Jean-Louis Bory, le suicidé de la critique

Posté par Serge Bénard le 16 décembre 2011

mardi 13 décembre 2011, par Thierry Germain
La biographie signée Daniel Garcia : portrait d’un grand critique littéraire et d’un féroce critique de lui-même

Il est sûrement des moments plus propices que d’autres pour relire sa vie. Lorsque l’on est sur le point d’y mettre fin, par exemple. Le 8 juin 1979, Jean-Louis Bory trace le portrait de cet être en lui qu’il a toujours escamoté aux regards des autres, même les plus proches : « je débusquais en moi, sous la défroque clinquante du « brillant jeune homme », le vieil imposteur, le tricheur à qui la verve et la rapidité de son débit, sinon de son intelligence, ont permis de jeter de la poudre aux yeux d’un public étourdi par ses astuces de bonimenteur et de parade foraine ».

Lire la suite : http://www.lesinfluences.fr/spip.php?page=article&id_article=1331
Repères :
« Jean-Louis Bory 1929-1979 », de Daniel Garcia, collection Grandes biographies, Flammarion, 18 euros. Sortie : novembre 2011 (réédition 1991).

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations | Commentaires fermés

Les malheurs d’une fille de joie

Posté par Serge Bénard le 16 décembre 2011

jeudi 15 décembre 2011, par Vanessa Postec

Preuve que le plus vieux métier du monde compte aussi dans ses rangs de vrais écrivains : Burqa de chair, recueil posthume de textes bruts de la québécoise Nelly Arcan.

 Nelly Arcan alias Isabelle Fortier alias Nelly Arcan, etc. était une pute. Elle était québécoise. Elle était écrivain. Pas de mention inutile à biffer. Nelly Arcan-Isabelle Fortier, écrivain, québécoise, putain, est morte en septembre 2009, à l’âge de 34 ou de 36 ans, selon que l’on tient compte de l’état littéraire ou de l’état-civil. Elle s’est suicidée dans son appartement de Montréal. Demeurent une odeur de souffre, et quelques livres. Putain, le premier, aux éditions du Seuil, qui fit grand bruit à sa parution en 2001 : celui du scandale ; et puis Folle et A ciel ouvert (tous deux au Seuil) ; et puis encore, publié deux mois après sa mort, Paradis, clef en main (Ed. Coups de tête).

Et enfin Burqa de chair, paru ces temps-ci, recueil de textes au titre renversant et pour la plupart inédits, dont la lecture est non seulement recommandée, mais nécessaire si l’on cherche à se convaincre qu’une âme d’écrivain peut bel et bien s’épanouir dans un corps de putain.

Lire la suite : http://webmailpro1h.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=127846&check=&SORTBY=1

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Céline dans tous ses états

Posté par Serge Bénard le 15 décembre 2011

Créé le 14-12-2011 à 10h49 – Mis à jour à 12h59    

PAR DELFEIL DE TON.

Passée la mi-décembre d’une année où il fut tout au long à la fête, voici que Ferdinand sort encore de sa boîte avec de l’inédit.

L'année Céline n'est pas finie: les éditions du Lérot publient une édition en fac-similé et au format de "Mea culpa", son pamphlet anticommuniste de 1936, commenté par Henri Godard. ©Editions Du Lérot – Droits réservés

L’année Céline n’est pas finie: les éditions du Lérot publient une édition en fac-similé et au format de « Mea culpa », son pamphlet anticommuniste de 1936, commenté par Henri Godard. ©Editions Du Lérot – Droits réservés

Non, l’année Céline n’était pas finie! Avec le film de Patrick Buisson, «Paris Céline», diffusé cette semaine sur la chaîne Histoire, on pouvait croire que c’en était définitivement terminé avec le cinquantenaire. Un inattendu apparaît: l’édition du seul pamphlet déjà ouvertement en librairie, «Mea culpa», le brûlot anticommuniste rapporté du voyage à Leningrad, mais cette fois dans tous ses états.

Lire la suite :

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Inédits | Commentaires fermés

« Tous les coups sont permis », de Renaud Dély et Henri Vernet

Posté par Serge Bénard le 14 décembre 2011

La politique, ou l’art de la violence

Livre du jour | LEMONDE | 14.12.11 | 13h25   •  Mis à jour le 14.12.11 | 13h25

Couverture de l'ouvrage de Renaud Dély et Henri Vernet, "Tous les coups sont permis" (Calmann-Lévy).

Couverture de l’ouvrage de Renaud Dély et Henri Vernet, « Tous les coups sont permis » (Calmann-Lévy).CALMANN-LÉVY

Ce n’est, évidemment, ni très glorieux ni très séduisant. Mais que reste-t-il de la politique quand on enlève le décor de la République, les beaux projets sans lendemain et la communication omniprésente ? Un ressort aussi puissant que destructeur : la violence de la conquête du pouvoir, la brutalité de ce désir, les haines, les trahisons et les souffrances qu’il déclenche. Telle est la démonstration, cruelle mais juste, que font Renaud Dély et Henri Vernet.

Lire la suite : lemonde.fr/livres/article/2011/12/14/tous-les-coups-sont-permis-de-renaud-dely-et-henri-vernet_1618428_3260.html

TOUS LES COUPS SONT PERMIS de Renaud Dély et Henri Vernet. Calmann-Lévy, 304 p., 18 €.

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations | Commentaires fermés

Lire pour préparer son vote :Sarkozy,  » Ce grand malade… »

Posté par Serge Bénard le 13 décembre 2011

13 déc 2011 - Michel Bonnet

Lire pour préparer son vote :Sarkozy, Ceux qui me suivent à travers les lectures, savent que j’ai décidé, avant les prochaines élections présidentielles françaises, de lire un maximum d’ouvrages permettant de se faire une idée plus précise du bilan du président sortant, Nicolas Sarkozy, et des différents programmes des prétendants. La littérature sur Nicolas Sarkozy est assez abondante, normal car il a été président durant cinq ans. Voici un ouvrage ressemblant plus à une anthologie plus qu’un essai de fond. Ce peut être un inconvénient pour certains lecteurs, mais il a, aussi, une grande richesse, car il est composé d’articles choisis dans la presse européenne ce qui lui donne un aspect plus universel que certaines des réflexions franco-françaises…

Lire la suite : http://www.vivre-a-chalon.com/lire_Chalon-_-Lire-pour-preparer-son-vote-_Sarkozy-_-Ce-grand-malade…_,2303a18dd9ee5dc208cd7ce588d0ac3b020bdaad.html

Publié dans Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations | Commentaires fermés

Sylvia Plath: «Mourir est un art…»

Posté par Serge Bénard le 8 décembre 2011

 

Sylvia Plath: «Mourir est un art...»  dans Actualité éditoriale, vient de paraître © DR

« …  je m’y révèle exceptionnellement douée ». C’était hélas vrai. En se suicidant à 30 ans, Sylvia Plath laissait une œuvre inachevée, stupéfiante d’ampleur et d’énergie. Gallimard publie une quasi-intégrale, mise en perspective et commentée par Patricia Godi. Où l’on comprend pourquoi, presque un demi-siècle après sa mort, Plath est vénérée avec constance, étudiée dans les universités américaines. Et nous parle tant.

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Classiques et/ou rééditions, Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Edition, éditeurs | Commentaires fermés

Nos anti-prix littéraires malotrus 2011, second épisode

Posté par Serge Bénard le 8 décembre 2011

Publié le 2 décembre 2011

Par Noël Godin

Prix La Boétie

Vies et mort du capitalisme, de Robert Kurz, Lignes. Les études critiques impitoyables réunies ici que mène le fer de lance Kurz du mouvement allemand Krisis, à qui l’on doit le fameuxManifeste contre le travail, n’y vont pas avec le dos de la cuillère. Elles montrent que « le capitalisme n’est pas victime d’un déséquilibre momentané, mais d’une contradiction interne qui le conduit à son effondrement inexorable ». Que, « dans ce contexte de crise finale, les diverses politiques économiques sont vouées à l’échec ». Que « la gauche officielle et la plupart des anticapitalistes autoproclamés participent à la gestion de la crise ». Qu’il n’y a dès lors qu’une seule solution : la révolution.

Lire la suite : http://www.sinemensuel.com/droit-de-suite/nos-anti-prix-litteraires-malotrus-2011-second-episode/

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

« A la vie, à la mort ! », de Yoram Kaniuk : quand j’étais mort

Posté par Serge Bénard le 8 décembre 2011

Critique | LE MONDE DES LIVRES | 08.12.11 | 10h40

Si, comme le dit Céline, « la véritable inspiratrice, c’est la mort », si, quand on ose écrire, « il faut mettre sa peau sur la table », alors on sait pourquoi le dernier livre de Yoram Kaniuk relève de la plus haute facture littéraire.

Lire la suite : http://abonnes.lemonde.fr/livres/article/2011/12/08/a-la-vie-a-la-mort-de-yoram-kaniuk_1614662_3260.html

A LA VIE, À LA MORT ! (TACHAKH) de Yoram Kaniuk. Traduit de l’hébreu par Laurence Sendrowicz. Fayard, 220 p., 119 €.

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations | Commentaires fermés

Surprises chez les neurones

Posté par Serge Bénard le 6 décembre 2011

Par figaro icon Soline Roy – le 05/12/2011
Dans Le cerveau fait de l’esprit , le neurobiologiste Ramachandran se penche sur les neurones miroirs.

L’homme ne descend pas du singe, mais de l’ange. Pour s’en convaincre, le plus darwiniste des lecteurs pourra se plonger dans Le cerveau fait de l’esprit, du neurobiologiste Vilayanur Ramachandran. Ce «Marco Polo des neurosciences», comme l’a surnommé le biologiste Richard Dawkins, nous convie à un voyage au sein du cerveau.

Lire la suite : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2011/12/05/16329-surprises-chez-neurones
«Le cerveau fait de l’esprit. Enquête sur les neurones miroirs», Vilayanur Ramachandran, traduction Carole Delporte, Éd. Dunod.

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Traductions, traducteurs | Commentaires fermés

Nos coups de coeur BD de novembre

Posté par Serge Bénard le 6 décembre 2011

04 décembre 2011

Et voilà, à quelques semaines de Noël, nos derniers coups de coeur pour 2011, entendu que le prochain billet sortira début janvier 2012. Pour l’occasion, après Yves Common, nous accueillons un nouveau chroniqueur, Sébastien Kimbergt, journaliste indépendant collaborateur de longue date du magazine Animeland (et ancien confrère). Sont également au rendez-vous Yannick Chazareng, Edmond Tourriol, Mario Geles et moi-même. Les camarades Martin Vidberg et Guillaume Long nous accompagnent en affectueuses pensées mais ne touchent plus terre depuis quelques mois. Ce weekend c’est le Téléthon, alors bon, vous le savez, 36 37, tout ça, être généreux et soucieux des autres est sans conteste une vertu non exclusive précieuse en ces temps économiquement difficiles. Bon tour d’horizon de nos coups de coeur !

Lire la suite : http://lecomptoirdelabd.blog.lemonde.fr/2011/12/04/nos-coups-de-coeur-bd-de-novembre-2/

Publié dans Au pied du sapin 2011, Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Sélections | Commentaires fermés

12345...58
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar