• Accueil
  • > Lecture, lecteur, lectorat

The Book Edition et Gallica : le numérique refait papier neuf

Posté par Serge Bénard le 21 juillet 2010

La société d’impression en ligne The Book Edition vient de conclure un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France afin de proposer, à la demande du lecteur, la réimpression des livres et documents numérisés sur Gallica.

Fondée en 2007, The Book Edition est une filiale du groupe Reprocolor, spécialisée dans l’impression numérique. La plateforme en ligne permet aux auteurs en mal d’éditeur ou désireux de s’écarter du circuit classique, de s’auto-éditer en publiant leurs livres sans frais et en les faisant imprimer au coût de production. 5500 œuvres sont aujourd’hui disponibles. De son côté Gallica, la bibliothèque en ligne de la BnF, propose la consultation en ligne et en libre accès d’un million de livres et de documents numérisés. Une fois n’est pas coutume, les deux forces se sont associées. Le lecteur pourra désormais retrouver sur papier plus de 500 œuvres libres de droits et  accessibles sur Gallica, par l’intermédiaire de la plateforme The Book Edition. Le coût d’impression sera fonction du format et du nombre de pages soit entre 10 et  19 euros pour un livre en noir et blanc de 180 pages, et le lecteur attendra sa commande entre 3 et 5 jours. Deux  corpus de textes regroupés sous les titres « Voyages en Italie» et «Voyages en France», seront disponibles dans un premier temps. La Camorra : mystères de Naples de Marc-Monnier, La Campagne de Bonaparte en Italie d’Alexandre Foudras, Graziella de Lamartine, Les bourgeois de Paris : scènes comiques de Henry Monnier, Le poème du Rhône de Frédéric Mistral, ou Le compagnon du tour de France de George Sand, pourront, entre autres, être imprimés pour les lecteurs qui en feront la demande.

Source : 

http://www.thebookedition.com/

Publié dans Actualité - Événement, Lecture, lecteur, lectorat, Numérique | Commentaires fermés

Lire le noir – Enquête sur les lecteurs de récits policiers

Posté par Serge Bénard le 3 juillet 2010

Lire le noir

Enquête sur les lecteurs de récits policiers

Annie Collovald, Erik Neveu

Livre relié – 25 €

Un livre sur cinq vendu en France est un policier. De Simenon à Cornwell, de Daeninckx, Jonquet ou Vargas à Mankell, Pears ou Camillieri, rares sont les lecteurs qui n’ont jamais fréquenté ces récits. À partir d’une quarantaine d’entretiens approfondis avec des lecteurs assidus, Annie Collovald et Erik Neveu tentent de comprendre les raisons d’un tel engouement. Quelle est aujourd’hui l’offre de récits policiers ? Comment se familiarise t-on à ce genre littéraire ? Quelles justifications, quels plaisirs les lecteurs invoquent-ils ? Quelle évasion peut bien offrir une littérature qui évoque le sang, la menace, souvent les frontières noires du monde social ? Et comment rendre compte des troublantes coïncidences entre les ruptures biographiques (mobilité sociale, drames personnels) vécues par bien des lecteurs et leur prédilection pour le polar ? Ni état des lieux du policier, ni carte d’Etat-major de ses publics, ce livre questionne une expérience singulière de lecture. Il met à jour, derrière l’apparente banalité de livres de détente, la diversité des investissements qui s’y réalisent, la manière dont le lire s’entrecroise à l’être, au vivre et au mal-vivre. Les histoires de crime, d’enquête ou de poursuites apparaissent alors comme des outils de gestion de son identité, des récits qui donnent sens et harmonie à un monde réel vacillant. En rendant visible cette capacité des genres policiers à cumuler les attraits des littératures de distraction, de savoir et de salut, cette recherche, qui accompagne au plus près la biographie et les pratiques des lecteurs, aide aussi à comprendre les raisons d’un succès et les cohérences d’un public pourtant bigarré.

Année de publication décembre 2004

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Edition, éditeurs, Lecture, lecteur, lectorat | Commentaires fermés

Les 11-18 ans et les bibliothèques municipales

Posté par Serge Bénard le 3 juillet 2010

Les 11-18 ans et les bibliothèques municipales

Virginie Repaire, Cécile Touitou

Avec Françoise Bettahar, Bernard Sallet

Cet ouvrage est téléchargeable gratuitement (37 p.)

À l’heure d’Internet, y a-t-il encore une place pour la bibliothèque municipale dans l’univers des adolescents ? Quel intérêt peut-elle présenter aux yeux de jeunes qu’on imagine volontiers faibles lecteurs, adeptes convaincus des moteurs de recherche, et virtuoses du téléchargement, légal ou illégal, de musique et de films ? Pourquoi certains jeunes ne viennent-ils pas ou plus dans les bibliothèques et que pourrait-on leur offrir pour qu’ils les fréquentent ? Autant de questions auxquelles cette nouvelle enquête, consacrée à la relation que les adolescents entretiennent avec la lecture et l’univers des bibliothèques, s’efforce de répondre.

Année de publication février 2010

http://editionsdelabibliotheque.bpi.fr/livre/?GCOI=84240100884420

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Lecture, lecteur, lectorat | Commentaires fermés

1...4142434445
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar