• Accueil
  • > Enquêtes, études, dossiers, bibliographies, numéros spé

Un peu d’optimisme pour l’industrie du livre et de quoi sourire

Posté par Serge Bénard le 13 novembre 2011

En tout cas, regarder le futur en se disant que ça ira mieux…

Par Nicolas Gary, le vendredi 11 novembre 2011 à 09:07:06

Dans l’ensemble des mutations qui se déploient, l’industrie du livre garde manifestement le sourire. S’il est parfois un peu crispé, une récente étude de la Book Industry Strategy Group pourrait l’adoucir quelque peu…

En Australie, le lancement récent de la librairie Google eBooks a fait quelque peu basculer le paysage. Désormais, il faut donc compter sur un gros acteur supplémentaire. Mais l’enquête montre qu’en 2020, l’industrie du livre numérique en Australie sera une activité rentable, compétitive et même en mesure de « jouer un rôle important dans l’économie mondiale du marché de langue anglaise ».

Si ça, ça ne vous redonne pas le sourire…

Évidemment, c’est un peu lointain, comme projection. Et à ce jour, le marché pèse 1,5 % de la valeur totale des ventes de livres, estimée à 2,3 milliards $ AU. D’ici 2014, cette part devrait atteindre entre 6 et 25 % estime-t-on. Là encore, plus un râteau qu’une fourchette, dans l’estimation.

Lire la suite : http://www.actualitte.com/actualite/monde-edition/international/un-peu-d-optimisme-pour-l-industrie-du-livre-et-de-quoi-sourire-29750.htm

Publié dans ebooks, livres numériques, livrels, etc., Economie du livre, Edition numérique, éditon en ligne, Enquêtes, études, dossiers, bibliographies, numéros spé, Livre, histoire, bibliographie, Marchés, parts de marché, Numérique | Commentaires fermés

Enquête sur la traduction

Posté par Serge Bénard le 12 novembre 2011

Enquête de la Mel, menée par 
Robert Martin, documentaliste

Les écrivains et la traduction
Le questionnaire a été envoyé à 400 auteurs environ. 
155
 y ont répondu. Parmi eux, 131 ont été traduits, soit 84,5%.

Préambule : Les auteurs et leurs œuvres
Minimum et maximum de titres publiés par auteur : de 1 à 158 (mais la fourchette la plus fournie se situe entre 2 et 20.) 24 livres publiés en moyenne par auteur.

Éditeurs
Minimum et maximum d’éditeurs par auteur : de 1 à 54
Ils ont 7,33 éditeurs en moyenne

Genres
Ils publient de 1 à 7 genres littéraires ou catégories d’ouvrages. Ce qui donne 2,67 genres par auteur en moyenne.

Roman : 92 – Nouvelles : 53 – Poésie : 67 – Jeunesse : 62 – Théâtre : 21 – Essai : 64 – BD : 4 – Entretien : 1 – Scénario : 3 – Guide, livre pratique : 1 – Biographie : 5 – Autres : (42) Album 4 – Anthologie 2 – Livre d’artiste 2 – Autobiographie 1 – Aphorismes 1 – Récits 18 – Conte 6 – Proses courtes 1 – Livre de photographie 2 – Récit de voyage 2 –

Lire la suite : http://www.m-e-l.fr/fiche-enquete.php?id=3

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Enquêtes, études, dossiers, bibliographies, numéros spé, Traductions, traducteurs | Commentaires fermés

Pour Noël, les Français veulent des livres… mais n’en auront pas

Posté par Serge Bénard le 10 novembre 2011

 

10.11.20110

Selon une étude sur les cadeaux de Noël des Français, 42% des per­sonnes inter­ro­gées aime­raient rece­voir un livre, mais peu comptent en offrir.

 

 

Sapin de Noël fait de livres

Flickr/LMU Library

Le livre est le deuxième cadeau de Noël le plus désiré cette année, d’après une étude du cabi­net Deloitte(1) com­men­tée parActualitté. Si 43% des Français sou­hai­te­raient se faire offrir de l’argent à Noël, ils sont presque autant (42%) à rêver d’un livre, plu­tôt que d’un pro­duit high-tech comme le der­nier smart­phone. Cette ten­dance ne se limite pas à la France, puisque l’argent et les livres sont les cadeaux les plus sou­hai­tés dans tous les pays étudiés, et ce quel que soit l’âge.

Malheureusement, cette attente ne cor­res­pond pas aux achats pré­vus.

Lire la suite : http://www.vousnousils.fr/2011/11/10/pour-noel-les-francais-veulent-des-livres-mais-nen-auront-pas-516195

Publié dans Au pied du sapin 2011, Enquêtes, études, dossiers, bibliographies, numéros spé, Lecture, lecteur, lectorat | Commentaires fermés

Les traductions stimulent la création française

Posté par Serge Bénard le 10 novembre 2011

 

 

07/11/20

Les traductions stimulent la création française

Au moment des 28e Assises de la traduction littéraire en Arles, le journaliste et écrivain Pierre Assouline, auteur d’un rapport sur La condition du traducteur, souligne que la production éditoriale française ne se concevrait ni économiquement, ni culturellement sans les ouvrages traduits.

 

Les Français sont souvent raillés pour leur vision d’eux-mêmes par rapport au reste du monde. Mais la « Grande Nation », comme l’appellent encore avec ironie ses voisins d’outre-Rhin, mérite pourtant qu’on lui concède une chose : son intérêt pour la littérature étrangère. La 28e édition des Assises de la traduction littéraire en Arles (ATLAS), du 11 au 13 novembre au Collège international de la traduction littéraire (CITL) en est la preuve tangible. Cette année, les participants pourront assister à des lectures et conférences, et participer à des ateliers de traduction collective sur le thème des« traductions extra-ordinaires ». Un titre qui fait aussi bien référence aux textes a priori intraduisibles tels que La Disparition de Pérec, qu’aux « monstres » de la littérature comme l’Ulysse de James Joyce.

Lire la suite  : http://francelivre.org/fre/Actualites/Carte-blanche-a-Livres-Hebdo/Les-traductions-stimulent-la-creation-francaise

Publié dans Colloques, conférences, assises, forums, congrès, symp, Enquêtes, études, dossiers, bibliographies, numéros spé, Traductions, traducteurs | Commentaires fermés

(Ré)éditer les classiques (Moyen-Âge ‒ XXIe siècle)

Posté par Serge Bénard le 9 novembre 2011

(RÉ)ÉDITER LES CLASSIQUES (MOYEN-ÂGE ‒ XXIE SIÈCLE)

APPEL À CONTRIBUTION

Information publiée le mercredi 9 novembre 2011 par Matthieu Vernet (source : Anne Réach-Ngô)

Date limite : 15 janvier 2012 

Appel à contributions pour l’ouvrage collectif à paraître chez Orizons

dans la série « Culture des médias »

dirigée par Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, ILLE)

(Ré)éditer les classiques (Moyen-Âge ‒ XXIe siècle)

En s’intéressant aux ouvrages que l’on peut qualifier de « classiques » et aux pratiques de publication qui leur sont propres, cet ouvrage collectif voudrait susciter une réflexion sur le rapport de l’édition et de la librairie à la patrimonialisation des oeuvres et à l’institution littéraire. Si l’on peut admettre assez facilement que l’intervention éditoriale, lors de la mise en livre et de la diffusion des textes, contribue à informer le lecteur sur la nature du produit qui lui est soumis, il peut être intéressant de s’interroger sur la part à accorder aux procédés éditoriaux dans le succès de certaines oeuvres et plus précisément au phénomène de « classicisation », que l’on peut définir comme la reconnaissance de la participation d’une oeuvre à l’histoire littéraire et son intégration à un Panthéon érigé par les institutions, les circuits marchands, la doxa, etc. Procédant à la consécration de certains « textes-phares » ou d’auteurs reconnus comme des « autorités », l’édition et la libraire participent par des moyens qui lui sont propres à la détermination de la « valeur » de l’oeuvre. C’est à ces divers moyens de promotion de la littérature, qui vont de la présentation matérielle du livre aux stratégies de vente de l’oeuvre ainsi qu’à la marketisation de l’auteur, que l’on s’intéressa ici en explorant les trois champs de réflexion suivants :

 

Lire la suite :  http://www.fabula.org/actualites/reediter-les-classiques-moyen-age-xxie-siecle_47615.php

Publié dans À paraître, Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Classiques et/ou rééditions, Enquêtes, études, dossiers, bibliographies, numéros spé | Commentaires fermés

La littérature politique au Cameroun

Posté par Serge Bénard le 8 novembre 2011

LA LITTÉRATURE POLITIQUE AU CAMEROUN: POÉTIQUE, IMAGINAIRE, IDÉOLOGIE

APPEL À CONTRIBUTION

Information publiée le lundi 7 novembre 2011 par Matthieu Vernet (source : Alphonse TONYE et Désiré ATANGANA KOUNA )

Date limite : 31 janvier 2012

L’Atelier de  Critique et de Créativité Littéraires (A.C.C.L)  

                  et                         

Le Centre de Recherches en Sémiotique Appliquée (CE.RE.S.A)

 

LA LITTERATURE POLITIQUE AU CAMEROUN : POETIQUE, IMAGINAIRE, IDEOLOGIE

 

ARGUMENT

 

          Depuis le début des années 1990, le Cameroun connaît une ouverture démocratique qui se manifeste à la fois par la libération des lieux de production du discours politique, la diversification des canaux de diffusion et de publicisation de ce discours. Dans le même temps, on assiste de manière ininterrompue à l’émergence de nouveaux acteurs politiques et donc des énonciateurs de la parole publique et politique. De ce fait, le discours politique constitue un « interdiscours », et par essence une énonciation polysémique et polyphonique dont l’essence est la confrontation, la « polémicité ». Cependant,  il est aussi porteur de projections diverses, probablement  traductrices d’une pensée et d’une norme endogène.

 Lire la suite : http://www.fabula.org/actualites/la-litterature-politique-au-cameroun-poetique-imaginaire-ideologie_47580.php

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Enquêtes, études, dossiers, bibliographies, numéros spé, Enseignement, séminaire, conférences, formation, atelie | Commentaires fermés

Annuaire des maisons d’édition dans les Pays Baltes

Posté par Serge Bénard le 31 octobre 2011

Estonie, Lituanie, Lettonie août 2011

Après une très longue période de contrôle exercé par les autorités soviétiques, c’est seulement au début des années 1990 que le marché du livre dans les pays baltes a connu une transformation profonde : les bouleversements dans la vie politique et sociale, la disparition de la censure, la transition à l’économie de marché ont accompagné le développement rapide du secteur de l’édition, marqué par une forte libéralisation et par une forte demande de lecture de la part des populations auparavant limitées dans leur accès aux biens culturels.

Dans une démarche prospective, le BIEF vous propose un annuaire de maisons d’édition dans les pays baltes : Lettonie, Lituanie et Estonie.

Source : http://www.bief.org/Operation-3580-Etudes-de-marche/Annuaire-des-maisons-d-edition-dans-les-Pays-Baltes-Estonie-Lituanie-Lettonie.html

Publié dans Enquêtes, études, dossiers, bibliographies, numéros spé | Commentaires fermés

Droit de réponse d’Actes Sud au rapport Assouline

Posté par Serge Bénard le 28 octobre 2011

 

Suite à la publication du rapport de Pierre Assouline sur « La Condition du traducteur », les Editions Actes Sud nous ont communiqué le Droit de Réponse que voici.

« Nous nous réjouissons de l’engagement du CNL aux côtés des traducteurs et louons l’initiative qui a été prise de faire réaliser une enquête ayant pour objet La condition du traducteur.

Nous regrettons cependant qu’apparaissent dans le rapport de Pierre Assouline, téléchargeable sur le site de l’institution et largement diffusé dans toute la profession, des approximations et contrevérités nous concernant et tenons à apporter ici les précisions suivantes :

Pierre Assouline consacre un chapitre à l’affaire Kleist qui a opposé notre maison d’édition et nos traducteurs, Ruth Orthmann et Eloi Recoing, aux éditions Gallimard et à leur traducteur, Pierre Deshusses.

Au-delà de l’évocation d’un contentieux riche d’enseignements, puisqu’en l’occurrence il mettait face à face des traducteurs, nous nous étonnons du fait que Pierre Assouline n’ait pas jugé opportun de recouper ses sources comme dans toute enquête journalistique. Il s’est manifestement forgé une conviction en se contentant de la version d’une seule des parties sans même prendre la précaution d’entendre Ruth Orthmann et Eloi Recoing, traducteurs dont l’histoire et l’expérience sont tout aussi dignes d’écoute qu’elles sont nécessaires à l’analyse, a fortiori quand il s’agit de contester une décision de justice rendue, et confirmée en appel, au terme d’un contentieux de dix années.

Lire la suite : http://www.centrenationaldulivre.fr/?DROIT-DE-REPONSE-D-ACTES-SUD-AU

Publié dans Droit de réponse, Edition, éditeurs, Enquêtes, études, dossiers, bibliographies, numéros spé, Traductions, traducteurs | Commentaires fermés

D’ici 2015, le marché du livre devrait baisser de 4 % en France

Posté par Serge Bénard le 27 octobre 2011

Une projection à quatre ans du marché du livre dans les pays occidentaux montre que, dans un contexte général de baisse, la France serait relativement épargnée.

Le marché du livre international devrait continuer à faiblir dans les prochaines années, malgré l’émergence de l’ebook. C’est le résultat d’une projection à quatre ans réalisée par l’Idate, qui chiffre cette baisse dans les principaux pays consommateurs (Amérique du nord, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Espagne) à 7 milliards d’euros (- 15 %).

Lire la suite : http://www.enviedecrire.com/dici-2015-le-marche-du-livre-devrait-baisser-de-4-en-france/

Publié dans Enquêtes, études, dossiers, bibliographies, numéros spé, Marchés, parts de marché | Commentaires fermés

La lecture numérique empêchera-t-elle la fuite des petits lecteurs ?

Posté par Serge Bénard le 25 octobre 2011

Du côté de la lecture, la confusion règne. En se plaçant toujours en observateur, on reste dubitatif. D’une oreille on entend : « les enfants ne veulent plus lire, c’est la faute des jeux vidéos! ». Et de l’autre, on recueille comme confidence: « les tablettes, c’est génial, ça va redonner aux enfant l’envie de lire! ». Scholastic, éditeur et distributeur américain de livres pour enfants a publié en septembre 2010 une étude intéressante sur les pratiques de lecture des enfants de 6 à 17 ans. D’après les parents, passer du temps sur des appareils électroniques grignote le temps de lecture (41% le déclarent), comme d’ailleurs le temps consacré aux activités physiques et à la vie de famille. Par ailleurs, plus les enfants grandissent, plus la courbe de certaines de leurs activités évolue: celles de l’utilisation du mobile et du surf sur Internet s’envolent et croisent à mi-chemin celle de la lecture-plaisir de livres, en chute libre.


Plus on grandit, moins on lit

Est-ce une évolution classique ? Christine Défrez, sociologue, auteure et spécialiste des pratiques de lecture des adolescents, a été interviewée par le Motif, l’Observatoire du livre et de l’écrit en Île de France.

Lire la suite : http://comprendrelelivrenumerique.com/2011/10/25/la-lecture-numerique-empechera-t-elle-la-fuite-des-petits-lecteurs/

Publié dans Ardoises, tablettes, eReaders, lecteurs ebooks, liseuse, ebooks, livres numériques, livrels, etc., Enquêtes, études, dossiers, bibliographies, numéros spé, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres, Lecture, lecteur, lectorat, Livre, histoire, bibliographie, Numérique | Commentaires fermés

12345...9
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar