Choix du jour de libraire : _ Le dernier testament de Ben Zion Avrohom, de James Frey

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2011

_ 

 

Couverture du livre Le dernier testament de Ben Zion Avrohom

Auteur : James Frey

Traducteur : Michel Marny

Date de saisie : 02/11/2011

Genre : Romans et nouvelles – étranger

Editeur : Flammarion, Paris, France

Collection : Littérature étrangère

Prix : 23.00 € / 150.87 F

ISBN : 978-2-08-125517-3

GENCOD : 9782081255173

Sorti le : 20/08/2011

Et si la prophétie se réalisait et que le messie revenait parmi nous ? C’est ce que semble croire le rabbin, le frère et le père de Ben Zion Avrohom. Et aussi la myriade de gens qui croisent son chemin, son transporter par son amour inconditionnel ou révoltés par sa remise en cause du système, de la religion, des à-priori sexuels…
Très « punk » dans son attitude, Frey choisi de donner voix à tous les personnages annexes et non son héros pour ne pas forcer sur l’image du messie, renforcer son humilité. Ben aura un parcours particulier et fulgurant, dans les coeurs, dans l’histoire, dans votre imagination.
Un livre grave et malin, qui trompe son monde et sait éviter l’écueil du pamphlet ou de la satire…


Et si le Christ était revenu sur Terre au vingt-et-unième siècle et qu’il vivait actuellement à New York. Le Messie que nous décrit James Frey a pour nom Ben Zion Avrohom, des transes s’apparentant à des crises d’épilepsie lui permettent d’entrer en contact avec le Créateur de connaître mot à mot les Saintes Écritures et de consoler les malheureux de ce monde. Mais plus que les miracles qu’il est capable d’accomplir, c’est le message qu’il délivre qui est important. Sa parole il la dispense prioritairement auprès des marginaux des exclus, une parole d’amour, affirmant que dans la vie le plus important c’est d’aimer et de vivre. Malheureusement, un tel message de paix angoisse les autorités qui considèrent Ben comme un agitateur, sans compter que certains extrémistes religieux cherchent à s’approprier le Messie pour en faire leur héraut.
Chaque chapitre de ce roman de James Frey fait entendre la voix singulière de l’une des personnes dont Ben a changé la vie, démontrant que le fils de Dieu est aussi intensément Humain.


Le Messie est de retour… à New York et au 21ème siècle. Il s’appelle Ben vient d’une famille juive reconvertie au christianisme. Il va changer tous ceux qui croiseront sa route. James Frey pourra peut être en déranger certains étant donné son positionnement sur Dieu ou la pratique de la religion. Il est parfois violent et cru mais son message est avant tout un message positif. C’est un roman au final plein de vie, James Frey nous dit qu’au fond le seul véritable Dieu c’est l’amour, il faut s’aimer soi et aimer les autres pour bien vivre.


Ben Zion Avrohom en a tous les signes : juif, descendant direct de David, il sera le messie tant attendu. Seulement l’ennui, c’est qu’il arrive aujourd’hui, et à New York… Une bonne comédie… Ben est un miraculé et ça commence plutôt bien pour un messie. Ce qui retient notre attention dans ce roman ce sont les vies des gens, tristes ou ordonnées ou pauvres ou délinquantes ou austères, c’est leur ressenti, leur façon de réagir, de vivre en société, d’accepter ou non le changement, l’étrangeté… Comment se sent-on face à la manifestation d’un événement, d’une chose que l’on ne comprend pas : désarmé, charmé, effrayé, dégoûté ? Chaque personnage a son mot à dire dans cette histoire où les parallèles avec les évangiles sont assez nombreux. Forcément, ça remue un peu de voir l’accueil qui lui est fait à cet homme, de penser à la façon dont effectivement cette histoire pourrait se dérouler de nos jours, de nous mettre à la place de tous ces personnages qu’il croise et de nous demander évidemment comment nous, nous les accueillons, l’étrangeté et la différence…

 

Source : http://www.lechoixdeslibraires.com/livre-108457-le-dernier-testament-de-ben-zion-avrohom.htm#328682

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar