Accueil Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies Braderie de Beaux livres aux Beaux Arts, ou la problématique vente directe

Braderie de Beaux livres aux Beaux Arts, ou la problématique vente directe

Commentaires fermés
0
5

Par Nicolas Gary, le mercredi 09 novembre 2011 à 14:08:05 L’an passé encore, la grande braderie des éditeurs d’arts avait connu un certain succès. Organisée à l’École des Beaux-Arts, Palais des Études, quoi de plus normal que d’y retrouver les grands noms de l’édition, venus proposer leurs ouvrages, à prix réduit ?

Cette année, la braderie ne devrait pas se tenir dans l’enceinte de l’établissement, du fait de la présence d’expositions qui empêchent la bonne tenue de la braderie. Ah, le plaisir des braderies, où l’on retrouve des ouvrages à des prix cassés, voire fracassés.

Attention, foutage de gueule ?

Lire la suite : http://www.actualitte.com/dossiers/monde-edition/reportages/braderie-de-beaux-livres-aux-beaux-arts-ou-la-problematique-vente-directe-1665.htm

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Lire et relire – Pierre Louÿs, La Femme et le Pantin (1898)

LA FEMME ET LE PANTIN _Roman espagnol_ A André Lebey Son ami P.L. Siempre me va V. diciend…