Après le papier

Commentaires fermés
0
4

Publié le 19 novembre 2011 à 06h00 | Mis à jour le 19 novembre 2011 à 06h00

Pour la plupart des genres d'ouvrages, l'avenir appartient... (AP)

Pour la plupart des genres d’ouvrages, l’avenir appartient au livre numérique. Ci-dessus, le lecteur numérique Kindle d’Amazon.

AP

Après le papier dans Ardoises, tablettes, eReaders, lecteurs ebooks, liseuse 9971

Mario Roy
La Presse

Rien ne disparaît jamais complètement. La preuve? On trouve encore aujourd’hui des graveurs sur pierre. Ainsi que des… livres papier! Sans rire, il est rassurant de constater qu’un objet manufacturé depuis presque 600 ans est encore actuel, comme le montre l’achalandage au 34e Salon du livre de Montréal.

Néanmoins, en février dernier, s’est produit un événement crucial pour tous ceux qui se passionnent non pas pour l’objet, mais pour ses contenus. Ce mois-là, aux États-Unis, il s’est pour la première fois écoulé davantage de livres numériques que de livres de poche ou même de «hardcover», format sous lequel sont publiées les nouveautés.

Aujourd’hui, le plus important libraire américain, Amazon, vend 143 livres numériques pour 100 «hardcover». Et ce, à un prix moyen presque trois fois inférieur (10,23 contre 26,63$CAN).

Lire la suite : http://www.cyberpresse.ca/debats/editorialistes/mario-roy/201111/18/01-4469427-apres-le-papier.php


  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Ardoises, tablettes, eReaders, lecteurs ebooks, liseuse
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Foire du livre de Francfort : un livre rare qui disparaît

Un ouvrage portugais d’une valeur de 18500 €. Par Victor de Sepausy, le jeudi 03 nov…