• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 7 novembre 2011

«Libé», l’album musical

Posté par Serge Bénard le 7 novembre 2011

8 novembre 2011

PAR BÉATRICE VALLAEYS

«La musique» de «Libération»,édité  par Flammarion et en vente dès mercredi en librairie, n’est pas qu’une compilation. Explications.

 

Que s’est-il passé sur la scène musicale mondiale depuis 1973 ? La question est baroque, mais la réponse existe, dans un ouvrage qui paraît demain, un livre pari comme le sont tous les livres rétrospectifs. Un «beau livre», selon l’expression consacrée, réalisé à partir de l’oreille de Libération - de sa création à nos jours -, édité par Flammarion, au titre on ne peut plus simple : Libération, La musique.

Lire la suite : http://next.liberation.fr/musique/01012370183-libe-l-album-musical

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Edistat – Meilleures ventes du 24 au 30 octobre 2011

Posté par Serge Bénard le 7 novembre 2011

Voici les 10 meilleures ventes de livres, tout genre confondu, du 24 au 30 octobre 2011 d’après Edistat :

  1. Les Legendaires, tome14 de Patrick Sobral (Delcourt)
  2. La délicatesse de David Foenkinos (Gallimard « Folio »)
  3. La couleur des sentiments de Kathryn Stockett (Jacqueline Chambon)
  4. Cet instant-là de Douglas Kennedy (Belfond)
  5. Indignez-vous de Stéphane Hessel (Indigène)
  6. Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan (Lattès)
  7. Sans un adieu de Harlan Coben (Pocket)
  8. Le chemin de l’espérance de Stéphane Hessel & Edgar Morin (Fayard)
  9. Antarès, tome 4 de Léo (Dargaud)
  10. Steve Jobs de Walter Isaacson (Lattès)

Source : http://newsbook.fr/meilleures-ventes-2/

Publié dans Best-sellers, classements, ventes et meilleures ventes, | Commentaires fermés

Exclusif : L’industrie du livre veut encore croire à une TVA à 5,5 %

Posté par Serge Bénard le 7 novembre 2011

Alors que le Premier ministre a annoncé ce midi le passage une taxation de 7% de tous les produits et services taxés jusqu’à présent à 5,5%, syndicats, éditeurs, libraires se mobilisent pour que le livre échappe à cette augmentation.

Par Adrien Aszerman, le lundi 07 novembre 2011 à 16:35:22 

Alors que le premier ministre a annoncé ce midi le passage, une taxation de 7 % de tous les produits et services taxés jusqu’à présent à 5,5 %, syndicats, éditeurs, libraires se mobilisent pour que le livre échappe à cette augmentation.

 

La nouvelle tombe au plus mal. En pleine crise de la librairie, alors que l’édition est bouleversée par l’essor du numérique et les géants de l’Internet, l’idée d’une augmentation de 1,5 % de la TVA sur le livre n’aurait pu être plus mal reçue, tant par le grand public que par les professionnels.

 

Lire la suite : http://www.actualitte.com/actualite/monde-edition/economie/exclusif-l-industrie-du-livre-veut-encore-croire-a-une-tva-a-5-5-29635.htm

Publié dans Actualité - Événement, Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Edition, éditeurs, Fiscalité, Librairies, libraires, Prix du livre | Commentaires fermés

TVA à 7 % sur le livre : ‘on voit ce que pèse le ministère de la Culture’

Posté par Serge Bénard le 7 novembre 2011

Oui, c’est-à-dire que la réaction du ministre tarde à se faire entendre…

Par Nicolas Gary, le lundi 07 novembre 2011 à 17:27:35 

Dans l’interprofession, les commentaires ne cessent de fuser. Entre l’indignation – pas vraiment celle de Stéphane Hessel – et l’inquiétude, la décision du gouvernement de rehausser la TVA réduite de 5,5 % à 7 % provoque un véritable tollé.

Dans le plan d’équilibre des finances publiques, le Conseil des ministres a ainsi résolu de rehausser la TVA réduite de 5,5 % à 7 %. Et ce, à « l’exclusion des produits de première nécessité que sont l’alimentation, l’énergie, et les produits et services destinés aux personnes handicapées ».

Comme on nous le fait donc valoir, à moins de croire que le livre ne soit destiné aux handicapés, voilà que l’industrie devrait basculer d’une TVA de 5,5 % à 7 %, pour les ouvrages papier.

Lire la suite : http://www.actualitte.com/actualite/monde-edition/justice/tva-a-7-sur-le-livre-on-voit-ce-que-pese-le-ministere-de-la-culture-29638.htm

Publié dans Actualité - Événement, Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Economie du livre, Edition, éditeurs, Fiscalité, Lecture, lecteur, lectorat, Librairies, libraires, Prix du livre | Commentaires fermés

La littérature jeunesse fait toujours rêver Alice aux pays des livres

Posté par Serge Bénard le 7 novembre 2011

Publié le lundi 07 novembre 2011 à 11H00

La petite Alice a rencontré Élisabeth Sénéchal et Caroline Bally, un moment de bonheur partagé.

La petite Alice a rencontré Élisabeth Sénéchal et Caroline Bally, un moment de bonheur partagé.

La littérature jeunesse fait toujours rêver Alice aux pays des livres

On dit que les enfants ne lisent plus. Et pourtant, le livre jeunesse ne s’est jamais aussi bien porté. Et quand Alice rencontre des auteurs, la magie opère.

AVEC un prénom comme celui-là, qui rappelle aussitôt le conte de Lewis Carroll, la visite chez Interlignes était indispensable.
Un peu intimidée, Alice ! Mais, du haut de ses 3 ans, le nez juste au niveau de la pile d’ouvrages à dédicacer, la fillette n’a guère hésité longtemps avant de donner son livre à signer à Caroline Bally, auteur du conte Le Père Noël a trop chaud.

Lire la suite : http://www.lunion.presse.fr/article/autres-actus/la-litterature-jeunesse-fait-toujours-rever-alice-aux-pays-des-livres

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Traduire : sur un vers d’Allan Ginsberg

Posté par Serge Bénard le 7 novembre 2011

Lundi 07 novembre 2011

Traduire : sur un vers d’Allan Ginsberg (par Auxeméry)

 

S’il s’agit de traduire selon des rythmes sensibles – et qui, de plus, permettent d’accéder au génie de la langue elle-même (du langage, plutôt – car c’est valable universellement) en lui donnant à manifester ses propres possibles, il fautignorer la langue de départ, et s’engouffrer au plus vite dans les canaux qui sont ceux de la langue d’arrivée – ne pas se bloquer sur l’identité des mots, mais sur leur impact, tel qu’il est en quelque sorte devenu naturel, à force d’usage, dans la langue qui doit être entendue par le lecteur – « entendue » avec les organes de perception internes, et non la seule préoccupation de la signification à emmagasiner, à saisir, à comprendre…

Lire la suite : http://poezibao.typepad.com/poezibao/2011/11/traduire-sur-un-vers-dallan-ginsberg-par-auxem%C3%A9ry.html

Publié dans Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres, Traductions, traducteurs | Commentaires fermés

Salon de la bibliophilie contemporaine

Posté par Serge Bénard le 7 novembre 2011

14b.jpeg14bverso.jpeg

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Bibliophilie, imprimés anciens, incunables, Edition, éditeurs, Foires et salons du livre | Commentaires fermés

Lu pour vous – Désolations, de David Vann

Posté par Serge Bénard le 7 novembre 2011

 

Désolations

 

David Vann (Gallmeister)

lundi 7 novembre 2011.

Lu pour vous - Désolations, de David Vann dans Actualité éditoriale, vient de paraître DesolationsUn chapitre, un chapitre à peine, et l’on sait que toute cette affaire est formidablement mal embarquée. Il n’en faut pas plus à David Vann, auteur de l’inaugural et saisissant Sukkwan Island en 2010, pour planter son récit. Une histoire de couples avec des projets foireux comme autant de bouées de sauvetage, mais qui finiront par chavirer et couler à pic. Inéluctablement. L’entrée en matière deDésolations est un chef d’œuvre au noir.

Lire la suite : http://polars.org/spip.php?article415

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Le sabre et la kalachnikov – Arturo Perez-Reverte se raconte

Posté par Serge Bénard le 7 novembre 2011

Mêlant enquête policière et fresque historique, l’ancien correspondant de guerre devenu romancier raconte, en connaisseur, la première défaite napoléonienne à Cadix. «Cadix, ou la diagonale du fou», par Arturo Pérez-Reverte, traduit de l’espagnol par François Maspero, Seuil, 768 p., 23 euros.


fotooficial.jpgUn sabre et une kalachnikov: dans son bureau madrilène, Arturo Pérez-Reverte pourrait tenir un siège. L’ancien reporter de guerre, reconverti dans la littérature depuis 1995, après avoir passé plus de vingt ans sur tous les fronts, du Liban au Salvador, de l’Angola au Tchad, est un paradoxe vivant. Au nombre de ses meilleurs amis, on compte un ancien para français et l’un des écrivains les plus sophistiqués au monde, son compatriote Javier Marias. Il déteste la guerre mais n’en finit pas de la raconter. Passionné d’Histoire, il n’en est pas moins le plus engagé des intellectuels, fulminant après «ces cons de Bruxelles». Bon vivant, séducteur, il a vécu mille vies mais ne se croit pas cynique. C’est un individualiste, un solitaire nulle part si heureux que sur son voilier chéri, un dix-mètres où il oublie, plusieurs mois par an, les turpitudes de ses frères humains.

 

Dans son nouveau roman épique, Pérez-Reverte raconte le siège de Cadix par les troupes napoléoniennes. C’est en 1811 que les artificiers français tentent d’envoyer, sans grand succès, quelques obus dévastateurs dans le centre de la ville. Mais l’intrigue historique se double bientôt d’une énigme policière, que tente de résoudre l’ombrageux commissaire Tizon, un excellent enquêteur et un salaud de première: quel dangereux maniaque fouette à mort de pures jeunes filles et les abandonne dans les cratères formés par l’explosion des projectiles ennemis? La guerre, le crime – reste l’amour: Lolita Palma, qui a hérité d’ une flottille de bateaux et de la société qui les arme, recrute le fier capitaine Lobo, et ça fait de la houle dans son petit cœur solitaire. Alors, on embarque?

 

Lire la suite :  http://didier-jacob.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/09/21/perez-reverte.html

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Entretiens, portraits, rencontres, interviews | Commentaires fermés

Spécial flash 17 h 01 – Prix Goncourt des lycéens 2011 à Carole Martinez

Posté par Serge Bénard le 7 novembre 2011

Carole Martinez vient de se voir attribuer le Prix Goncourt des lycéens 2011 pour son roman « Du Domaine des murmures » (Gallimard).

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Flashes, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

123456
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar