• Accueil
  • > Arts graphiques, BD, illustrateurs

Plus de 39 millions de bandes dessinées ont été vendues en 2010

Posté par Serge Bénard le 18 janvier 2011

18/01/2011

lefestivaldangoulmedbuterale27janvierprochain.jpeg

(Relaxnews) – A l’occasion de la 38ème édition du Festival international de bande dessinée d’Angoulême, qui se déroulera du 27 au 31 janvier, l’Institut GfK publie le bilan des ventes du marché de la bande dessinée. En 2010, plus de 39 millions de bandes dessinées ont été vendues en France, pour un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros. Ce marché reste stable en volume et tend même à augmenter en terme de chiffre d’affaires (+3 %). Les albums et bandes dessinées adultes maintiennent le marché tandis que le manga accuse un recul important.

Grand rendez-vous de la bande dessinée en France, la 38ème édition du festival international de bande dessinée d’Angoulême (Charente), se déroulera du 27 au 31 janvier et accueillera de nombreux auteurs, dessinateurs et lecteurs.

Au total, 58 albums en compétition officielle concourent pour les différentes récompenses comme le prix de l’Audace, le prix Regard sur le monde, le prix de la Série, le prix Intergénérations, le prix Spécial, le prix Fnac SNCF, le Fauve d’Or, le Fauve Révélation, le Fauve Patrimoine ou encore le Fauve Jeunesse.

Festival d’Angoulême
Du 27 au 31 janvier 2011
Angoulême (Charente)
Site : www.bdangouleme.com

Source : http://www.myboox.fr/node/5539

 

 

 

     


Publié dans Arts graphiques, BD, illustrateurs, Best-sellers, classements, ventes et meilleures ventes,, Economie du livre, Edition, éditeurs, Festivals, galas, spectacles, expositions, musées, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Maroc – 9 au 12 mars : Fès se met à la bande dessinée

Posté par Serge Bénard le 17 janvier 2011

«Bulles en ville»
Fès se met à la bande dessinée
Publié le : 17.01.2011 | 13h15
La semaine de la bande dessinée de Fès, plus connue sous l’appellation «bulles en ville», aura lieu cette année du 9 au 12 mars, avec la «caricature francophone» comme thématique centrale.

Maroc - 9 au 12 mars : Fès se met à la bande dessinée dans Arts graphiques, BD, illustrateurs pixel

Un choix qui s’explique, selon l’Institut culturel français de la ville, son principal initiateur, par la grande richesse de cette caricature aussi bien aux niveaux stylistique et artistique que des thématiques abordées.

Un hommage sera rendu, cette année, à cette facture caricaturale, à travers l’exposition «Cartoons for peace», qui braquera les feux de la rampe sur les dessins de Danziger, Kroll, Plantu, Dilem, Bahgory, Kichka, Kash, Lon, Chappatte et bien d’autres.

Les œuvres, qui y seront étalées, promettent «un voyage à travers plusieurs univers, qui sont le fruit de caricaturistes issus de plusieurs pays francophones et dont la préoccupation en est l’engagement au service des causes universelles».

Au programme de cette manifestation, figurent aussi des ateliers de création de la caricature, animés par des professionnels de la BD, des rencontres-débats, des projections de films d’animation, des shows de BD et des espaces d’animation.

La Résidence d’artistes, rubrique-phare de cette manifestation, accueillera encore cette année des dessinateurs confirmés, qui débattront avec les jeunes de la ville, de l’art caricatural et de divers sujets liés à la bande dessinée.

Lancé pour la première fois en 2008, la semaine de la bande dessinée cherche à mettre en valeur ce genre artistique qui a séduit des générations de lecteurs, en créant un espace d’animation, de discussion et d’échange autour de cet art.

L’actuel contexte général, marqué par le «changement des habitudes de lecture et la prépondérance de l’image dans notre quotidien et celui des enfants et des jeunes», peut expliquer l’importance de ce genre d’évènements, porteurs de vertus pédagogiques et stimulateurs d’habitudes de lecture.     

Par MAP

Source :

http://www.lematin.ma/Actualite/Express/Article.asp?id=145231

Publié dans Arts graphiques, BD, illustrateurs, Foires et salons du livre, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Bilan : Trois ans de la cité internationale de la BD et de l’image d’Angoulême

Posté par Serge Bénard le 14 janvier 2011

Une fréquentation multipliée par 3, un fonds en perpétuelle expansion et l’accueil d’auteurs dont nombre de l’étranger… du bonheur

 

Rédigé par Adrien Aszerman, le jeudi 13 janvier 2011 à 08h37

Située à Angoulême, la Cité regroupe non moins qu’un musée de la bande dessinée, une bibliothèque patrimoniale, une autre publique, une maison des auteurs, un cinéma, une librairie et… une table à dessin (nom savant pour le restaurant du lieu).

Et trois en après la création de l’établissement public, issu de la dissolution de deux associations, les chiffres donnent le vertige pour la seule année 2010 : 45 900 entrées pour le musée (+49 % par rapport à 2007) qui présente plus de 8 000 planches originales, 80 000 ouvrages pour les bibliothèques et plus de 120 000 périodiques, près de 40 auteurs accueillis dans les résidences du lieu dont plus d’un tiers de l’international et… près 48 500 livres vendus dans la librairie.

Bilan : Trois ans de la cité internationale de la BD et de l'image d'Angoulême dans Arts graphiques, BD, illustrateurs v-21417

Du côté d’internet et le lancement du portail, en juin 2009 c’est « en progression constante et rapide, passant de 71 500 visiteurs par mois en 2009 à 136 700 en 2010, le nombre quotidien de pages consultées passant de 12 000 à 30 700 ». On compte 7 800 abonnés à la nenwsletter hebdomadaire.

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/23682-cite-internationale-image-bd-angouleme.htm

Publié dans Arts graphiques, BD, illustrateurs, Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Festivals, galas, spectacles, expositions, musées, Librairies, libraires, Maisons d'écrivains, résidences d'auteurs, maisons du l, Web, moteurs, sites, blogs, réseaux, etc. | Commentaires fermés

Montpellier (34) – Concours Jeunes Talents BD

Posté par Serge Bénard le 13 janvier 2011

Dépôt des dossiers jusqu’au 31 mars 2011

Que les meilleurs gagnent !
Depuis plusieurs années, dans le cadre de la Comédie du Livre, la Ville de Montpellier organise le Concours Jeunes Talents BD qui met en valeur de jeunes auteurs/dessinateurs de Montpellier n’ayant encore jamais été édités sur un thème imposé. Après Eclipses, Résistance et On the road, cette année les participants devront se confronter au thème 2011 : Impressions.

L’édition 2011 propose deux catégories pour les moins de 18 ans et les 18 à 35 ans avec six prix qui seront décernés, ainsi qu’un prix spécial du Jury.

Une exposition de toutes les planches reçues aura lieu sur le Kiosque Bosc à l’occasion de la 26ème Comédie du Livre les 27, 28 et 29 mai prochain, avec pour les lauréats, une soirée pour en compagnie des auteurs de BD invités.
ontheroad400.jpg

Toutes les contributions seront exposées, et une sélection d’entre elles seront publiées dans un album spécial rassemblant une sélection de meilleures planches retenues par le jury constitué d’auteurs, libraires, éditeurs, journalistes…

Un « speed Dating » entre jeunes dessinateurs et auteurs sont également prévues sur le stand de BD de la Comédie du Livre.

Le Concours Jeunes Talents BD à l’initiative des jeunes est l’une des multiples actions que la Ville de Montpellier a mises en place, via l’Espace Montpellier Jeunesse, pour encourager, soutenir et promouvoir les projets des jeunes montpelliérains dans de nombreux domaines.

Renseignements et inscriptions :

Les dossiers sont à déposer avant le 31 mars à : Concours Jeunes Talents BD – Comédie du Livre – Direction de la Culture – 16, rue de la République – 34000 Montpellier

Antoine Gaillard © www.Graphiline.com

Publié dans Arts graphiques, BD, illustrateurs, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

20-21 mai à Val-de-Reuil (27) – Salon des illustrateurs de livre de jeunesse et de bande dessinée

Posté par Serge Bénard le 13 janvier 2011

Médiathèque Le Corbusier

Salon des illustrateurs de livre de jeunesse et de bande dessinée

Du vendredi 20 au samedi 21 mai 2011 – vendredi public scolaire 9h-17h, samedi tout public 10h-18h

Val-de-Reuil (27)

Cette 3e édition se tiendra à la médiathèque avec la participation d’une douzaine d’illustrateurs de livres de jeunesse, d’une douzaine d’illustrateurs de bandes dessinées, et d’un libraire.

Contact

Michelle Pastor
02 32 59 31 36
mpastor@valdereuil.fr

www.mediatheque-valdereuil.fr

 

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Arts graphiques, BD, illustrateurs, Foires et salons du livre | Commentaires fermés

« Trop n’est pas assez », prix Artémisia 2011 de la bande dessinée féminine

Posté par Serge Bénard le 11 janvier 2011

9782916207469

Posté par Benjamin Roure le 10 jan 2011

 

Trop n’est pas assez, bouleversant témoignage graphique de l’Autrichienne Ulli Lust, obtient le prix Artémisia 2011 de la bande dessinée féminine.

Le jury du prix Artémisia (composé d’auteurs et de journalistes notamment) a récompensé Trop n’est pas assez « pour ses qualités narratives exceptionnelles, son dessin vigoureux en adéquation avec un propos direct et réaliste ». Dans son volumineux ouvrage paru aux éditions Çà et là en novembre dernier, Ulli Lust raconte son trip à travers Italie dans les années 80, alors qu’elle était une jeune punkette de 17 ans, en quête de liberté. Un voyage souvent drôle et frais, mais aussi l’apprentissage rude d’une jeune femme lâchée dans un monde peuplé de mâles lubriques et violents, et tentée par la drogue. Un récit témoignage puissant et original, porté par un trait vif et une étonnante bichromie verte.

Trop n’est pas assez succède au palmarès de ce jeune prix (qui récompense depuis 4 ans un album écrit et/ou dessiné par une femme, et met l’accent sur les auteures en début de parcours) à L’Île au poulailler de Laureline Mattiussi, Esthétique et filatures de Tanxxx et Lisa Mandel, et Nos âmes sauvages de Joanna Schipper. Et il devance une belle sélection de nominés : Cadavre exquis de Pénéloppe Bagieu, Cou tordu de Caroline Sury, Drôles de femmes de Catherine Meurisse et Julie Birmant, Frances #2 de Johanna Hellgren, Intérieur de Gabriella Giandelli,  Les Enfants de l’envie de Gabrielle Piquet,  L’Espion de Staline de Isabel Kreitz, L’Homme de mes rêves de Nadja, Peindre sur le rivage de Anneli Furmak,  Rose d’Elisabethville de Séraphine et Tilde Barboni.

L’album d’Ulli Lust n’a d’ailleurs peut-être pas terminée son joli chemin en France, puisqu’il est également présent dans la sélection officielle du prochain festival d’Angoulême.

Source :

http://www.bodoi.info/news/2011-01-10/trop-nest-pas-assez-prix-artemisia-2011-de-la-bande-dessinee-feminine/42253

 



Publié dans Actualité - Événement, Arts graphiques, BD, illustrateurs, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Le portrait au XVIIIe siècle suivant Odieuvre

Posté par Serge Bénard le 11 janvier 2011


lundi 10 janvier 2011
Amis Bibliophiles bonjour,

Michel Odieuvre est le marchand d’estampes emblématique du portrait illustrant les livres du XVIIIe siècle. Voltaire ironique, le cite dans sa correspondance à plusieurs reprises pour se faire immortaliser.  Odieuvre naquit en 1687 en Normandie. Peintre, il s’installe à Paris comme marchand d’estampes vers 1738, quai de l’Ecole, vis à vis la Samaritaine du Pont-Neuf. Il tient boutique en compagnie de sa femme. En 1745 il a déménagé rue d’Anjou, la dernière porte cochère entrant par la rue Dauphine. Il finira en 1755, rue des postes, cul de sac des vignes au Faubourg Saint-Marceau. Très tôt il spécialise sa boutique dans les portraits et fait travailler de nombreux graveurs : Schmitt, son élève Jean Georges Wille, Etienne Ficquet (qui grave les rois de France), Charles Eisen, Etienne Fessard, François Ravenet, Jean-Joseph Baléchou (qui gravera le portrait en buste de Voltaire), Pierre-François Basan … Tous se plaignent qu’il payait peu, mais vite. 


rimg10374.jpg rimg10376.jpg

S’inspirant probablement d’éditions antérieures illustrées de portraits in-4°, comme celle de l’histoire du règne de Louis XIV de Limiers (Amsterdam, 1720), il constitue ainsi des suites de portraits destinées à illustrer des éditions nouvelles. Parmi d’autres : l’Histoire Universelle de J-A. de Thou  (“Londres”, 1734), les mémoires de Commines (1747), Histoire du règne de Louis XIV par Reboulet (1744), Nouvel abrégé chronologique de l’Histoire de France (de Hénaut, 1749), l’Histoire de France du père Daniel (1755), les mémoires de Condé (1743), les mémoires de Maximilien de Béthune, duc de Sully…

rimg10365.jpg  rimg10372.jpg

Lire la suite :

http://bibliophilie.blogspot.com/

Publié dans Arts graphiques, BD, illustrateurs, Bibliophilie, imprimés anciens, incunables | Commentaires fermés

Que faire avec de vieux livres ?

Posté par Serge Bénard le 10 janvier 2011

 

Une super idée si vous avez une âme d’artiste… (ce qui n’est pas franchement mon cas !)

 

crédit photo : http://bookshelves.tumblr.com/post/2643276590

 

 Painting on Books

Source :

http://sylire.over-blog.com/article-que-faire-avec-de-vieux-livres-64546562.html


Publié dans Actualité - Événement, Arts graphiques, BD, illustrateurs | Commentaires fermés

Paris accueille l’écrivain iranien persécuté Mana Neyestani

Posté par Serge Bénard le 10 janvier 2011

La Ville de Paris veut démontrer son attachement au respect des Droits de l’Homme en adhérant au réseau de l’ICORN (International Cities of Refuge Network), des villes refuges pour écrivains persécutés dans leur pays d’origine. 

Ce mercredi, le maire, Bertrand Delanoë, signera l’accord faisant de la ville un des membres de l’ICORN, et à cette occasion, fera bénéficier à l’écrivain iranien Mana Neyestani du dispositif d’accueil prévu par la Ville de Paris. 

« Actuellement réfugié en Malaisie avec un visa d’urgence, cet écrivain et dessinateur satirique de 37 ans a participé, à travers ses dessins, à la contestation des élections iraniennes en 2009 », précise un communiqué diffusé par la mairie. 

Paris accueille l'écrivain iranien persécuté Mana Neyestani dans Arts graphiques, BD, illustrateurs v-18898

En présence de Peter Ripken, président du Bureau de l’ICORNE et de divers représentants des institutions parisiennes, la signature de l’accord se fera à l’Hôtel de Ville de 12 janvier. 

Dans le cadre de cet accueil de l’écrivain, la Ville mettra à disposition une résidence pour une année « en lui proposant un atelier-logement à la Cité internationale des Arts, une bourse mensuelle et un accompagnement dans l’organisation de manifestations littéraires via l’association Paris-Bibliothèques ».

Le choix de cet écrivain, précise la mairie, s’est fait dans le cadre de la démarche de solidarité à l’égard du peuple iranien, ainsi qu’en atteste « le titre de citoyenne d’honneur de la Ville de Paris décerné à Shirin Ebadi en 2010 pour son combat en faveur des Droits de l’Homme, et pour la liberté d’expression avec l’aide apportée à la Maison des Journalistes qui héberge 182 journalistes réfugiés à Paris ».

D’autre part , l’ICORN sera ce jour entendue par le Parlement européen sur la question du respect des Droits de l’Homme, et des positions prises par l’Europe pour leur défense. Il sera question de la création de visa d’urgence et du système de villes refuges pour héberger les personnes en ayant un besoin impératif.

Source :

http://www.actualitte.com/actualite/23617-paris-icorn-ecrivain-iranien-accueillir.htm

 

Publié dans Arts graphiques, BD, illustrateurs, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Maisons d'écrivains, résidences d'auteurs, maisons du l | Commentaires fermés

Vers les cabinets d’estampes en ligne : Le cas du Virtuelles Kupferstichkabinett

Posté par Serge Bénard le 9 janvier 2011

9 janvier 2011

Par Élisabeth Doulkaridou

Vers les cabinets d’estampes en ligne : Le cas du Virtuelles Kupferstichkabinett dans Archives, archivistes Capture-plein-%C3%A9cran-15122010-234901.bmp_

La base d’estampes Virtuelles Kupferstichkabinett compte déjà trois ans de vie sur la toile. Le projet mené conjointement par la Herzog August Bibliothek de Wolfenbüttel et le Herzog Anton Ulrich-Museum de Braunschweig a été lancé en 2007, avec l’objectif d’abriter un cinquième des collections de ces institutions.  Financée par la DFG1 et en coopération avec le Bildarchiv Foto Marburg, la base compte aujourd’hui 37.996 items2 ; l’objectif de 40 000 images, fixé pour mars 2011, est donc en passe d’être atteint.

Ce fonds extraordinaire est principalement constitué de la collection d’estampes des Ducs de Braunschweig-Wolfenbüttel. Il couvre cinq siècles de production, allant du XVème jusqu’à au milieu du XIXème siècle. Une des collections de plus importantes en Europe, on y trouve toutes les techniques, de la gravure sur bois à la lithographie en passant par le burin, l’eau-forte et la gravure à la poupée. De même, l’éventail des thématiques est très large, couvrant des domaines classiques comme la religion, l’histoire et la mythologie mais également des domaines plus insolites, comme l’anatomie, l’ornement et les scènes de fêtes.

Élégance et simplicité

La mise en page du site, sobre et minimaliste, est avant tout dictée par le souci de l’ergonomie et l’aisance de la navigation. En effet, les recherches sur les estampes sont souvent assez complexes, à cause d’éditions et de copies multiples, d’artistes anonymes et d’œuvres non-identifiées. Par conséquent, le choix a été fait, de proposer d’emblée un formulaire de recherche multicritères en guise de page d’accueil, afin de favoriser l’accès à l’information. Une présentation synthétique ajoute à ce parti-pris de clarté en donnant les clés nécessaires à une recherche instantanée, par l’emploi des opérateurs ou des index.

Accueil-1024x308 dans Arts graphiques, BD, illustrateursFigure 1 : La page d’accueil offre un accès direct aux options de recherche.

Lire la suite :

http://observatoire-critique.hypotheses.org/775


Publié dans Archives, archivistes, Arts graphiques, BD, illustrateurs, Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | Commentaires fermés

1...3536373839...41
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar