Accueil Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. Lu pour vous – Une vie nulle part de John Burnside

Lu pour vous – Une vie nulle part de John Burnside

Commentaires fermés
0
6

une vie nulle part

Une vie nulle part de John Burnside

Editions Métailié, 425 pages, 2003

Dans la région industrielle de Corby, en Angleterre, les gens affluent pour travailler dans les aciéries. Il n’est pas possible de faire sécher son linge dehors sans qu’une pellicule de saleté recouvre les vêtements… dans les jardins, la terre est sale et rien ne pousse. La vie n’est pas belle à Corby mais c’est tout l’espoir de beaucoup d’ouvriers venus d’ailleurs pour décrocher un travail sûr et commencer une nouvelle vie. Les parents de Derek et de Francis sont arrivés d’Ecosse dans l’espoir d’un avenir meilleur, les parents d’Alina et de son frère Jan, Estoniens, tentent de s’intégrer discrètement et de vivre le mieux possible dans cette ville dans laquelle les préjugés vont bon train. Dans cette atmosphère noire et pesante, la jeunesse est dure, violente et l’avenir incertain pour cette nouvelle génération qui ne parvient pas à s’épanouir.

Lire la suite : http://cryssilda.canalblog.com/archives/2011/12/01/22862324.html

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc.
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

La Castafiore débarque à Monaco

de passouline                                                           Nous sommes enfin …