• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 3 novembre 2011

Viol: L. de Villiers espère un procès

Posté par Serge Bénard le 3 novembre 2011

AFP Publié le 02/11/2011 à 19:48 

Laurent de Villiers, fils du député européen Philippe de Villiers, « espère encore avoir un procès » contre son frère aîné Guillaume, qu’il accuse de l’avoir violé durant son enfance, a-t-il déclaré aujourd’hui sur Canal+.
Auteur d’un livre « Tais-toi et pardonne », à paraître le 9 novembre aux éditions Flammarion, Laurent de Villiers attend la décision de la Cour de cassation à ce sujet. Il s’était pourvu en cassation en décembre 2010, afin d’obtenir un procès contre son frère Guillaume.

Lire la suite :  http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/11/02/97001-20111102FILWWW00599-viol-l-de-villiers-espere-un-proces.php

Publié dans À paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Retraductions de la Renaissance au XXIe siècle

Posté par Serge Bénard le 3 novembre 2011

2 novembre 2011

Dans une perspective interdisciplinaire, ce livre s’intéresse à l’étude de traductions multiples d’une même oeuvre, à l’investigation des conditions socioculturelles de leur production et de leur réception, aussi bien qu’aux techniques et processus de retraduction, à leur évaluation, sans omettre de faire appel à l’expérience concrète, menée « sur le terrain », par les praticiens de la (re)traduction d’aujourd’hui.

Thématique : Traductologie, Histoire des Traduction 
Auteurs : Collectif, textes rassemblés par Christine Lombez
Editions Cécile Defaut

Retraductions de la Renaissance au XXIe siècle dans Traductions, traducteursParce qu’elle est fondamentalement interprétation, une traduction vieillit généralement plus vite, dit-on, que l’oeuvre originale. Qu’il y a-t-il de commun, par exemple, entre la version donnée d’Homère par Mme Dacier au XVIIIe siècle, la version de Leconte de Lisle un siècle plus tard, et celle de P. Jaccottet au XXe siècle, si ce n’est le texte d’Homère lui-même ?

Lire la suite : http://www.univ-nantes.fr/1320247546643/0/fiche___actualite/&RH=COLL

Publié dans Traductions, traducteurs | Commentaires fermés

Bakouninisme psychiatrique

Posté par Serge Bénard le 3 novembre 2011

Le Livre

Gilles Deleuze, Félix Guattari. Biographie croisée

gilles-deleuze-feli-gattari-09

par François Dosse

La Découverte

Un livre « interminable, délirant et épuisant »… Dans les colonnes de la Revista de Libros, l’historien des idées Luis Arranz Notario ne mâche pas ses mots à propos de la monumentale biographie qu’a consacrée François Dosse à Gilles Deleuze et Félix Guattari, duo emblématique de la pensée française des années 1960. Notario pointe le caractère apologétique de l’entreprise : le biographe n’adopte selon lui « aucune distance critique » à l’égard des deux penseurs, et va jusqu’à « employer à son tour le langage arbitraire et impénétrable » qui est leur marque de fabrique.

L’ouvrage insiste sur la rencontre de ces deux anticonformistes, Deleuze, déjà connu pour sa pratique très personnelle de l’histoire de la philosophie, et Guattari, brillant lacanien pressé d’en découdre avec le maître. Dans deux livres, L’Anti-Œdipe etMille plateaux, ils proposent une alternative radicale à la psychiatrie traditionnelle, défendant une « approche “sociale” et non “individuelle” » des maladies mentales, dont ils situent la « cause déterminante » dans le « “contexte” social, disqualifié et “déconstruit” dans des termes révolutionnaires », résume Notario, qui qualifie cette théorie de « bakouninisme psychiatrique ».

Lire la suite :  http://www.booksmag.fr/le-livre-du-jour/bakouninisme-psychiatrique/

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Brochure sur la loi Lang

Posté par Serge Bénard le 3 novembre 2011

 

Brochure sur la loi Lang dans Actualité éditoriale, vient de paraître Prix-Unique-du-LivreA l’occasion du trentième anniversaire de la loi Lang sur le prix unique du livre  (10/08/1981), le Centre Régional du Livre de Poitou-Charentes édite une brochure offerte à tous qui fait le point sur cette loi et ses conséquences.
.
La loi sur le prix unique du livre votée en 1981 a eu un effet très favorable sur l’ensemble de cette filière économique et culturelle, comme l’a montré le rapport d’évaluation présenté par l’ancien ministre et député de Savoie, Hervé Gaymard, en mars 2009 : les objectifs de la loi de 1981 ont été satisfaits, et elle reste pertinente, y compris à l’ère d’Internet.

Lire la suite : http://newsbook.fr/brochure-sur-la-loi-lang/

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Economie du livre, Livre, histoire, bibliographie, Prix du livre | Commentaires fermés

Russie : des prix bas pour concurrencer les pirates

Posté par Serge Bénard le 3 novembre 2011

 

2 novembre 2011

par Jean-François

 

Russie : des prix bas pour concurrencer les pirates dans Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne russia

Sergey Anuriev, fondateur de la librairie numérique russe litres.ru, vient d’accorder une interview au site publishingperspectives.com dans laquelle il rappelle que l’une des raisons pour laquelle sa société pratique des prix bas est de réussir à concurrencer les pirates. Fondée en 2007, litres.ru est arrivée sur un marché du livre numérique russe où 100% de l’offre était illégale. A tel point que des auteurs comme Boris Akunin ou Paulo Coehlo se sont vus dans l’obligation de proposer leurs ouvrages grauitement. Lib.ru par exemple propose des milliers d’ouvrages numériques piratés.

Lire la suite : http://www.mobilivres.fr/blog/2011/11/en-russie-des-prix-bas-pour-concurrencer-les-pirates/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=en-russie-des-prix-bas-pour-concurrencer-les-pirates


Publié dans Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne, Economie du livre, Prix du livre, Résultats, chiffres | Commentaires fermés

Lu pour vous – Du domaine des Murmures, de Carole Martinez

Posté par Serge Bénard le 3 novembre 2011

Loin des récits hagiographiques et de l’exotisme médiéval, Carole Martinez plonge le lecteur dans la conscience vivante d’une jeune emmurée, au début du XII° siècle, Esclarmonde -celle qui éclaire le monde-. Elle est cette voix qui murmure, par-delà les siècles, les tremblés d’une vie. Dès lors vont se dessiner, comme tissés en une immense toile brodée, des événements majeurs, qu’accompagnent vièle, cris, dialogues, et la fraîcheur sensuelle de certaines images. La recluse exprime aussi ses doutes, ses interrogations, qui, transposés dans notre siècle, ont une résonance particulière…

Le roman s’ouvre sur un prologue où l’instance narrative « nous » semble inclure l’auteur, le narrateur, le promeneur et le lecteur; -instance qui prévaudra dans le dernier fragment, avec la reprise de la phrase « nous passons l’énorme huis de chêne et de fer… »-. Le verbe « continuer » l’adverbe « toujours » et l’adjectif « même » évoquent la permanence; c’est que la pierre habitée par des âmes, chuchote, susurre, le château est « tissé de murmures »; à nous d’écouter les « voix liquides des femmes oubliées »! L’auteur donne alors la parole à Esclarmonde: »Je suis l’ombre qui cause », celle-ci apostrophe le lecteur/promeneur (« toi qui écoutes »..), l’invite à « se couler dans ses contes », le prend à partie (« imagine »…).

Lire la suite : http://blogs.mediapart.fr/blog/colette-lallement-duchoze/021111/commentaire-du-roman-de-carole-martinez

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Lu pour vous | Commentaires fermés

L’éditeur Turc Ragip Zarakolu encore arrêté

Posté par Serge Bénard le 3 novembre 2011


 

Ragip Zarakolu, 63 ans, est en garde à vue depuis vendredi au titre de la loi antiterreur. Il a été interpellé en même temps que 41 autres personnes, dont la constitutionnaliste Busra Ersanli, toutes soupçonnées d’être liées à l’Union des communautés du Kurdistan (KCK), considérée par les autorités comme l’organisation urbaine du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), la guérilla kurde. Le directeur des éditions Belge a souvent été poursuivi pour avoir publié des ouvrages sur les minorités de Turquie et, surtout, sur le génocide des Arméniens en 1915.

Lire la suite : http://www.liberation.fr/monde/01012368721-l-editeur-turc-ragip-zarakolu-encore-arrete

Publié dans Censure, autodafés, emprisonnements, crimes, exils, Edition, éditeurs | Commentaires fermés

12345
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar