Accueil Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. Algérie – Décryptage d’un roman

Algérie – Décryptage d’un roman

Commentaires fermés
0
30

ON APPELLERAIT CE TRAVAIL« MÉTHODO-LOGIE D’ANALYSE D’UN ROMAN CLASSIQUE», LA COLLINE OUBLIÉE DE MAMMERI, ÉCRIT À UNE ÉPOQUE DE L’HISTOIRE DE LA KABYLIE ET DANS UN STYLE DIGNE DES GRANDS MAÎTRES DE LA LANGUE.

Comme Dib, Féraoun et d’autres écrivains francophones, Mammeri a réussi à se hisser au niveau des hommes de lettres les plus talentueux et dans une langue qui n’était pas sa langue maternelle. Le français, il l’avait appris à l’école des indigènes, appelée ainsi par les colonisateurs pour marquer son infériorité par rapport à l’école réservée aux Français de l’Algérie occupée. Ces romanciers algériens de la première génération ont eu le mérite de prouver aux oppresseurs coloniaux leur capacité à rivaliser d’ardeur, dans l’écriture, avec les auteurs français qui, eux, écrivaient dans leur langue. Pourquoi Taâssast qui sous-entend La Colline oubliée On avait compris au début des années 2000 qu’un groupe de professeurs allaient procéder à une réécriture dans un style plus accessible aux lecteurs d’aujourd’hui des œuvres romanesques de Mammeri, Dib, Feraoun, Kateb, Amrouche, Camus, Haddad, etc.

Lire la suite : http://www.lnr-dz.com/index.php?page=details&id=5812

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc.
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Lire et relire – Louise Michel, L’ère nouvelle

  CHAPITRE I Pareil à la sève d’avril, le sang monte au renouveau séculaire dans le …