La fin du roman ?

Posté par Serge Bénard le 29 novembre 2011

29-11-11 à 09:42 par Le Nouvel Observateur 

Carrère, Vigan, Liberati, Lindon… En récompensant surtout des récits biographiques, les prix littéraires 2011 ont confirmé une tendance massive: le mot «roman», jadis synonyme de fiction, a changé de définition. Enquête

Romans ou pas romans? De Delphine de Vigan à Emmanuel Carrère, en passant par Simon Liberati ou encore Mathieu Lindon (liste non exhaustive), les prix littéraires 2011 ont massivement récompensé des auteurs d'enquêtes biographiques ou de souvenirs.  (Sipa)

Romans ou pas romans? De Delphine de Vigan à Emmanuel Carrère, en passant par Simon Liberati ou encore Mathieu Lindon (liste non exhaustive), les prix littéraires 2011 ont massivement récompensé des auteurs d’enquêtes biographiques ou de souvenirs. (Sipa)

Longtemps, l’affaire sembla claire: pour qu’il y ait roman, il fallait qu’il y ait fiction. Du latin fingere, modeler, feindre, inventer. Sans fiction, on était dans le document, l’histoire, les mémoires. C’était clair, mais pas si simple.

Lire la suite : http://bibliobs.nouvelobs.com/rentree-litteraire-2011/20111125.OBS5320/la-fin-du-roman.html

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar