• Accueil
  • > Lecture, lecteur, lectorat

Descente en Librairie contre la TVA à 7% sur les livres

Posté par Serge Bénard le 8 novembre 2011

Descente en Librairie contre la TVA à 7% sur les livres dans Actualité - Événement

Alors même que la semaine dernière on s’inquiétait du devenir des Librairies Indépendantes (cf. Télérama n°3225), on nous annonce hier une hausse de la TVA sur, notamment, les livres, ceux-ci n’étant pas reconnus comme « biens de première nécessité », de 5,5% à 7% ! Voilà une solution de sauvetage des Librairies Indépendantes, très pertinente ! Si, comme je le crois, vous êtes contre cette augmentation, je vous engage à aller signer la pétition « Non à l’augmentation de la TVA sur les livres » ! Je souhaite aussi relayer l’initiative de Sophie et Judith sur leur blog, initiative que j’ai mise en pratique ce matin même : Achetez des livres, Sauvez un libraire !

Lire la suite : http://leslivresdegeorgesandetmoi.wordpress.com/2011/11/08/descente-en-librairie-contre-la-tva-a-7-sur-les-livres/

Publié dans Actualité - Événement, Fiscalité, Lecture, lecteur, lectorat, Prix du livre | Commentaires fermés

Plan de rigueur sur le livre ? Les éditeurs réagissent

Posté par Serge Bénard le 8 novembre 2011

07/11/2011

Le livre n’est plus une première nécessité. C’est ce que laisse entendre l’annonce de François Fillon, qui a décidé d’augmenter le taux réduit de TVA de 5,5% à 7%, sauf pour les « produits de première nécessité ». La culture, le patrimoine littéraire et les livres scolaires n’étant apparemment pas considérés comme absolument nécessaires. 

Le Syndicat national de l’édition prépare sa réaction

Une décision inacceptable pour les libraires et les éditeurs, au moment même où le marché du livre tente coûte que coûte de survivre à la crise et à l’essor du numérique. « Le secteur est déjà tendu, nous explique Sabine le Stum, directrice de la communication du Syndicat national de l’édition. Cette décision ne pourra que fragiliser encore davantage un marché en pleine difficulté« . Destabilisée par cette mesure « qu’on ne peut,selon elle, que dénoncer« , Sabine le Stum s’apprête à réunir ses équipes, ce soir même, afin d’appeler à une réaction collective pour manifester le mécontentement de la profession.

Lire la suite : http://www.myboox.fr/actualite/plan-de-rigueur-sur-le-livre-les-editeurs-reagissent-10267.html

Publié dans Actualité - Événement, Economie du livre, Edition, éditeurs, Fiscalité, Lecture, lecteur, lectorat, Librairies, libraires, Prix du livre | Commentaires fermés

TVA à 7 % sur le livre : ‘on voit ce que pèse le ministère de la Culture’

Posté par Serge Bénard le 7 novembre 2011

Oui, c’est-à-dire que la réaction du ministre tarde à se faire entendre…

Par Nicolas Gary, le lundi 07 novembre 2011 à 17:27:35 

Dans l’interprofession, les commentaires ne cessent de fuser. Entre l’indignation – pas vraiment celle de Stéphane Hessel – et l’inquiétude, la décision du gouvernement de rehausser la TVA réduite de 5,5 % à 7 % provoque un véritable tollé.

Dans le plan d’équilibre des finances publiques, le Conseil des ministres a ainsi résolu de rehausser la TVA réduite de 5,5 % à 7 %. Et ce, à « l’exclusion des produits de première nécessité que sont l’alimentation, l’énergie, et les produits et services destinés aux personnes handicapées ».

Comme on nous le fait donc valoir, à moins de croire que le livre ne soit destiné aux handicapés, voilà que l’industrie devrait basculer d’une TVA de 5,5 % à 7 %, pour les ouvrages papier.

Lire la suite : http://www.actualitte.com/actualite/monde-edition/justice/tva-a-7-sur-le-livre-on-voit-ce-que-pese-le-ministere-de-la-culture-29638.htm

Publié dans Actualité - Événement, Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Economie du livre, Edition, éditeurs, Fiscalité, Lecture, lecteur, lectorat, Librairies, libraires, Prix du livre | Commentaires fermés

Savoir pourquoi on lit la littérature n’est pas savoir pourquoi on l’aime

Posté par Serge Bénard le 7 novembre 2011

BÉATRICE BLOCH

 Vincent Jouve, Pourquoi étudier la littérature ?, Paris : Armand Colin, 2010, 224 p., EAN 9782200249892.

L’auteur de cet essai aborde les questions fondamentales des rapports entre littérature et esthétique, entre forme et intention : quel accès avons‑nous au texte littéraire et que pouvons‑nous en dire pour le partager ? Le questionnement se prolonge sur le plan éthique en interrogeant ce qu’on peut enseigner en cours de littérature, et le rôle social de ce dernier. Vincent Jouve propose ici une enquête serrée qui recoupe des questions fondamentales d’esthétique, de Kant jusqu’aux esthétiques analytiques contemporaines, en se demandant quelle est la spécificité de la littérature. Il offre aussi une discussion riche sur l’invention du sens par la lecture et sur les limites de l’interprétation, en ponctuant ces approches théoriques par de fines analyses textuelles.

Le texte est ferme et s’avance clairement. La démarche de V. Jouve, précise et scrupuleuse, part des théories existantes en esthétique ou en théorie littéraire. Il donne la parole à Goodman, Danto, Schaeffer ou Genette, et synthétise de façon analytique et accessible leurs apports. En rendant limpide ce qui peut paraître complexe, en engageant vaillamment le dialogue avec les thèses des philosophes pour soupeser le caractère acceptable ou non de leurs positions, cet essai a la vertu de pousser le lecteur à avancer lui‑même ses arguments, et à les fourbir sans se contenter d’entériner l’état actuel de la recherche en esthétique, repensée à nouveaux frais.

Lire la suite :  http://www.fabula.org/revue/document6580.php

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Lecture, lecteur, lectorat | Commentaires fermés

Suisse – Journées d’Arole 2011 : L’avenir du lire

Posté par Serge Bénard le 7 novembre 2011

Université de Lausanne

Quartier Sorge, Bâtiment Amphipôle

les 18 et 19 novembre 2011

Les Journées d’AROLE sont un lieu de rencontre, de discussion et de formation dans le domaine de la littérature pour l’enfance et la jeunesse. Elles sont organisées tous les deux ans par AROLE et l’Institut suisse Jeunesse et Médias. Les conférences proposées lors de ces Journées permettent d’enrichir nos connaissances sur les problématiques liées à la lecture et à la littérature jeunesse. Pour diversifier les points de vue sur ces questions, une approche multidisciplinaire (historique, psychologique, sociologique, etc) des thématiques est favorisée. Des professionnels du livre, créateurs, éditeurs, etc., sont également invités à partager leur réalité avec les participants.

Les dix-septièmes Journées d’AROLE s’intéresseront à la problématique de la lecture à l’ère du numérique dans le domaine du  livre pour enfants. Quelles créations numériques sont proposées aux enfants ? Y trouve-t-on des œuvres originales développées pour ces supports ou des adaptations de livres d’abord publiés sur papier ? Quels potentiels offrent les supports numériques dans le domaine de la culture ? Comment lisent les enfants sur ces nouveaux supports ? Y a-t-il de nouvelles formes de lecture et de nouvelles attentes des lecteurs ? Est-ce que ces productions numériques impliquent de nouvelles attitudes créatives de la part des auteurs et des illustrateurs ? Ces questions, et bien d’autres, seront discutées dans le cadre des 17es Journées d’AROLE en compagnie de conférenciers issus du monde académique  et du monde de l’édition pour la jeunesse.

Les Journées d’AROLE sont destinées principalement aux bibliothécaires jeunesse, aux enseignants, aux éducateurs spécialisés et aux universitaires.  Mais elles sont ouvertes à toutes et à tous.

Lire la suite :  https://mail.google.com/mail/?ui=2&ik=4219dd66b5&view=att&th=1337a17d55ceb0bd&attid=0.4&disp=vah&zw

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Edition, éditeurs, Journées, rencontres, événements, voyages, Lecture, lecteur, lectorat, Librairies, libraires, Livre, histoire, bibliographie | Commentaires fermés

Des livres pour enfants adaptés aux contextes africains

Posté par Serge Bénard le 7 novembre 2011


L’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) et le Bureau régional de l’UNESCO à Dakar, au Sénégal, vient de sortir “Cultures d’enfance”, une collection africaine de livres pour enfants, qui répond à un manque patent de livres pour enfants, adaptés aux contextes africains.

Le concept de “Bouba et Zaza” a été développé par le Groupe de travail de l’ADEA  sur le développement de la Petite enfance (GTDPE) et le Bureau régional de l’UNESCO à Dakar, appuyés par des spécialistes de l’Éducation de l’ADEA et de l’UNESCO en Afrique, en partenariat avec la maison d’édition Michel Lafon Éducation et des illustrateurs africains. “Culture d’enfance” apporte une réponse à une étude réalisée en Côte d’Ivoire, au Ghana, en Sierra Leone et au Togo, qui montre que les familles, particulièrement celles des zones rurales, ne disposent généralement pas de livres pouvant permettre aux parents d’accompagner l’éducation des enfants, de la naissance à l’âge de quatre ans.              

À travers les expériences de « Bouba et Zaza » qui en sont les personnages principaux, la collection vise à développer chez les jeunes enfants de l’âge de trois à huit ans des compétences de vie et de socialisation, en dehors du contexte familial, tout en s’adressant aux plus grands enfants, aux parents et aux enseignants.

Lire la suite : https://mail.google.com/mail/?ui=2&ik=4219dd66b5&view=att&th=1337a17d55ceb0bd&attid=0.1&disp=vah&zw

Publié dans Lecture, lecteur, lectorat | Commentaires fermés

Algérie – Colloque « Flot de lettres »

Posté par Serge Bénard le 6 novembre 2011

Comment intéresser l’enfant à la lecture ?

Publié le 02/11/2011 à 02:45 – 16 visites

Source : infosoir

Comment intéresser l’enfant à la lecture ?

Aspiration n «Nous voulons une littérature propre à l’enfant, porteuse d’une empreinte algérienne, sans fautes de grammaire ni d’orthographe.»


La problématique de la lecture chez l’enfant en Algérie et de la «faiblesse» des textes a été abordée, hier, à Oran, par les participants au colloque «Flot de lettres». «Le désintérêt de l’enfant pour la lecture s’explique, en premier lieu, par la faiblesse des écrits peu attractifs et par l’incapacité des auteurs versés dans ce genre de littérature à répondre aux goûts de leurs jeunes lecteurs», ont estimé les participants à cette rencontre.

Lire la suite : http://www.algeria-isp.com/actualites/culture-livres/201111-A6788/comment-interesser-enfant-lecture.html

Publié dans Colloques, conférences, assises, forums, congrès, symp, Lecture, lecteur, lectorat, Promotion du livre et de la lecture, dons de livres | Commentaires fermés

Une semaine de « Folies livresques »

Posté par Serge Bénard le 6 novembre 2011

Grâce à la capitale régionale de la culture

dimanche 06.11.2011, 05:07 - La Voix du Nord

 Le Mini Paradisio de la compagnie du Scénographe s'installera samedi prochain à La Couture pour des ciné-lectures.Le Mini Paradisio de la compagnie du Scénographe s’installera samedi prochain à La Couture pour des ciné-lectures.

| LA COUTURE  (59) |

Des rencontres originales et surprenantes autour des livres et de la littérature …

 

où convivialité et plaisir sont les deux maîtres mots.

Une semaine de « Folies livresques »  dans Actualité - Événement

C’est ce que promettent les organisateurs de la semaine de « Folies livresques » programmée du 7 au 12 novembre à La Couture dans le cadre de la capitale régionale de la culture.

Lire la suite : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Bethune/actualite/Autour_de_Bethune/Bas_Pays/2011/11/06/article_une-semaine-de-folies-livresques-grace-a.shtml


Publié dans Actualité - Événement, Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies, Lecture, lecteur, lectorat, Lectures publiques, promenades et tourisme littéraires, théâtre | Commentaires fermés

Livre et lecture en Bretagne : une filière dynamique

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2011

Plouguerneau

mercredi 02 novembre 2011


Rachaël Marrec, Yannik Biguoin, Christian Ryo et Rémi Abjean. Leur constat : la filière bretonne du livre se porte plutôt bien, avec ses nombreuses librairies indépendantes, ses cafés bretons, ses salons du livre et ses très nombreux auteurs. 

Christian Ryo, le directeur de l’établissement public de coopération culturel (EPPC) Livre et lecture en Bretagne, a passé la journée de jeudi à Plouguerneau, accompagné et guidé par le président de la structure Yannik Bigouin, également conseiller régional… et Plouguernéen.

Pour ce dernier, « c’est l’occasion de montrer le dynamisme culturel de la commune – avec notamment ses onze auteurs répertoriés et sa médiathèque – et de réfléchir à des actions avec d’autres acteurs culturels de la région ou d’ailleurs ».

Lire la suite : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Livre-et-lecture-en-Bretagne-une-filiere-dynamique-_29195-avd-20111102-61590621_actuLocale.Htm

Publié dans Lecture, lecteur, lectorat, Livres, Patrimoine culturel, patrimoine écrit, Promotion du livre et de la lecture, dons de livres | Commentaires fermés

Apprendre à lire n’est pas toujours un jeu d’enfant

Posté par Serge Bénard le 4 novembre 2011

Publié le vendredi 04 novembre 2011 à 09H29

Aube- Pour les enfants, apprendre à lire est un grand pas. Si ce savoir est un des apprentissages essentiels en primaire, il se révèle complexe

Livre ouvert sur la table, Thibaut, Lancelot et leurs camarades commencent tout juste à déchiffrer. Élèves en CP à l’école Maurice-Robert à Bar-sur-Seine, depuis la rentrée, ils découvrent la lecture avec un plaisir non dissimulé. Enfin presque.
Si les premières bases sont posées dès la maternelle, ils n’arrivent pas tous en primaire avec le même bagage. C’est bien là le problème. « Les compétences qui ont été travaillées sont les mêmes sauf que l’approche a été différente. À nous de nous adapter et de nous appuyer sur ce qu’ils savent », confie Pascale Savoyini, leur enseignante. « On est amené à retravailler la phonologie et l’étude du code. » Deux éléments d’importance dans l’apprentissage qui ne peuvent prendre sens sans un moteur essentiel : la motivation. « Il faut que les enfants comprennent ce que ça va leur apporter au quotidien et leur montrer le lien avec la vie sociale. »

Lire la suite : http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/apprendre-a-lire-nest-pas-toujours-un-jeu-denfant

Publié dans Apprentissage de la lecture, alphabétisation, illetrism, Enseignement, séminaire, conférences, formation, atelie, Lecture, lecteur, lectorat | Commentaires fermés

12345...45
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar