• Accueil
  • > Archives pour novembre 2011

«Les gens doués ont besoin de l’approbation des autres»

Posté par Serge Bénard le 30 novembre 2011

Par figaro icon Pascale Senk – le 29/11/2011

INTERVIEW – Monique de Kermadec, psychologue clinicienne et psychanalyste, vient de publier L’Adulte surdoué (Éd. Albin Michel). 

LE FIGARO.- Pourquoi découvre-t-on seulement aujourd’hui la psychologie du surdoué ?

Monique DE KERMADEC.- Parce qu’en France, nous ne sommes pas à l’aise avec toute différence qui laisse supposer une inégalité entre les individus. La reconnaissance d’une valeur très personnelle pourrait susciter de l’envie et une forme d’exclusion du groupe. Aux États-Unis, où les «gifted people» sont étudiés depuis longtemps, on a en revanche tendance à mettre en avant ses qualités lorsqu’on en a et l’on ne culpabilise pas de celles-ci.

Lire la suite : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2011/11/29/16149-gens-doues-ont-besoin-lapprobation-autres

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Entretiens, portraits, rencontres, interviews, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

« Conversations républicaines », de Vincent Peillon avec François Bazin

Posté par Serge Bénard le 30 novembre 2011

Vive la République !

Livre du jour | LEMONDE | 30.11.11 | 13h42

 

 

Couverture de l’ouvrage de Vincent Peillon, « Conversations républicaines » avec François Bazin (Denoël).DENOËL

Vincent Peillon a la République chevillée à la raison. Philosophe, député européen, ce socialiste est d’abord républicain. Et il puise ses réflexions parmi les pères fondateurs, au XIXe et au XXe siècles, du socialisme républicain pour appeler en 2012 à une « régénération » de la République. L’auteur, qui dialogue avec François Bazin, journaliste au Nouvel Observateur, s’inquiète de « l’abaissement national » : « C’est parce qu’il y a crise de l’identité nationale, pour moi, de la conception républicaine de la nation française, que Sarkozy a pu devenir président de la République. »

Lire la suite : http://abonnes.lemonde.fr/livres/article/2011/11/30/conversations-republicaines-de-vincent-peillon-avec-francois-bazin_1611177_3260.html

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations | Commentaires fermés

Rama Yade encore épinglée pour plagiat

Posté par Serge Bénard le 30 novembre 2011

Anna Topaloff – Marianne | Mardi 29 Novembre 2011 à 15:01

Il y a dix jours, nous révélions que le livre de Rama Yade comportait des extraits, repris sans guillemets, de textes signés par le professeur de philosophie Jean-Michel Muglioni. Hier soir, le Petit Journal a prouvé qu’on y retrouvait des passages issus du Figaro, du Monde et de… Marianne2.

(Rama Yade - Wikimedia - Marie-Lan Nguyen)

(Rama Yade – Wikimedia – Marie-Lan Nguyen)

Rama Yade est décidement fâchée avec les guillemets ! Il semblerait que le professeur de philosophie Jean-Michel Muglioni ne soit pas le seu l à avoir retrouvé dans le livre de Rama Yade (1) des extraits de textes écrits par lui et repris mot pour mot, sans même une note en bas de page.

Lire la suite : http://www.marianne2.fr/Rama-Yade-encore-epinglee-pour-plagiat_a213032.html

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Droit d'auteur, propriété intellectuelle, plagiat, pira | Commentaires fermés

Gisèle Freund et Walter Benjamin, les amis retrouvés

Posté par Serge Bénard le 30 novembre 2011

 

Louis Mesplé
Rue89

Publié le 29/11/2011 à 05h18

Par une heureuse coïncidence de programmation d’expositions, Gisèle Freund et Walter Benjamin, deux amis d’avant-guerre se retrouvent aujourd’hui à Paris. À la Fondation Pierre Bergé/Yves Saint Laurent pour G. Freund, au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme pour W. Benjamin.

Gisèle Freund et Walter Benjamin, les amis retrouvés dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. 06_portrait_de_gisele_freund_c_adrienne_monnier_0

Gisèle Freund photographiée par Adrienne Monnier / Paris, vers 1935 (Fonds Gisèle Freund/IMEC/ Fonds MCC)

Ces deux amis là s’étaient quittés à Paris en 1940, à la veille de l’arrivée des troupes allemandes. La première, photographe, prit un train, puis une bicyclette jusque dans le Lot ; le second, philosophe et bien plus, s’arrêta à Lourdes. Gisèle Freund embarque pour Buenos-Aires en 1941, grâce à Victoria Ocampo, écrivain et éditrice argentine et André Malraux. Walter Benjamin meurt le 26 septembre 1941, «  comme un chien, suicidé dans sa quarantième neuvième année, au bout d’un chemin qui ne menait nulle part  »*, à Port-Bou.

Ces deux expositions, à taille humaine, bien distinctes, agréables à suivre, rigoureusement élaborées. retracent leur œuvre et leur vie, documents originaux à l’appui.

On se dit, quand même, si ces deux expositions n’en faisait qu’une, comme le furent, en complicité dans leur histoire intellectuelle avec la photographie et la littérature ces deux allemands, juifs, déchus de leur nationalité par les nazis, ce serait aussi pas mal. Faisons comme si. Une exposition scandée par ces «  Passages  », en référence au sous titre du livre monumental de Benjamin sur le Paris du XIXéme siècle et, somme toute, au résumé de son œuvre magistrale.

Lire la suite : http://blogs.rue89.com/oelpv/2011/11/29/gisele-freund-et-walter-benjamin-les-amis-retrouves-225828

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Festivals, galas, spectacles, expositions, musées | Commentaires fermés

Crépuscule pour les heureux du monde

Posté par Serge Bénard le 30 novembre 2011

Crépuscule pour les heureux du monde dans Actualité éditoriale, vient de paraître PAR18869-201x300Vous vous souvenez de Chez les heureux du monde (The House of Mirth,1905) d’Edith Wharton ? Beau titre français qui devait surtout à son traducteur Charles du Bos. S’il n’était déjà pris, il conviendrait mieux encore au nouveau roman de Thérésa Révay qui pâtit injustement d’un titre plus « grand public » Dernier été à Mayfair (480 pages, 21 euros, Belfond). Car elle serre vraiment au plus près ces insouciants qui ne sont jamais si vulnérables, et enfin intéressants, que lorsque le tragique de l’Histoire les rattrape eux aussi pour les bousculer sinon les anéantir. Nous sommes en 1911, autant dire à la veille de la fin d’un monde dont ils se refusent à voir les signes annonciateurs, chez les Rotherfield, une grande famille de l’aristocratie anglaise, toute préoccupée du destin de ses enfants : celle que l’on s’apprête à marier, celui qui se prépare à être digne de son héritage, la petite rebelle qui fraie du côté des suffragettes, le dernier qui est déjà endetté comme une mule.

Lire la suite : http://passouline.blog.lemonde.fr/2011/11/30/crepuscule-pour-les-heureux-du-monde/#xtor=RSS-32280322

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations | Commentaires fermés

La médiathèque de Condé-sur-Noireau primée

Posté par Serge Bénard le 30 novembre 2011

29 novembre 2011.

Voilà un très beau cadeau d’anniversaire ! La médiathèque L’Atelier de Condé-sur-Noireau qui a fêté ses vingt ans d’existence cette année, vient de se voir attribuer le prix de l’accueil 2012 décerné par Livres hebdo. Ses 1 350 m2 offrent de multiples services publics pour devenir un lieu de vie central de cette ville de 6 000 habitants. Présidé par Zep, le jury explique : « L’accueil n’est pas le supplément d’âme, mais une composante essentielle de la bibliothèque quand on se place du point de vue de la population à laquelle elle s’adresse. Inscrite dans la continuité du paysage urbain, L’Atelier offre aux citoyens sa vitrine, montrant ainsi son existence au milieu de la population et non pas à l’écart ou  en dehors. Une fois entré, le visiteur accède facilement à l’espace presse judicieusement installé à proximité immédiate d’une cafétéria accueillante. Surtout, l’accueil s’incarne dans le personnel “obsédé” par le souci du service à la population. La responsable insuffle cet esprit à son équipe et les bureaux du personnel prennent leur place comme une évidence dans l’espace public de la bibliothèque. C’est un formidable signal d’accueil et en même temps un moyen d’ouvrir 36 heures par semaine ! Ce sens de l’accueil qui transpire de cet établissement ne relève pas de l’affichage. Les habitants le valident en votant avec leurs pieds. Le nombre de visites que la bibliothèque enregistre équivaut à celui d’une bibliothèque d’une commune de 20000 à 25000 habitants alors que Condé-sur-Noireau en rassemble à peine 6000. » Claude Poissenot, sociologue (in Livres Hebdo n°887, vendredi 25 novembre 2011)

9 rue Saint-Martin 14110 Condé-sur-Noireau
Tél : 02-31-69-41-16
Mèl :contact@mediaconde.fr
Plus de photos et des entretiens sur le site de la médiathèque
Source :  http://www.crlbn.fr/2011/11/29/7877/

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Mon enfant ce héros, librairie pour les petits… – Plouguin (29)

Posté par Serge Bénard le 30 novembre 2011

lundi 28 novembre 2011


Corinne Le Loc'h imprime des histoires en 5 minutes, dès lors qu'on lui fournit le nom, l'âge, la ville et les prénoms des amis de l'enfant à qui on veut offrir le livre.

Cela fait sept ans que Corinne Le Loc’h est écrivain public, pour les entreprises, les associations et les particuliers. Son dernier ouvrage paru, Tranches de vie d’un combattant Renanais, est une biographie partielle de Jean-Marie Le Gléau, prisonnier de guerre en Allemagne, illustrée par de rares photos de captivité.

C’est à la demande de ses enfants que Corinne Le Loc’h s’est lancée dans cette aventure, comme souvent, rappelle-t-elle. Une quarantaine d’ouvrages a ainsi vu le jour. Depuis peu, elle a étendu son activité, créant une librairie spécialisée pour les enfants de 1 à 10 ans.

Lire la suite : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Vitrine-Mon-enfant-ce-heros-librairie-pour-les-petits…-_29196-avd-20111128-61760830_actuLocale.Htm

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres, Librairies spécialisées, librairies anciennes, Promotion du livre et de la lecture, dons de livres | Commentaires fermés

Le salon du livre fête ses dix ans à Saintes (17)

Posté par Serge Bénard le 30 novembre 2011

06h00
Par STÉPHANE DURAND

 

Des tables rondes, des expositions et des rencontres sont au programme ce week-end.

 

 L'équipe de bénévoles est prête à souffler les bougies.  photo s.d.

L’équipe de bénévoles est prête à souffler les bougies. PHOTO S.D.

 

 

La mémoire de Serge Goldberg, qui a initié en 2002 ce salon du livre des droits de l’homme et de la solidarité et qui est décédé en mars 2011, accompagnera ce dixième anniversaire qui débute vendredi soir. La présidente de la Facels, Agathe Morin, a repris le flambeau avec une équipe de bénévoles. « Ce sera une première sans Serge », fait remarquer l’intéressée qui affirme que l’esprit du salon sera maintenu. Le lieu, à l’abbaye aux Dames, également. Le ton aussi.

Lire la suite : http://www.sudouest.fr/2011/11/30/le-salon-du-livre-fete-ses-dix-ans-567000-754.php

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Anniversaires, fêtes, commémorations, Foires et salons du livre, Personnalités du livre | Commentaires fermés

Liban – Salon du livre arabe

Posté par Serge Bénard le 30 novembre 2011

La 55e édition du Salon du livre arabe au BIEL 

30/11/2011

MM. Baba, Tamim, Baalbaki et Mme Assi au cours de la conférence de presse. (Photo Michel Sayegh)
MM. Baba, Tamim, Baalbaki et Mme Assi au cours de la conférence de presse. (Photo Michel Sayegh)

CONFÉRENCE DE PRESSE L’édition numéro 55 du Salon international du livre arabe de Beyrouth se déroule du 2 au 15 décembre au BIEL, sous le patronage du président Nagib Mikati.

Lire la suite : http://www.lorientlejour.com/category/Culture/article/734004/La_55e_edition_du_Salon_du_livre_arabe_au_BIEL.html

Publié dans Foires et salons du livre | Commentaires fermés

Côte d’Ivoire – Journées nationales du livre pour enfant

Posté par Serge Bénard le 30 novembre 2011

Vers la création de centre public de lecture

Publié le mercredi 30 novembre 2011   |  L’expression



 

Après 50 ans d’indépendance, la Côte d’Ivoire ne dispose quasiment pas de bibliothèque de lecture publique. Cet amer constat a été relevé hier par la directrice de la Bibliothèque nationale, Adjiman Chantal, lors du lancement de la 1ère édition des Journées nationales du livre pour enfant(Jnle). Pour la coordonnatrice générale du comité d’organisation de cette fête du livre infantile, qui va s’étendre sur trois jours, ‘‘la lecture est restée dans son aspect contraignant pour des besoins scolaires’’.

Lire la suite :  http://news.abidjan.net/h/418070.html

Publié dans Francophonie, langue française, Journées, rencontres, événements, voyages, Promotion du livre et de la lecture, dons de livres | Commentaires fermés

12345...127
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar