L’histoire des Schiffrin, père et fils

Posté par Serge Bénard le 6 décembre 2011

John R. MacArthur   5 décembre 2011
Les gens peuvent se pardonner pour se réconcilier. Par contre, un tel geste est-il possible entre une nation et un individu?
L’autre soir, la France a essayé de faire justement ce geste à l’égard de deux de ses fils rejetés et déshérités — les grands éditeurs André et Jacques Schiffrin — en accordant à André la Légion d’honneur. Pour que la cérémonie au Consulat de France à New York réussisse, deux éléments étaient cependant nécessaires: sincérité de la part du représentant de l’État et satisfaction de la part du récipiendaire. Pas si facile, puisque l’État en question n’est pas toujours franc et André Schiffrin, à mon avis, aurait de quoi être amer envers la France.
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar