique sur le site :

http://livre.fnac.com/a3907983/Erik…

Et sur http://www.numilog.com/ResultatRech…

Il est également présent aux Mots à la bouche dans le Marais.

Et sur http://www.lc-­editions.com

Contact Erik Rémès : erikremes@free.fr 
Christophe Lucquin contact@lc-editions.com
ISBN / 978-2-919000-678

Prix papier : 15 € Prix numérique : 7,49 €

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Entretiens, portraits, rencontres, interviews | Commentaires fermés

Gulzar Joby, un auteur d’anticipation ambitieux

Posté par Serge Bénard le 14 décembre 2011

Créé le 13-12-2011 à 18h53 – Mis à jour le 14-12-2011 à 11h10   

Gulzar Joby, un auteur d'anticipation ambitieux dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. 9521323341669

Par Sciences et Avenir

« Un texte est un peu comme un bateau en bois : trois mois pour le construire et six mois pour le vernir! » Rencontre avec Gulzar Joby, auteur d’anticipation, deux fois lauréat du concours de nouvelles de l’ENSTA ParisTech.

Gulzar Joby est un auteur d’anticipation français vivant à Saint-Etienne, deux fois lauréat du concours de nouvelles de l’ENSTA ParisTech (2ème prix « Grand public » en 2010 pourSissoko, Monsieur Poulet, 1er en 2011 pour C’était mon dernier bateau). Il développe une œuvre ambitieuse en plusieurs nouvelles et romans dont il documente l’évolution sur son blog,36, quai du futur. Gulzar nous livre ici quelques secrets de fabrication…

Lire la suite : http://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/20111213.OBS6645/gulzar-joby-un-auteur-d-anticipation-ambitieux.html

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Entretiens, portraits, rencontres, interviews, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

« Scintillation », une lueur dans le chaos

Posté par Serge Bénard le 14 décembre 2011

John Burnside.<br />
 Copyright : Philippe Matsas/Métailié

Dans Scintillation, l’écrivain écossais John Burnside décrit une société capitaliste à l’agonie, qui étouffe les corps et les âmes. Mais où subsistent malgré tout quelques lumières.
Scintillation, de John Burnside. Ed. Métailié, 20 €, 283 p.

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Traductions, traducteurs | Commentaires fermés

Germanophobie : le retour des revanchards

Posté par Serge Bénard le 14 décembre 2011

Publié le 14/12/2011
Mis à jour le 14/12/2011 à 11h57

Depuis 1870, en France, on bouffe du «boche» du matin au soir, sans précautions verbales. Les dernières sorties politiques sont l’occasion de se pencher sur un courant littéraire oublié: le roman revanchard.

«Destroy this mad Brute», propagande anti-allemande pour recruter dans l'armée américaine pendant la Première Guerre mondiale, via Wikimedia Commons«Destroy this mad Brute», propagande anti-allemande pour recruter dans l’armée américaine pendant la Première Guerre mondiale, via Wikimedia Commons -

(…)

Humiliation nationale. Des décombres de Sedan, naît une République fragile. La Revanche s’installe dans toutes les têtes. Ne crée-t-on pas Sciences-po pour surmonter la «crise allemande de la pensée française»Le Tour de la France par deux enfants n’est-il pas celui de deux orphelins lorrains poussés à l’exil?

Le roman revanchard

 C’est à cette époque qu’émerge une veine littéraire peu connue aujourd’hui mais particulièrement féconde, qualifiée par Marc Angenotde «roman revanchard».

«Des récits structurellement très divers qui intègrent un certain nombre d’axiomes idéologiques chauvins et présentent une image fortement partisane et naïvement roublarde de l’opposition politique franco-allemande, opposition transposée au niveau de conflits interindividuels.» (2)

(…)

Lire la suite : http://www.slate.fr/story/47141/boches

 

Publié dans Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

12345...431
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar