« Tous les coups sont permis », de Renaud Dély et Henri Vernet

Posté par Serge Bénard le 14 décembre 2011

La politique, ou l’art de la violence

Livre du jour | LEMONDE | 14.12.11 | 13h25   •  Mis à jour le 14.12.11 | 13h25

Couverture de l'ouvrage de Renaud Dély et Henri Vernet, "Tous les coups sont permis" (Calmann-Lévy).

Couverture de l’ouvrage de Renaud Dély et Henri Vernet, « Tous les coups sont permis » (Calmann-Lévy).CALMANN-LÉVY

Ce n’est, évidemment, ni très glorieux ni très séduisant. Mais que reste-t-il de la politique quand on enlève le décor de la République, les beaux projets sans lendemain et la communication omniprésente ? Un ressort aussi puissant que destructeur : la violence de la conquête du pouvoir, la brutalité de ce désir, les haines, les trahisons et les souffrances qu’il déclenche. Telle est la démonstration, cruelle mais juste, que font Renaud Dély et Henri Vernet.

Lire la suite : lemonde.fr/livres/article/2011/12/14/tous-les-coups-sont-permis-de-renaud-dely-et-henri-vernet_1618428_3260.html

TOUS LES COUPS SONT PERMIS de Renaud Dély et Henri Vernet. Calmann-Lévy, 304 p., 18 €.

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar