• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 28 septembre 2011

Michela Murgia : «Aucun d’entre nous ne vit toute sa vie»

Posté par Serge Bénard le 28 septembre 2011

Interview-Rencontre avec Michela Murgia

Recueilli par Claire Devarrieux

Considérée par sa mère comme «une erreur après trois réussites», une petite fille devient la fill’e anima, la «fille d’âme», de Bonaria, une veuve sévère. Le changement de toit se fait sans difficulté, l’enfant adopte l’adulte. Accabadora, récit poétique d’une émancipation féminine, commence en 1953, dans un village pauvre. Les deux guerres se font encore sentir. Ce monde est si superstitieux que le lecteur se demande s’il ne s’agit pas d’une Sardaigne fantasmagorique. La petite fille voit bientôt que la veuve, couturière le jour, s’absente la nuit. C’est un secret que tout le monde connaît. Quand quelqu’un arrive au terme de sa vie, on débarrasse sa chambre des objets qui pourraient le retenir sur terre, puis on fait venirl’accabadora, la «dernière mère». Quand il s’agit pour la famille d’euthanasier un vieillard avant terme, l’accabadora se fâche. Dans le roman de Michela Murgia, elle est aussi confrontée à la supplication d’un jeune homme, et elle cède. La «fille d’âme», qui avait réussi à trouver sa place auprès de Bonaria, a de nouveau l’impression d’être en pleine erreur.

Accabadora est le premier roman de Michela Murgia, écrivain sarde, collègue de Marcello Fois née en 1972, qui a publié un blog pour dénoncer les conditions de travail dans un call center, un guide de la Sardaigne et un essai sur la Vierge Marie. Elle est étonnamment douée, mais elle a autre chose à faire qu’écrire des romans. Elle est indépendantiste.

Lire la suite : http://www.liberation.fr/livres/01012362583-aucun-d-entre-nous-ne-vit-toute-sa-vie

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Entretiens, portraits, rencontres, interviews, Leur premier livre | Commentaires fermés

Les contes de faits de Ryszard Kapuscinski

Posté par Serge Bénard le 28 septembre 2011

Critique – La vie du reporter polonais racontée sans concession

Par Philippe Lançon

La figure du grand reporter est une création virile dont les symboles sont des hommes qui prenaient quelques libertés avec les faits. Ryszard Kapuscinski, mort en 2007 à 74 ans, en est l’un des étalons : le journaliste polonais était un écrivain, et c’est ainsi, par la forme nouvelle de ses récits, cette manière d’introduire son personnage au naturel parmi des gens ordinaires vivant des situations extraordinaires, qu’il fit découvrir «un exotisme nouveau, inédit» – l’exotisme surchauffé de la nature humaine ; qu’il fit sentir, dans ses grands livres (le Négus, le Shah, la Guerre du foot, Ebène), le pouls quotidien et emballé des conflits qui agitèrent le sud de la planète dans les années 60-70.

…………………………

Artur Domoslawski, qui fut un disciple et un ami du maître, lui rend dans sa biographie le meilleur hommage non littéraire possible : écrire une enquête honnête, où les doutes et les «notes de travail» du biographe sont eux-mêmes mis en scène (c’est à la mode), où rien n’est caché des mensonges de Kapu : «Mon premier souci a été d’éviter la fabrication de mythes – je voulais écrire la biographie d’un reporter et d’un écrivain considéré comme le maître de la littérature des faits.»

Lire l’article : http://www.liberation.fr/livres/01012362582-les-contes-de-faits-de-ryszard-kapuscinski

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Bibliothèque : écrivains et éditeurs interpellent Bertrand Delanoë

Posté par Serge Bénard le 28 septembre 2011

Pas question de fermer l’établissement

Rédigé par Cecile Mazin, le mardi 27 septembre 2011 à 16h57

 

La bibliothèque du personnel du centre administratif, sise au 17 boulevard Morland a vu sa fermeture programmée pour le mois de décembre, par la mairie de Paris. Selon les signataires d’une pétition adressée au maire, cette décision est une hérésie…

« La fermeture de sa bibliothèque est une mesure pénalisante pour l’accès à la culture – qui plus est de proximité -et les personnels usager. C’est une mauvaise action contre la culture, contre les catégories de personnels citoyens à revenus modestes de la Ville de Paris », peut-on lire dans une déclaration du syndicat CGT DAC.

 

 

Lire l’article : http://www.actualitte.com/actualite/28616-morland-bibliotheque-fermeture-mairie-paris.htm

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Edition, éditeurs | Commentaires fermés

Béthune – La première Fête internationale du livre ce samedi

Posté par Serge Bénard le 28 septembre 2011

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies | Commentaires fermés

Trois secondes d’action, trois heures de lecture

Posté par Serge Bénard le 28 septembre 2011

 

3 secondes, de Marc-Antoine Mathieu, 72 pages noir & blanc, 14,95 euros, éditions Delcourt.

 

 

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Arts graphiques, BD, illustrateurs, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Algérie – Le livre et la lecture en fête

Posté par Serge Bénard le 28 septembre 2011

Par  

C’est dimanche dernier en début de soirée que le rideau est tombé sur la première édition du Festival culturel local «Lire en fête» que la capitale des Hammadite a accueilli du 15 au 25 septembre en cours.

Comment faire aimer et inculquer aux enfants l’amour de la lecture en réhabilitant l’instrument fondamental qu’est le livre, le socle de la connaissance, le véritable vecteur du savoir et de la science, sérieusement menacé par quelques supports de communication (télévision, Internet, radio,….), a été la problématique posée par les acteurs de la direction de la culture de la wilaya de Béjaïa à l’occasion de la tenue de la première édition du Festival culturel local «Lire en fête». Véritable fête du livre et de la littérature, qui s’est étendue à toute la capitale des Hammadites, du Sahel à la vallée de la Soummam, grâce à la caravane mobile qui a sillonné les cinq daïras historiques de Bejaia: Kherrata, Akbou, Sidi Aich, Amizour et Béjaïa. Cette manifestation a été avant tout conviviale. Le livre étant par essence le socle de la connaissance, accrocher et amener la population juvénile et écolière, de façon ludique, jusque dans la bibliothèque mobile et autres chapiteaux installés à cet effet, a été le fait marquant de cette première édition.

Lire la suite : http://www.lexpressiondz.com/culture/139820-le-livre-et-la-lecture-en-fete.html

Publié dans Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies, Francophonie, langue française, Lecture, lecteur, lectorat, Promotion du livre et de la lecture, dons de livres | Commentaires fermés

La main de Montaigne

Posté par Serge Bénard le 28 septembre 2011

par Bernard Sève [28-09-2011]

Domaine(s) : Philosophie

Mots-clés : philologie

 

On connaît, de Montaigne, les Essais et le Journal de voyage en Italie ; mais le philosophe a également laissé de nombreux textes manuscrits, notamment de riches annotations portées dans la marge de certains livres de sa bibliothèque. Montaigne manuscrit offre une édition diplomatique exhaustive de ces manuscrits, comportant deux inédits. Notre regard sur Montaigne s’en trouve enrichi et renouvelé.

Télécharger ce(s) document(s) :

Recensé : Alain Legros, Montaigne manuscrit, Éditions classiques Garnier, collection Études montaignistes, n° 55, 2010, 842 p., 89 reproductions photographiques.

Lire la suite : http://www.laviedesidees.fr/La-main-de-Montaigne.html


Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Autographes, lettres, manuscrits, calligraphies, Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Inédits | Commentaires fermés

ASFORED : histoire d’un malaise que l’on cherche à étouffer ?

Posté par Serge Bénard le 28 septembre 2011

Attention, c’est parti pour la chronologie des faits…

Rédigé par Nicolas Gary, le mardi 27 septembre 2011 à 14h25

L’histoire qui agite actuellement le BTS proposé par l’ASFORED tire ses racines d’un mal-être social qui ne date pas d’hier. Alors que sa directrice, Aïda Diab, et le président, François de Waresquiel, continuent de camper sur une position de volontaire ignorance.

Si l’on remonte correctement le fil des événements, il est facile de découvrir parmi les éléments déclencheurs l’éviction de deux formateurs, en juin 2009 et 2010, qui s’étaient dressés contre des décisions prises par la direction.Au cours de l’année passée, les élèves ont déploré une réelle dégradation des conditions d’études BTS. (voir notre actualitté)

Lire la suite : http://www.actualitte.com/actualite/28604-asfored-direction-eleves-formation-BTS.htm

Publié dans Actualité - Événement, Enseignement, séminaire, conférences, formation, atelie | Commentaires fermés

Montaldo : ‘Tout auteur peut aller très loin dans la critique et la révélation’

Posté par Serge Bénard le 28 septembre 2011

Rédigé par Jean Montaldo, le lundi 26 septembre 2011 à 11h54

Cher confrère,

Votre relation des faits dans l’article du 23 septembre sur le nouveau procès perdu par l’ancien PDG de Vivendi Universal est parfaitement exacte. (voir notre actualitté)

Pour être complète, il conviendrait que vous ayez le texte du jugement déboutant Jean-Marie Messier et le condamnant à nous payer des dommages et intérêts pour « abus de constitution de partie civile », ce qui, entre parenthèses, est rarissime.

Je tiens à votre disposition les extraits de cette sentence exemplaire… en ce qu’elle fait droit à ce que j’ai déclaré aux magistrats composant le Tribunal appelé à nous juger:

Montaldo : 'Tout auteur peut aller très loin dans la critique et la révélation' dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. v-25700« En somme, condamné en janvier 2011, par le Tribunal correctionnel de Paris, pour les actes qu’il a commis à la tête de Vivendi Universal - ceux-là mêmes dont j’avais dressé l’inventaire dans ma Lettre ouverte aux bandits de la Finance, publiée par les Éditions Albin Michel en juin 2009 -, Monsieur Jean-Marie Messier demande maintenant à votre Tribunal, en nous condamnant, de vous transformer en Chambre de blanchiment… de sa réputation. »

Lire la suite :

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Droit, législation, contentieux, conflits, procès, Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes | Commentaires fermés

Le géant américain du commerce en ligne veut bousculer le marché des tablettes

Posté par Serge Bénard le 28 septembre 2011

LEMONDE | 28.09.11 | 14h43   •  Mis à jour le 28.09.11 | 14h45

 

 

Amazon va-t-il aussi mettre le feu au marché des tablettes numériques ? Le géant américain du commerce en ligne devait dévoiler, mercredi 28 septembre à New York, sa tablette sous la marque Fire Kindle.

Selon les sites spécialisés, dont TechCrunch, il s’agirait d’une tablette à écran tactile couleur de sept pouces, dont le prix oscillerait entre 250 et 300 dollars (jusqu’à 220 euros). Le « moteur logiciel » ne serait autre que le système d’exploitation Android de Google, mais adapté aux spécifications d’Amazon.

La société dirigée par Jeff Bezos veut d’emblée offrir toute une gamme de services : des livres et des magazines en ligne par le biais de sa plateforme Kindle, mais aussi de la musique avec Amazon Cloud Player, de la vidéo en ligne sans oublier les applications avec l’Amazon Appstore.

Lire la suite : http://abonnes.lemonde.fr/technologies/article/2011/09/28/le-geant-americain-du-commerce-en-ligne-veut-bousculer-le-marche-des-tablettes_1578916_651865.html

Publié dans Actualité - Événement, Ardoises, tablettes, eReaders, lecteurs ebooks, liseuse, Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne | 1 Commentaire »

12345
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar