Annie Ernaux : «Je voulais venger ma race»

Posté par Serge Bénard le 15 décembre 2011

Créé le 09-12-2011 à 18h55 – Mis à jour le 14-12-2011 à 18h08    

Par Le Nouvel Observateur

ENTRETIEN. L’auteur des «Années», dont onze récits sont rassemblés en «Quarto», évoque ses origines populaires, ses débuts en littérature… et le bilan de Nicolas Sarkozy.

Née en 1940, elle est l'auteur de nombreux livres sur son père («la Place», prix Renaudot 1984), sa mère («Une femme», 1988), son adolescence («la Honte», 1997), son avortement («les Armoires vides» en 1974, puis «l'Evénement» en 2000), une liaison amoureuse («Passion simple» en 1992, puis «Se perdre» en 2001), ou l'évolution de la société française depuis sa naissance dans «les Années» (2008), dont elle publie «le journal d'écriture» dans «l'Atelier noir» (Les Busclats). (UlfAndersenSipa)

Née en 1940, elle est l’auteur de nombreux livres sur son père («la Place», prix Renaudot 1984), sa mère («Une femme», 1988), son adolescence («la Honte», 1997), son avortement («les Armoires vides» en 1974, puis «l’Evénement» en 2000), une liaison amoureuse («Passion simple» en 1992, puis «Se perdre» en 2001), ou l’évolution de la société française depuis sa naissance dans «les Années» (2008), dont elle publie «le journal d’écriture» dans «l’Atelier noir» (Les Busclats). (UlfAndersenSipa)

 

La charité invite à taire ici les noms des lecteurs professionnels qui, jadis, lui ont reproché un «misérabilisme racoleur» ou une «prétention fade et inouïe», quand ce n’était pas d’«observer des gens sans ressources» en «relevant de leur catégorie au titre de RMIste du style et du vocabulaire».

Lire la suite : http://bibliobs.nouvelobs.com/romans/20111209.OBS6413/annie-ernaux-je-voulais-venger-ma-race.html

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar