• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 6 octobre 2011

Héraldique et bibliophilie – Chapitre III, couleur, encre et dorure…

Posté par Serge Bénard le 6 octobre 2011

MERCREDI 5 OCTOBRE 2011

Amis Bibliophiles bonjour,

Posséder une reliure armoriée valorise le livre, outre pour l’attrait du décor mais aussi bien sûr pour sa provenance. L’identification de ces armoiries et donc de la provenance des livres est essentielle. Il existe pour l’aide à cette recherche de nombreux armoriaux et des nobiliaires qui recensent les armes des familles. Or pour recenser ces armoiries l’héraldiste partage avec ses pairs un langage spécifique qui facilite les échanges mais reste obscure au non initié. La science des armoiries obéit à des règles précises et utilise un langage propre. Ainsi ne parle t-on pas d’un canard, d’un moineau ou d’un oiseau mais de merlette. Si vous désignez cette merlette d’un tout autre nom, les tables des armoriaux resteront muettes et les armoriaux ne vous seront d’aucun secours.

L’identification d’armoiries passe d’abord par leur lecture, avant de consulter les armoriaux il faut savoir ce qu’on y cherche.

Héraldique et bibliophilie - Chapitre III, couleur, encre et dorure... dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables

Trésor héraldique, Ségoing, Paris, 1657

Lire la suite : http://bibliophilie.blogspot.com/2011/10/heraldique-et-bibliophilie-chapitre-iii.html

Publié dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables | Commentaires fermés

50.000 visiteurs attendus au Festival du livre de Mouans-Sartoux (06)

Posté par Serge Bénard le 6 octobre 2011

Publié le jeudi 06 octobre 2011 à 11H01

50.000 visiteurs attendus au Festival du livre de Mouans-Sartoux (06) dans Actualité - Événement image-111005nim3320-small Le lauréat René Frégni, entouré à sa gauche par Vincent, directeur du centre culturel de Mouans, et par Marie-Louise Gourdon, commissaire du festival, à sa droite par Caroline et Clément, du comité d’organisateur. (Photo A.-B.J.)

L’écrivain René Frégni a reçu mercredi soir le premier Prix des lecteurs. Un millier de personnes ont voté par Internet pour désigner La Fiancée des corbeaux parmi une liste de dix nouveautés.

Le Festival du livre de Mouans-Sartoux, qui ouvre ce soir ses portes avec la projection du film The Artist, est une incroyable aventure littéraire et humaine qui a déjà 24 ans. Parmi les milliers d’auteurs qui ont animé les stands de cette manifestation pendant ce quart de siècle, on ne trouvera pas plus fidèle que René Frégni. L’écrivain de Manosque affiche, en effet, vingt-quatre participations à ce qui est devenu l’un des tout premiers salons de province, avec 50000 visiteurs attendus pendant les trois prochains jours dans ce grand village du livre. 

Lire la suite : www.google.com/url?sa=X&q=http://www.nicematin.com/article/foires-et-salons/50000-visiteurs-attendus-au-festival-du-livre-de-mouans&ct=ga&cad=CAcQAhgAIAAoATACOAJA_7-29ARIAVAAWABiBWZyLVVT&cd=2ehn2UBpPdw&usg=AFQjCNEYz3zoTztIWAcY2qMKG1dSTLgF2Q

Publié dans Actualité - Événement, Festivals, galas, spectacles, expositions, musées | Commentaires fermés

Michel Tournier se dévoile dans un livre d’entretiens

Posté par Serge Bénard le 6 octobre 2011

 

 

 

 

 

PARIS — Ogre de la littérature, Michel Tournier, 87 ans en décembre, se dévoile dans un livre d’entretiens où le romancier français vivant le plus traduit au monde remonte le fil de son existence mouvementée, de ses livres, de ses passions et commente la marche de l’Histoire.

C’est dans son presbytère de Choisel dans la vallée de Chevreuse, près de Paris, où il vit seul depuis cinquante ans, que Michel Martin-Roland, auteur de « Michel Tournier. Je m’avance masqué » (Ecriture), l’a rencontré pour de longues conversations à bâtons rompus.

Lire la suite : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5io4Wl5LDnf39ZBP0ytbNYvz0u4_Q?docId=CNG.f5dad0b54c55fd449d8ea1057d64ef80.591

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Entretiens, portraits, rencontres, interviews | Commentaires fermés

Prix International Poésie Bretagne Poésie : Un Camerounais Lauréat

Posté par Serge Bénard le 6 octobre 2011

jeudi 6 octobre 2011

               

Né en 1969 à Saa, Cameroun, Jean-Claude AWONO est professeur de lettres dans un lycée de Yaoundé au Cameroun. Il est aussi critique, chroniqueur littéraire et directeur de Hiototi, revue camerounaise de poésie, de lettres et de culture. Président de l’association des poètes du Cameroun, La Ronde des Poètes dans le cadre de laquelle il a créé en 2009 le Centre culturel Francis Bebey de Yaoundé, il est auteur de plusieurs recueils et d’anthologies de poésie publiés à Yaoundé. Directeur de collection aux éditions ifrikiya, il a participé à des rencontres internationales sur la poésie et le livre en Europe, en Chine et en Afrique.

Lire la suite : http://www.afrik.com/article23850.html

Publié dans Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | 1 Commentaire »

Festival Scientilivre 2011

Posté par Serge Bénard le 6 octobre 2011

Festival Scientilivre 2011
© DE

Date Du 15/10/2011 à 10h00 au 16/10/2011

Contact Cliquez ici
http://www.deliresdencre.org/

Horaires, dates et informations particulières Scientilivre les 15 et 16 octobre au Centre des Congrès Diagora
Entrée libre et gratuite de 10h00 à 19h00
Information et renseignement : Association Délires d’encre
contact chez deliresdencre.org 05 61 00 59 97
http://www.deliresdencre.org/

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Festivals, galas, spectacles, expositions, musées | Commentaires fermés

Jean Ziegler – Rencontre avec un indigné historique

Posté par Serge Bénard le 6 octobre 2011

Par PHILIPPE LE BÉ – Mis en ligne le 05.10.2011 à 14:50

Dans son dernier livre intitulé «Destruction massive, géopolitique de la faim», l’ex-rapporteur spécial de l’ONU pour le droit à l’alimentation que «L’Hebdo» a rencontré raconte ses déboires, ses succès, ses espoirs.

«Je me sens libéré. Je peux enfin dire ce que j’ai vécu durant les huit années où j’étais rapporteur spécial des Nations Unies pour le droit à l’alimentation.» Difficile d’admettre que le sociologue Jean Ziegler, auteur de 25 ouvrages depuis 1964 dont des best-sellers, se sente particulièrement «libéré», aujourd’hui plus qu’hier.

Pourtant, ce jeune homme de 77 ans, cet indigné historique, a bien dû parfois se la boucler pour ne pas trop froisser les acteurs de cette grande comédie humaine appelée Nations Unies. Que révèle-t-il dans son tout dernier livre à paraître le 14 octobre et dont le titre – Destruction massive, géopolitique de la faim (Seuil) – semble ancrer une bouillonnante révolte dans une analyse glacée? Le café vite avalé à la brasserie genevoise Aux cheminots, ce samedi 1er octobre, Jean Ziegler résume: «Des moments d’échec total et de désespoir.» Silence. «Mais aussi d’espoir.»

Lire la suite : http://www.hebdo.ch/rencontre_avec_un_indigne_historique_124734_.html

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Entretiens, portraits, rencontres, interviews | Commentaires fermés

Bas les masques !

Posté par Serge Bénard le 6 octobre 2011

05.10.2011

boniface.jpgEntre ici, Pascal Boniface, avec ton terrible cortège. Avec ceux qui sont morts dans les caves, en ayant parlé, comme toi ; et même, ce qui est peut-être plus atroce, sans avoir parlé.

La divulgation par Pascal Boniface des Intellectuels faussaires (Ed. J-C. Gawsewitch, mai 2011) est un travail fou et remarquable. Fou car c’est le combat de David contre Goliath. Remarquable car à sa lecture, on n’a pas d’autres choix que de le ranger parmi les œuvres de salubrité publique. Il ne lui assure néanmoins pas encore une place au Panthéon. Pour cela, il aurait fallu que ce qu’on aurait pu interpréter comme une tentative de suicide médiatique soit une tentative réussie or, il n’en est rien et les faussaires sont bien maris de constater le succès de leur téméraire et bien vivant pourfendeur.

Le directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) s’en prend en effet aux quelques intellectuels, héros des médias, qui, sciemment et publiquement, profèrent des contrevérités à des seules fins personnelles et qui, grâce à des positions bien assurées et à des relations bien choisies, jouissent d’une impunité telle qu’il ne viendrait à personne (ou presque) de les tenir pour responsables de leurs turpitudes. Autant s’attaquer à la face Nord de l’Everest sans oxygène, de nuit, sans piolets ni crampons, et même, en l’occurrence, sans gants. Mais pas sans arguments.

Lire la suite : http://biblioscopie.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/10/05/bas-les-masques.html

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations | Commentaires fermés

Charles Dickens, héros de roman

Posté par Serge Bénard le 6 octobre 2011

Par Charles Dickens, héros de roman  dans Actualité éditoriale, vient de paraître journalistesFrançois Rivière Mis à jour le 05/10/2011 à 18:52 | publié le 05/10/2011 à 18:49

Suspense et érudition dans Drood de Dan Simmons, ce face-à-face entre l’auteur d’Oliver Twist et un tueur en série.coeur- dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. 

921df6c4-ef3b-11e0-b424-59fa35f4e722 dans Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations
Dans un roman intitulé Le Détective et Mr ­Dickens paru il y a vingt ans, l’Américain William Palmer évoquait la relation difficile qu’entretenaient, dans la vie réelle, l’omnipotent et caractériel Charles Dickens et son confrère mais aussi beau-frère Wilkie ­Collins. Il imaginait également l’intérêt très particulier que les deux monstres sacrés du roman victorien auraient porté aux activités de l’inspecteur Field, modèle du policier Bucket dans le Bleak House de Dickens et première grande figure du Yard…

Avec Drood, publié à l’orée des célébrations du bicentenaire de la naissance du grand Charles, Dan Simmons fait beaucoup mieux, même s’il prend le risque d’agacer certains des fans les plus radicaux de l’auteur de l’inachevé Mystère d’Edwin Drood.

Lirela suite : http://www.lefigaro.fr/livres/2011/10/05/03005-20111005ARTFIG00604-charles-dickens-heros-de-roman.php
 

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations | Commentaires fermés

Les auteurs d’Orthez (64) unis dans la diversité

Posté par Serge Bénard le 6 octobre 2011

Par nancy ladde    

 

Dix-huit ouvrages écrits par des locaux seront présentés tout le week-end.

 Du polar à l'histoire en passant par la géologie, les auteurs font faire voyager le public.  photo n. l.

Du polar à l’histoire en passant par la géologie, les auteurs font faire voyager le public. photo n. l.

C’est presqu’une vingtaine d’ouvrages inédits qui vont sortir spécialement à l’occasion des 16e Journées du livre d’Orthez prévues ce week-end.

Lire la suite : http://www.sudouest.fr/2011/10/06/les-auteurs-d-orthez-unis-dans-la-diversite-518576-4004.php

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies, Foires et salons du livre | Commentaires fermés

Proust œuvres 1ère éditon NRF – La gerbe A la recherche temps perdu Velin Bruge

Posté par Serge Bénard le 6 octobre 2011

  990 €

 

 

p1360809.jpg

 Auteur : Proust MarcelTitre : Oeuvres complètes 

Lieu Editeur Date : A Paris NRF in Octavo 1929 1936

Format : In8 2″ x 14 cm

Collation : 18 volumes complet.

Tome 1 (en deux volumes) : Du côté de chez Swann, 1929, 303 pp. et 286 pp.

Tome 2 (en trois volumes) : A l’ombre des jeunes filles en fleurs, 1929, 236 pp., 227 pp. et 250 pp.,

Tome 3 (en trois volumes) : Le côté de Guermantes, 1930, 242 pp., 275 pp. et 287 pp.,

Tome 4 (en deux volumes) : Sodome et Gomorrhe, 1930, 357 pp. et 362 pp.,

Tome 5 (en deux volumes) : La Prisonnière, 1931, 272 pp. et 284 pp.,

Tome 6 (en un volume) : Albertine disparue, 1932, 368 pp.,

Tome 7 (en deux volumes) : Le Temps retrouvé, 1932, 233 pp. et 254 pp.,

Tome 8 : Pastiche,

Tome 9 Les plaisirs et les jours

Tome 10 Chroniques 254 pp. 1936

 

Reliure : Broché.

Etat : Bon état général, à toutes marges et majoritairement jamais lu. 15 volumes ne sont pas coupés et n’ont jamais été lus, ce qui explique des dos sans aucun pli, seul les tomes I /1 (1ere partie Swan),   V/1 (1ere partie de la prisonniere) et VI (Albertine) sont coupés.  Quelques petites taches rousseurs  en goutiere et discrètes sur les dos. Quelques une sur quelques gardes. les dos de 3volumes sont légèrement insolés T1 1 & 2 et T2 3. Une carte de visite de la librairie Castélani a déteint dans la garde du tome de Chronique.  le tome 9 est sur Hollande et pas sur velin de Bruge.Mais il est identique en tous points au reste de la série.

Commentaires : Série difficile à trouver complète de ses 18 volumes. La première édition colllective des oeuvres de Marcel Proust

Source :

  http://www.livre-luxe-book.com/PBSCCatalog.asp?ItmID=8664284

 

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Bibliophilie, imprimés anciens, incunables | Commentaires fermés

123
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar