La librairie indépendante souffre et s’alarme

Posté par Serge Bénard le 28 septembre 2011

Dans un contexte de surproduction, de baisse des pratiques de lecture et d’émergence du numérique, les libraires ont bien du mal à dégager des marges.

Un libraire à Paris. « L’édition a un fonctionnement  de marché de masse, alor...

 

Un libraire à Paris. « L’édition a un fonctionnement  de marché de masse, alors que le livre n’est pas un objet de consommation de masse. »

(LOIC VENANCE / AFP)

 

Devant les récentes déclarations bienveillantes de certains éditeurs au sujet des difficultés de la librairie, plusieurs libraires ont hurlé à l’hypocrisie et à l’immobilisme, alors que leurs marges (fixées par les diffuseurs/distributeurs) n’augmentent pas et qu’ils doivent faire face à une surproduction asphyxiante.

« Vous portez plutôt, à mon sens, les habits du pompier pyromane », les interpellait récemment Denis Bénévent, libraire à Figeac, dans une tribune du journal Libération .

Lire la suite : http://www.la-croix.com/Culture-Loisirs/Culture/Livres/La-librairie-independante-souffre-et-s-alarme-_EG_-2011-09-28-716990

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar