• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 22 septembre 2011

Dix heures pour échanger vos livres

Posté par Serge Bénard le 22 septembre 2011

jeudi 22.09.2011, 05:18 - La Voix du Nord

Bernard Gérard, maire de Marcq (59), insiste sur le caractère « inédit » de l’événement « Des livres et vous », …

samedi. Le 24 septembre, le troc de livres se déroulera dans sept quartiers de la ville et de nombreuses animations compléteront la journée.

Dix heures pour échanger vos livres dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir

> Mode d’emploi du troc : « Il s’agit d’échanger des livres mais aussi des impressions de lecture », explique Sophie Rocher, adjointe au maire chargée de la culture. Et de préciser : « La médiathèque compte 14 000 lecteurs. » Autrement dit, un vivier de participants.

Lire la suite : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Marcq_en_Baroeul/actualite/Secteur_Marcq_en_Baroeul/2011/09/22/article_dix-heures-pour-echanger-vos-livres.shtml


Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies | Commentaires fermés

Le livre s’est fait digitaliser : apocalypse now ?

Posté par Serge Bénard le 22 septembre 2011

Le livre s’est fait digitaliser. Il a été arraché à son papier et à son codex protecteur. Il erre sans but dans le même espace brumeux que le disque ou le film. Devenu un contenu digital comme les autres, il passe maintenant beaucoup mieux dans les tuyaux de la distribution numérique. Il est à présent un parmi les autres.

ÉCRIT PAR

fabella

Fabella

VOIR SON


PROFIL

SES 3 DERNIERS ARTICLES

TOUS SES ARTICLES

Du droit de lire à la location

Si on peut louer un film, on doit pouvoir louer un livre. Si on peut streamer un film, on doit pouvoir streamer un livre. Et hop! s’est dit Amazon, spécialiste de la vente de livres en tout genre, qui s’inspire de Netflix, spécialiste de la location physique ou streaming de films (Why the idea of a Netflix for e-books makes sense)

Lire la suite : http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/high-tech-medias/medias/221137951/livre-sest-fait-digitaliser-apocalypse-now

Publié dans Distribution, plateformes et VRP, Livre, histoire, bibliographie, Numérique | Commentaires fermés

Québec – La Saison de la lecture de Montréal, un milieu en effervescence

Posté par Serge Bénard le 22 septembre 2011

MONTRÉAL, le 21 sept. 2011 /CNW Telbec/ – Cinq ans après Montréal Capitale mondiale du livre, la Saison de la lecture de Montréal voit le jour. Les forces vives du milieu se mobilisent pour promouvoir la lecture, comme source de plaisir mais aussi comme instrument de réussite scolaire et de développement socio-économique et culturel. Auteurs, bibliothécaires, éditeurs, libraires, ou promoteurs d’événements littéraires, tous ces passionnés se rassemblent pour offrir une grande fête de la lecture à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 novembre 2011.

Lire la suite : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2011/21/c5495.html

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Foires et salons du livre | Commentaires fermés

La bio antistalinienne de Trotsky récompensée à Cuba

Posté par Serge Bénard le 22 septembre 2011

Paradoxe cubain: L’homme qui aimait les chiens*, un livre jusque-là indisponible dans les librairies -soit-disant à cause de la pénurie de papier- a été récompensé par le Prix de la critique littéraire 2011 du gouvernement cubain. Les mêmes autorités qui ont ont pourtant décrété un embargo médiatique sur le livre et son auteur, l’immense Leonardo Padura, viennent de donner une reconnaissance à cet ouvrage dont je vous recommande la lecture.

Lire l’article : http://blogs.mediapart.fr/blog/raphael-moran/220911/la-bio-antistalinienne-de-trotsky-recompensee-cuba

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Vu sur AbeBooks – Ces femmes qui ont inspiré les écrivains

Posté par Serge Bénard le 22 septembre 2011

Reines, danseuses, actrices ou tout simplement épouses; les artistes sont souvent entourés de femmes somptueuses. Elles sont une source d’inspiration pour tous ces hommes : on retrouve ces muses dans de nombreuses œuvres.
Si les peintres dessinent le corps des plus belles femmes, les écrivains, eux, racontent avec finesse et élégance la vie des femmes les plus puissantes, les plus courageuses, les charismatiques et les plus importantes à leurs yeux.

Marylin Monroe, la reine Margot et beaucoup d’autres femmes ont été sources d’inspiration pour de nombreux artistes. Respectées, admirées ou même aimées, ces femmes deviennent héroïnes littéraires le temps d’un roman.

AbeBooks a sélectionné pour vous des ouvrages écrits par les plus grands auteurs au nom des plus grandes femmes.

Lire la suite : http://www.abebooks.fr/livres/muses-egeries.shtml?cm_mmc=nl-_-nl-_-F110922-C1A-egeriesG-000000xx-_-b-se4&abersp=1

Les religieuses : entre courage et vertu

Oscar Wilde, Salomé
Salomé, drame en un acte
Oscar Wilde

Edition originale de 1838, lettres argentées. Seulement 600 exemplaires ont été imprimés.

Prix : 2 258 €

Gustave Flaubert, Herodias
Hérodias
Gustave Flaubert
Edition originale. Compositions de Georges Rochegrosse gravées à l’eau-forte par Champolion. Relié en demi-maroquin marron.

Prix : 489 €

Walter Scott, L'abbé
L’abbé
Walter Scott

Publié en 1886, in-4. Toile rouge de l’éditeur, dos, premier plat et tranches dorés.

Prix : 123 €

Voltaire, La pucelle d'Orléan, poèmes en vingt-et-un-chants
La pucelle d’Orléans, poèmes en vingt et un chants
Voltaire
Edition originale de 1795. Portrait de Jeanne-d’Arc en frontispice gravé par Gaucher, reliure en veau et dos doré.

Prix : 2 631 €

Jacques de Voragine, La légende dorée
La légende dorée
Jacques de Voragine
Edition limitée. Opéra en trois volumes, inspiré de Salomé, une des héroïnes dans l’Evangile selon Matthieu.

Prix : 500 €

Publié dans Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne, Web, moteurs, sites, blogs, réseaux, etc. | Commentaires fermés

Le plagiat sans peine

Posté par Serge Bénard le 22 septembre 2011

Aux Etats-Unis ou en Allemagne, un auteur convaincu de plagiat risque gros. L’ » affaire Macé-Scaron  » est venue rappeler qu’en France la mansuétude a longtemps été de règle

Le plagiat sans peine dans Actualité - Événement 20113809_ENQUETE+X1P2_ori.jpg.567
AGNÈS AUDRAS POUR  » LE MONDE « 


Le scandale est arrivé par hasard. Un livre a été offert et glissé dans une valise. American rigolos. Chroniques d’un grand pays (Payot, 2001), de Bill Bryson, critique avec humour la vie en Amérique. Evelyne Larousserie, qui le lit pendant ses vacances aux Etats-Unis, est stupéfaite d’en retrouver des paragraphes entiers dans Ticket d’entrée, de Joseph Macé-Scaron (Grasset, 2011), à son retour en France. Ce professeur de lettres avertit les sites d’observation des médias Acrimed et Arrêt sur images, qui dénoncent le plagiat en août.

Lire la suite : http://www.lemonde.fr/journalelectronique/donnees/protege/20110923/html/816891.html

Publié dans Actualité - Événement, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Droit d'auteur, propriété intellectuelle, plagiat, pira, Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes | Commentaires fermés

La chasse au  » Drood « 

Posté par Serge Bénard le 22 septembre 2011

L’écrivain américain Dan Simmons s’empare de son illustre maître Charles Dickens pour l’entraîner dans des aventures opiacées noir

La chasse au
 » Le rêve de Charles Dickens « , dessin de Robert W. Buss (1804-1875).

LONDRES, THE TRUSTEES OF THE DICKENS HOUSE/MP/LEEMAGE


Il y a vingt ans paraissaient en France deux romans qui éblouissaient bien au-delà du cercle des amateurs de littérature de genre. La fresque Hypérion (Robert Laffont, 1991) donnait un souffle nouveau à la science-fiction, dont elle -brassait de façon magistrale la plupart des thèmes classiques, et L’Echiquier du mal (Denoël, 1992), thriller horrifique, dépassait d’emblée les oeuvres du maître Stephen King. Loin de creuser ces deux sillons, leur auteur s’est ensuite aventuré dans le polar (L’Epée de Darwin, Le Rocher, 2002) et le roman d’enfance (Nuit d’été, Albin Michel, 1993), a brodé une fiction autour des activités d’espion d’Hemingway (Les Forbans de Cuba, Flammarion, 2000) et osé une stupéfiante reconstitution futu-riste de la guerre de Troie (Ilium, Robert Laffont, 2004)… Aujourd’hui, avec Drood, il jette au milieu d’une enquête qui tient autant du polar que du fantastique, le plus grand auteur de l’Angleterre victorienne, Charles Dickens, et son disciple Wilkie Collins.

Lire l’article :  http://www.lemonde.fr/journalelectronique/donnees/protege/20110923/html/816912.html

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

Lira bien qui écrira le dernier

Posté par Serge Bénard le 22 septembre 2011

 

Lira bien qui écrira le dernier dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. 20113807_BON+X1P1_ori.jpg.180

 

Après le livre. Le titre sonne clair pour annoncer un futur déjà présent, celui d’une mutation de l’écrit plus radicale encore que celles qui substituèrent le codex au rouleau, puis l’imprimé à la copie manuscrite. Pour François Bon, les sempiternelles discussions sur la possible ou probable mort du livre ne sont plus de mise. Même si tous les lecteurs n’en ont pas conscience, même si les éditeurs renâclent, même si les libraires demeurent inertes malgré leur inquiétude, la cause est entendue :  » On a remplacé le livre. «  Déjà et maintenant. De là, la question essentielle :  » Cela change quoi ? « 

Prêt à suivre François Bon, le lecteur est toutefois saisi d’un doute. Après le livre. Soit. Mais alors pourquoi énoncer ce diagnostic dans les pages imprimées d’un objet qui n’est plus qu’une relique d’un temps révolu ? Poser la question n’est pas tomber dans les facilités qui font considérer que la prolifération des discours sur le numérique assure la survie de l’imprimé et, moins encore, opposer l’auteur à lui-même. Elle naît d’un constat simple : Après le livre a un avant.

Lire l’article : http://www.lemonde.fr/journalelectronique/donnees/protege/20110923/html/816896.html

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Livre, histoire, bibliographie, Numérique | Commentaires fermés

À ne pas manquer – Les agents littéraires

Posté par Serge Bénard le 22 septembre 2011

Les agents littéraires. Mobilisés au service des livres peu médiatisés.

 agents.png

http://www.les-agents-litteraires.fr/
 

Publié dans Le blogue ou site du jour | Commentaires fermés

Lu pour vous – « Les poisons de Versailles », de Guillemette Resplandy-Taï

Posté par Serge Bénard le 22 septembre 2011

Les poisons de Versailles

> Le livre : Les poisons de VersaillesLu pour vous - « Les poisons de Versailles », de Guillemette Resplandy-Taï dans Lu pour vous, de Guillemette Resplandy-Taï, Gulf Stream éditeur, 215 pages, 12,50 €.

> Présentation: Versailles, 1672. Sur le chantier de son futur palais, Louis XIV est indifférent au sort des ouvriers qui se tuent à la tâche et à celui d’un jeune jardinier retrouvé assassiné dans le potager de La Quintinie. Le poison rôde à la Cour du roi de France et nul ne sait de qui viendra le châtiment. Puis, ce sont les dragons du roi, impliqués dans la tuerie d’une famille de fermiers de Prats-de-Mollo, qui disparaissent l’un après l’autre. Quel est le lien fatal qui unit ces hommes et Agnès, rescapée de ce massacre et venue à la Cour pour exercer ses talents de guérisseuse auprès de la reine ?

Lire la suite :  http://www.les-agents-litteraires.fr/les-poisons-de-versailles-de-guillemette-resplandy-tai

Publié dans Lu pour vous | Commentaires fermés

123
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar