• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 5 novembre 2011

Menace sur les libraires indépendants

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2011

Le 4 novembre 2011    –    Mis à jour le 4 novembre 2011 à 17h01

A l’heure des prix littéraires, des librairies baissent leurs stores. Pourtant, ces lieux d’échanges privilégiés se réinventent sans cesse pour animer les quartiers. Pourront-ils s’en sortir ?






Menace sur les libraires indépendants dans Actualité - Événement partage_barre_grise

fleche_bulle dans Librairies, libraires








menace-sur-les-libraires-independants,M62563 dans Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes

Illustration : Sempé

Ils ne veulent pas mourir en baissant la tête, refusent d’être une exception culturelle, mais les faits sont là : les ­libraires indépendants voient leur chiffre d’affaires baisser inexorablement : – 5,4 % entre 2003 et 2010. Auteur, éditeur, diffuseur, distributeur, toute la chaîne du livre est concernée par la baisse des ventes, mais c’est le libraire, dernier maillon, qui reste le plus fragile. Juste avant le client, qui risque de voir ce commerce de proximité disparaître du village, de la ville, du quartier, au profit de la vente en ligne, de la grande surface culturelle et de la grande distribution.

Lire la suite : http://www.telerama.fr/livre/menace-sur-les-libraires-independants,74661.php


Publié dans Actualité - Événement, Librairies, libraires, Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes | Commentaires fermés

Lu pour vous – Scintillation, de John Burnside

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2011

Lu pour vous - Scintillation, de John Burnside dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. scintillationDéconcertant… C’est le terme qui revient lorsqu’on lit quelque chose à propos de ce livre, depuis la quatrième de couverture jusqu’aux articles de blog. Et pour cause, l’adjectif est incontournable, c’est le premier qui vient à l’esprit une fois la dernière page tournée. Cette histoire est déconcertante, non pas tant par son sujet que par sa forme littéraire contournée. Histoire poétique devrait-on aussitôt ajouter, d’une poésie sombre et morfondante, brumeuse et inquiétante, métallique et glaçante, belle et menaçante comme ces mouettes blanches s’envolant à tire-d’aile sur la pénombre de la couverture.

L’auteur nous plonge entre visions cauchemardesques et fantastiques dans une cité fantôme, close et maléfique, entravant la liberté de pensée et d’agir, une cité perdue post-apocalyptique régie en sous-main par des hommes avides et mauvais. Proscrite et rejetée au bout du monde civilisé, cette ville désincarnée se trouve en lisière d’une forêt effrayante qu’on dit empoisonnée car les arbres y sont désespérément noirs. Elle est dominée par le squelette d’une usine désaffectée dont les miasmes polluants la recouvrent d’un couvercle pesant.

Lire la suite : http://www.laruellebleue.com/7298/scintillation-john-burnside-metailie/

Scintillation, (« Glister », 2008), de John Burnside, traduit l’anglais (Écosse) par Catherine Richard, éditions Métailié, 25 août 2011, 283 pages

ISBN : 9782864248385   /  20 €

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Lu pour vous, Traductions, traducteurs | Commentaires fermés

Lu pour vous – L’Héritière du temps, de Ludovic Rosmorduc

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2011

05 novembre 2011

………………

Comme novembre est le mois de Ludovic Rosmorduc chez les copines de Book en Stock, l’occasion était parfaite de découvrir la plume de cet auteur à travers ce roman jeunesse, aux petites touches d’histoire et de fantasy.

Je dois dire qu’ici l’intrigue, l’ambiance et l’univers sont particulièrement bien rendus. On se propulse sans problème dans cet autre temps, sous le coup de l’Inquisition, on visualise tout à fait les cathédrales, la cité des Papes et les différents protagonistes, on imagine sans mal la peur devant les bûchers, devant les malades, devant les épidémies. Il n’y a pas à dire, la plume de Ludovic Rosmorduc sait rendre hommage aux lieux et aux ambiances.…

………………

Lire l’article : http://hecleaspal.canalblog.com/archives/2011/11/05/22396542.html

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Lu pour vous | Commentaires fermés

Petites annonces – Livres collection SERIE NOIRE, édition originale

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2011

 

sn.png

Publié dans Petites annonces | Commentaires fermés

Lu pour vous – Manhattan Freud, Luc Bossi

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2011

Jean-Christophe Grangé dit de Manhattan Freud que c’est un chef d’œuvre. Avec sa couverture un peu rétro, montrant le Flatiron, Manhattan Freud alliait à mes yeux plusieurs qualités : roman policier, mais aussi historique, se déroulant à New York. Si l’idée est très bonne, cependant, peut-on parler de chef d’œuvre?

Lu pour vous - Manhattan Freud, Luc Bossi dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc.

1909 : Freud est un psychanalyste reconnu en Europe. Il ne lui reste plus qu’à travers l’Atlantique pour asseoir sa réputation. Cependant, arrivé à New York, sa visite prend un tour inattendu : son expertise est requise dans une étrange enquête policière. Et si sa réussite aux Etats-Unis dépendait de sa capacité à résoudre le mystère de la mort d’un riche magnat de Manhattan ?

Lire la suite :  http://enlivrons-nous.com/2011/11/05/manhattan-freud-luc-bossi/


Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Lu pour vous | Commentaires fermés

David Grossman, Médicis étranger pour une magistrale ode à la vie

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2011

© AFP – Martin Bureau

© AFP - Martin Bureau

Avec « Une femme fuyant l’annonce », prix Médicis étranger vendredi, l’écrivain israélien David Grossman réussit le tour de force d’offrir une ode à la vie et à l’amour quand rôde la peur de la mort.

Le fils aîné de David Grossman a été tué au Liban pendant la rédaction de ce roman magistral paru au Seuil. Best-seller en Israël, ce roman, traduit de l’hébreu par Sylvie Cohen, a déjà atteint 50.000 exemplaires en France depuis la rentrée, selon son éditeur, qui va lancer un retirage.

Aucun lecteur ne pourra oublier Ora, son héroïne. Dans ce roman de près de 700 pages, bouleversant mais dénué de sensiblerie, David Grossman se glisse dans la peau de cette femme, séparée depuis peu de son mari, Ilan.

 

Lire la suite : http://www.lesechos.fr/culture-loisirs/infos-generales/culture/afp_00395769-david-grossman-medicis-etranger-pour-une-magistrale-ode-a-la-vie-244367.php

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Sénégal – Vision, stratégie, ressources humaines, leadership et culture, de Mamina Camara

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2011

Un aide-mémoire à l’usage des professionnels

SAMEDI, 05 NOVEMBRE 2011 09:19

…………… 

« Vision, stratégie, ressources humaines, leadership et culture ». Tel est le titre de l’ouvrage, très fouillé, que vient de publier Mamina Camara, expert comptable – même s’il se méfie, avec raison, de ce mot – et fondateur du célèbre cabinet du même nom. Avec générosité et souci du détail, il examine à la loupe ces concepts situés au cœur de tout système de management. Mais ce qui frappe, à la lecture de ce livre, ce sont les nombreuses références aux autres disciplines (mathématique, physique, sciences sociales, etc.), parce que « tous les savoirs sont liés, d’où la nécessité d’aborder toute question de façon transversale ». Une démarche qui rappelle à bien des égards celle d’Edgar Morin, théoricien de la pensée complexe. Ainsi, Mamina Camara cite abondamment Clausewitz et Sun Tzu, deux grands théoriciens de la guerre, non pas qu’il considère le management ou l’économie, de façon générale, comme une guerre – ce dont il préfère la notion d’harmonie très présente dans la culture asiatique – mais parce que la plupart des concepts du management (vision, stratégie, hiérarchie, leadership, etc.) ont été empruntés au jargon militaire. 

………………

Lire l’article : http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=8816:livre-l-vision-strategie-ressources-humaines-leadership-et-culture-r-de-mamina-camara–un-aide-memoire-a-lusage-des-professionnels&catid=61:literrature&Itemid=75

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations | Commentaires fermés

Choix du jour de libraire : _ Le dernier testament de Ben Zion Avrohom, de James Frey

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2011

_ 

 

Couverture du livre Le dernier testament de Ben Zion Avrohom

Auteur : James Frey

Traducteur : Michel Marny

Date de saisie : 02/11/2011

Genre : Romans et nouvelles – étranger

Editeur : Flammarion, Paris, France

Collection : Littérature étrangère

Prix : 23.00 € / 150.87 F

ISBN : 978-2-08-125517-3

GENCOD : 9782081255173

Sorti le : 20/08/2011

Et si la prophétie se réalisait et que le messie revenait parmi nous ? C’est ce que semble croire le rabbin, le frère et le père de Ben Zion Avrohom. Et aussi la myriade de gens qui croisent son chemin, son transporter par son amour inconditionnel ou révoltés par sa remise en cause du système, de la religion, des à-priori sexuels…
Très « punk » dans son attitude, Frey choisi de donner voix à tous les personnages annexes et non son héros pour ne pas forcer sur l’image du messie, renforcer son humilité. Ben aura un parcours particulier et fulgurant, dans les coeurs, dans l’histoire, dans votre imagination.
Un livre grave et malin, qui trompe son monde et sait éviter l’écueil du pamphlet ou de la satire…


Et si le Christ était revenu sur Terre au vingt-et-unième siècle et qu’il vivait actuellement à New York. Le Messie que nous décrit James Frey a pour nom Ben Zion Avrohom, des transes s’apparentant à des crises d’épilepsie lui permettent d’entrer en contact avec le Créateur de connaître mot à mot les Saintes Écritures et de consoler les malheureux de ce monde. Mais plus que les miracles qu’il est capable d’accomplir, c’est le message qu’il délivre qui est important. Sa parole il la dispense prioritairement auprès des marginaux des exclus, une parole d’amour, affirmant que dans la vie le plus important c’est d’aimer et de vivre. Malheureusement, un tel message de paix angoisse les autorités qui considèrent Ben comme un agitateur, sans compter que certains extrémistes religieux cherchent à s’approprier le Messie pour en faire leur héraut.
Chaque chapitre de ce roman de James Frey fait entendre la voix singulière de l’une des personnes dont Ben a changé la vie, démontrant que le fils de Dieu est aussi intensément Humain.


Le Messie est de retour… à New York et au 21ème siècle. Il s’appelle Ben vient d’une famille juive reconvertie au christianisme. Il va changer tous ceux qui croiseront sa route. James Frey pourra peut être en déranger certains étant donné son positionnement sur Dieu ou la pratique de la religion. Il est parfois violent et cru mais son message est avant tout un message positif. C’est un roman au final plein de vie, James Frey nous dit qu’au fond le seul véritable Dieu c’est l’amour, il faut s’aimer soi et aimer les autres pour bien vivre.


Ben Zion Avrohom en a tous les signes : juif, descendant direct de David, il sera le messie tant attendu. Seulement l’ennui, c’est qu’il arrive aujourd’hui, et à New York… Une bonne comédie… Ben est un miraculé et ça commence plutôt bien pour un messie. Ce qui retient notre attention dans ce roman ce sont les vies des gens, tristes ou ordonnées ou pauvres ou délinquantes ou austères, c’est leur ressenti, leur façon de réagir, de vivre en société, d’accepter ou non le changement, l’étrangeté… Comment se sent-on face à la manifestation d’un événement, d’une chose que l’on ne comprend pas : désarmé, charmé, effrayé, dégoûté ? Chaque personnage a son mot à dire dans cette histoire où les parallèles avec les évangiles sont assez nombreux. Forcément, ça remue un peu de voir l’accueil qui lui est fait à cet homme, de penser à la façon dont effectivement cette histoire pourrait se dérouler de nos jours, de nous mettre à la place de tous ces personnages qu’il croise et de nous demander évidemment comment nous, nous les accueillons, l’étrangeté et la différence…

 

Source : http://www.lechoixdeslibraires.com/livre-108457-le-dernier-testament-de-ben-zion-avrohom.htm#328682

Publié dans Au pied du sapin 2011, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Choix des libraires | Commentaires fermés

Roumanie – La BD européenne prend ses quartiers à Bucarest

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2011


BUCAREST, 5 nov 2011 (AFP) – 05.11.2011 08:18

Le salon européen de la bande dessinée s’est ouvert à Bucarest pour une deuxième édition qui met l’accent sur le bouillonnement créatif en Europe de l’Est et un « voyage dans la neuvième dimension » de la BD belge francophone.

« C’est une longue tradition de bande dessinée qui renaît en Roumanie », a souligné le directeur du Centre belge de la bande dessinée, Jean Auquier, présent à l’ouverture vendredi. Parallèlement au salon européen de Bucarest, le centre de la BD bruxellois consacre une grande rétrospective intitulée « 77 ans de BD roumaine » aux créateurs de ce pays des Balkans.

Lire la suite : http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-redir.htm?&rub=5&xml=111105081822.s84u8z4d.xml

Publié dans Actualité - Événement, Arts graphiques, BD, illustrateurs, Foires et salons du livre, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Et Amazon réinventa la bibliothèque

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2011

par Camille Gévaudan

tags : livre numérique , Amazon

Et Amazon réinventa la bibliothèque dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs arton13477-b22dd

La vitrine de la toute nouvelle bibliothèque Amazon

Doux paradoxe d’une modernité redevenue préhistorique… Le leader du livre électronique vient d’ouvrir un nouvel espace sur son site permettant de télécharger des livres sur sa liseuse Kindle pour un temps limité, sans payer le prix de leur acquisition. Bref, de les emprunter — exactement comme on a l’habitude quasi-ancestrale de le faire à la bibliothèque municipale.

Lire la suite :  http://www.ecrans.fr/Et-Amazon-reinventa-la,13477.html

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne | Commentaires fermés

1234
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar