« Une aiguille dans la reliure »

Posté par Serge Bénard le 5 décembre 2011

L’héritage des prisonniers palestiniens autodidactes dans les prisons israéliennes

Par Ben Lorber et Khalil Ashour

Ben Lorber milite avec l’International Solidarity Movement (ISM) à Naplouse. Il est aussi journaliste au Alternative Information Center, à Bethléem. Il anime le blog « Free Paly!« 

Au troisième étage de la Bibliothèque municipale de Naplouse, il y a une pièce avec plus de 8.000 livres séparés des autres. Beaucoup de ces livres sont très vieux et en lambeaux ; beaucoup d’entre eux, à la place d’une couverture normale, sont ornés d’images prises dans de vieux numéros des magazines National Geographic ou Reader’s Digest. Certains sont consciencieusement écrits à la main. Les dos des livres montrent une variété de langues, de l’arabe à l’anglais, au français et à l’espagnol. La New English Bible est flanquée d’un côté de The Great American Revolution of 1776 et du Journal d’Anne Franck de l’autre ; en face, L’orientalismed’Edward Said et La mythologie grecque observent en silence, à côté de Elementary Physics et d’une étude de The Chinese Road to Socialism.

Lire la suite : http://www.ism-france.org/analyses/-Une-aiguille-dans-la-reliure-l-heritage-des-prisonniers-palestiniens-autodidactes-dans-les-prisons-israeliennes-article-16341

‘Une aiguille dans la reliure' : l'héritage des prisonniers palestiniens autodidactes dans les prisons israéliennes

Livres de la Section des Prisonniers à la Bibliothèque municipale de Naplouse (Photo: Rana Way)

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar