• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 8 novembre 2011

Assises professionnelles du livre : Discours d’Antoine Gallimard

Posté par Serge Bénard le 8 novembre 2011

Ce mardi 8 novembre, le Syndicat national de l’édition va ouvrir ses Assises professionnelles du livre, à l’heure du numérique. 

L’occasion de faire un tour d’horizon des nouveautés et innovations qui sont au coeur des réflexions, dans l’édition française.

Lire la suite : http://www.actualitte.com/lives/assises-professionnelles-du-livre-discours-d-antoine-gallimard-10.htm


Publié dans Actualité - Événement, Associations, syndicats, fondations, académies, clubs, , Colloques, conférences, assises, forums, congrès, symp | Commentaires fermés

Le Goncourt des lycéens rattrapé par la polémique

Posté par Serge Bénard le 8 novembre 2011

La remise du 24<S />e</SUP> Prix Goncourt des lycéens, hier, à la Fnac de Rennes. Philippe Renault » /></font>
</p>
<p class=La remise du 24e Prix Goncourt des lycéens, hier, à la Fnac de Rennes.© Philippe Renault

Attribué lundi, à Rennes, à Carole Martinez pour son roman Du domaine des murmures(Gallimard), le prix proclamé pour la première fois dans les locaux de la Fnac fait grincer des dents. (Également en Culture).

Reportage

 

« Aux lycéens, on n’osera pas leur reprocher comme à nous d’avoir voté en fonction du centenaire de Gallimard ! », confie Patrick Rambaud, académicien, alors que Carole Martinez vient d’être proclamée lauréate du 24e Prix Goncourt des lycéens. Mais, à chaque prix, sa polémique.

Lire la suite : http://www.rennes.maville.com/actu/actudet_-Le-Goncourt-des-lyceens-rattrape-par-la-polemique_fil-2032040_actu.Htm

Publié dans Actualité - Événement, Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne, Grandes surfaces spécialisées (culture/livre), clubs, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Libye et BHL : l’arnaque littéraire de la rentrée, de l’année !

Posté par Serge Bénard le 8 novembre 2011

Publié le8 novembre 2011 parLibye et BHL : l’arnaque littéraire de la rentrée, de l’année ! dans Actualité éditoriale, vient de paraître

Bernard-Henri Levy Botul serait un philosophe et écrivain. Botul serait l’auteur d’un livre intitulé Le Lys et la cendre et dont le sous-titre était : « Journal d’un écrivain au temps de la guerre de Bosnie » (Grasset, 1995). Ce fut l’une des plus grosses escroqueries littéraires de France et de Navarre. L’homme n’arrive plus à vendre sa daube alors, il va surfer sur la vague « Libye » pour encore une fois assouvir sa faim insatiable de l’arnaque et des voltiges mensongères.

Lire la suite :  http://allainjules.com/2011/11/08/libye-et-bhl-larnaque-litteraire-de-la-rentree-de-lannee/

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître | Commentaires fermés

Pétition NON A L AUGMENTATION DE LA TVA SUR LES LIVRES !

Posté par Serge Bénard le 8 novembre 2011


Liste des signataires
 | SIGNER cette pétition

Pétition NON A L AUGMENTATION DE LA TVA SUR LES LIVRES !

Pour:Présidence de la république

Le gouvernement français vient de passer la TVA du livre de 5,5 % à 7… au même titre que celui des vendeurs de pizzas ou de hamburgers. 

MAIS, NON ! LE LIVRE N’EST PAS UN HAMBURGER !!!!!!!!!!!!!! 

Le livre n’est pas un objet comme les autres. C’est l’objet le plus intime qui soit, celui qui nous accompagne partout, tout le temps, sous tous les climats, durant notre vie, jusqu’aux endroits les plus interdits. Un objet si proche de nous, si lié à nous, que les pulsions ou répulsions (ce qui représente sensiblement la même chose) que nous tissons avec lui nous sont si passionnels, si entiers et si puissants, qu’elles en parviennent à nous surpasser.

Depuis notre enfance, le livre nous ouvre les portes d’un imaginaire qui nous tire par le haut d’un réel bien bas qu’il nous est plus en plus difficile à supporter. C’est lui qui nous prépare à nos premiers émois amoureux et qui nous exerce aux expériences les plus heureuses et les plus tragiques qui jalonneront bientôt nos existences. 

Lire la suite :  http://petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2011N16249

Publié dans Actualité - Événement, Fiscalité, Prix du livre | 1 Commentaire »

Causerie du lundi de Philippe Gandillet : La femme française…

Posté par Serge Bénard le 8 novembre 2011

LUNDI 7 NOVEMBRE 2011

Causerie du lundi de Philippe Gandillet : La femme française… dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. une-femme-francaise
J’en veux à Lorédan Larchey d’avoir dévoilé un peu de ma vie privée dans un ouvrage singulier et à Pierre d’en avoir parlé sur son blog. Les gens oublieront vite mais, subséquemment, une foule d’admiratricesexaltées m’attendaient, ce matin, à la librairie pour des autographes à même la peau. Saperlotte ! Moi qui croyais le portrait peu flatteur… Il ne me restait plus qu’à fermer, dans un sourire, la porte de la boutique pour retrouver la nécessaire sérénité qu’impose la tenue d’une librairie ancienne [dont le fragile équilibre financier ne tient qu'à un bibliofil, mais vous le savez déjà si vous avez lu le B.D.B, hier soir].

laporte%2Balbert%2Bfemmes%2B001 dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables
Qu’on le veuille ou non, les Françaises sont bien jolies ! C’est en tout cas le constat que je fais, en ce moment, en jetant un regard discret à travers la vitrine alors qu’elles me regardent écrire ma fameuse chronique du lundi, à l’origine de ce sympathique attroupement. Prenons, pour le principe, un livre au hasard sur les rayonnages : Les grandes femmes de l’Europe par Albert Laporte.

Lire la suite : http://livresanciens-tarascon.blogspot.com/2011/11/causerie-du-lundi-de-philippe-gandillet.html

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Bibliophilie, imprimés anciens, incunables, Reliure, relieur, restauration, entretien | Commentaires fermés

Descente en Librairie contre la TVA à 7% sur les livres

Posté par Serge Bénard le 8 novembre 2011

Descente en Librairie contre la TVA à 7% sur les livres dans Actualité - Événement

Alors même que la semaine dernière on s’inquiétait du devenir des Librairies Indépendantes (cf. Télérama n°3225), on nous annonce hier une hausse de la TVA sur, notamment, les livres, ceux-ci n’étant pas reconnus comme « biens de première nécessité », de 5,5% à 7% ! Voilà une solution de sauvetage des Librairies Indépendantes, très pertinente ! Si, comme je le crois, vous êtes contre cette augmentation, je vous engage à aller signer la pétition « Non à l’augmentation de la TVA sur les livres » ! Je souhaite aussi relayer l’initiative de Sophie et Judith sur leur blog, initiative que j’ai mise en pratique ce matin même : Achetez des livres, Sauvez un libraire !

Lire la suite : http://leslivresdegeorgesandetmoi.wordpress.com/2011/11/08/descente-en-librairie-contre-la-tva-a-7-sur-les-livres/

Publié dans Actualité - Événement, Fiscalité, Lecture, lecteur, lectorat, Prix du livre | Commentaires fermés

Vu sur AbeBooks – Les écrivains des années folles

Posté par Serge Bénard le 8 novembre 2011

Dix ans d’insouciance, dix ans d’ingénuité et dix ans de bonheur; les années folles ont été une véritable période d’allégresse !

Que dire de la Première Guerre Mondiale ? « Plus jamais ça ! » crie la jeunesse de l’époque. On fait tout pour oublier ce passé dont personne n’est fier et on tente de s’évader et d’évader les foules à travers la musique, le cinéma, la mode, la littérature… La créativité et la passion des artistes sont à leur apogée.

En France, Paris est la capitale artistique et un vaste métissage artistique est observé : on peut ainsi y rencontrer Scott Fitzgerald, Matisse ou Modigliani.

Histoires romantiques, œuvres joviales, livres sulfureux ; revivez cette époque à travers notre sélection d’ouvrage écrits durant les années folles et qui retracent cette période inoubliable !

Lire la suite :http://www.abebooks.fr/livres/les-annees-folles.shtml?cm_mmc=nl-_-nl-_-F111108-C1A-AnFolleG-000000xx-_-b-se4&abersp=1

Les écrivains des années folles

Georges Bernanos, Sous le soleil de Satan
Sous le soleil de Satan
Georges Bernanos

La Première Guerre Mondiale décrit par un soldat allemand. Ce livre est un véritable symbole du mouvement pacifisme durant les Années folles.

Prix : 600 €

 

Maurice de Genevoix, Raboliot
Raboliot
Maurice Genevoix
Prix Goncourt en 1925. Edition limitée et exemplaire numéroté sur vélin de Rives. Demi-maroquin vert à coins.

Prix : 1 199 €

 

Georges Duhamel, La possession du monde
La possession du monde
Georges Duhamel
Ouvrage qui reflète la pensée des hommes durant les années folles, c’est-à-dire, la recherche du bonheur.

Prix : 73 €

 

E. M. Remarque, A l'ouest, rien de nouveau
A l’ouest, rien de nouveau
E. M. Remarque
La Première Guerre Mondiale décrite par un soldat allemand. Ce livre est un véritable symbole du mouvement pacifique durant les Années folles.

Prix : 200 €

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Bibliophilie, imprimés anciens, incunables, Reliure, relieur, restauration, entretien, Sélections | Commentaires fermés

L’Art mis en boîte par Jean-Luc Chalumeau

Posté par Serge Bénard le 8 novembre 2011

L’Art mis en boîte

l'art mis en boite chalumeauA l’approche des fêtes, les éditeurs rivalisent d’originalité pour créer des boites à questions et des ouvrages de vulgarisation dans le domaine artistique. Difficile de faire un choix parmi l’offre proposée, les prix et la qualité étant très variables. Mais après avoir consulté plusieurs d’entre eux, j’ai jeté mon dévolu sur cette boîte qui met l’art à porter de tous les adultes désireux de parfaire leur culture.

En ouvrant cette jolie boîte, vous trouverez pas moins de 400 fiches, classées par ordre alphabétique, suivant les artistes ou les périodes abordées. Sur le recto, une reproduction de l’œuvre et au verso les données techniques de conservation avec descriptif et explicatif de l’œuvre.

Vous naviguerez de Bosch à Vélasquez en passant par Fragonard, Delacroix ou Monet.

Lire la suite : http://www.enversdulivre.com/lart-mis-en-boite/

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Au pied du sapin 2011 | Commentaires fermés

Lu pour vous – Le roman de Pauline, de Calixthe Beyala

Posté par Serge Bénard le 8 novembre 2011

Calixthe Beyala offre une nouvelle vie à une adolescente de banlieue

 

 

Lu pour vous -  Le roman de Pauline, de Calixthe Beyala dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. beyala

A la première phrase, Pauline, huit ans, se fait fracasser la mâchoire par son frère aîné. Quelques années plus tard, elle se venge d’un coup de couteau qui balafre la main de Fabien… Le nouveau personnage de Calixthe Beyala fait de la vie un apprentissage plutôt rude. Et se dirige tout droit vers les marges de la société: à quatorze ans, elle a l’impression que la vraie vie est dans la rue plutôt qu’à l’école.

«J’ai été inspirée par une adolescente réelle, explique la romancière. C’était une jeune fille d’une grande sensibilité. Et je me suis dit qu’il y avait des livres sur l’adolescence partout, sauf en banlieue. J’ai donc voulu faire une photographie de l’intérieur, qui permette de connaître l’intimité de ces adolescentes.»

Pauline est la narratrice de sa propre histoire, au fil de ce qui lui arrive, sans recul et avec son interprétation des événements. Calixthe Beyala a, une fois de plus, changé de personnalité: «J’adore entrer dans les personnages, me dédoubler. Je dois être un peu schizo… Cela me permet d’être autre pendant plusieurs mois, et de me construire comme être humain. Bien sûr, c’est parfois douloureux, puisque je ressens les mêmes peines que Pauline. Mais aussi les mêmes joies, les mêmes plaisirs…»

Lire la suite :  http://www.google.fr/reader/view/?hl=fr&tab=my#stream/feed%2Fhttp%3A%2F%2Fjournallecteur.blogspot.com%2Ffeeds%2Fposts%2Fdefault

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Lu pour vous | Commentaires fermés

Amazon : l’industrialisation de la fidélisation

Posté par Serge Bénard le 8 novembre 2011

Amazon vient de lancer un service de prêt de livres numériques baptisé : Kindle Lending Library. Le système est assez simple : les propriétaires de Kindle pourront accéder à une bibliothèque de prêt de livres, leur permettant d’emprunter gratuitement un titre à la fois et par mois (voir les explications détaillées d’eBouquin.fr). On est loin de la réinvention de la bibliothèque, comme le suggérait Ecrans.fr (quelle horreur, une bibliothèque qui ne vous permettrait d’accéder qu’à un titre à la fois et par mois !) ou même de la préfiguration d’un Spotify du livre (une offre d’abonnement illimité à des contenus textuels, comme le propose Spotify pour la musique ou Netflix pour la vidéo). L’offre d’Amazon doit se comprendre pour ce qu’elle est : une simple offre commerciale de plus, mais dans un écosystème commercial conçu pour nous retenir et nous faire dépenser toujours un peu plus d’argent, sans nous le faire sentir.

Amazon : l’industrialisation de la fidélisation dans Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne
Image : la fonction d’emprunt gratuit de livre dans le Kindle d’Amazon.

Lire la suite : http://lafeuille.blog.lemonde.fr/2011/11/08/amazon-lindustrialisation-de-la-fidelisation/#xtor=RSS-32280322


Publié dans Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne, ebooks, livres numériques, livrels, etc. | Commentaires fermés

123456
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar