Tuer le père (Amélie Nothomb) et mourir d’ennui

Commentaires fermés
0
1

Vendredi 16 septembre 2011

Je dois vous faire une confession… Certains vont penser que j’ai eu raison de revenir sur mes préjugés et qu’il faut se replonger dans la prose d’un auteur avant de le condamner à jamais, d’autres en revanche penseront que j’ai, à tort, perdu un temps précieux au lieu de lire des romans qui en valent vraiment la peine. Alors voilà… J’ai lu le dernier roman d’Amélie Nothomb, Tuer le père. C’est une faiblesse à laquelle j’ai succombé au début de l’été… J’avais lu récemment Biographie de la faim avec un certain plaisir, me disant que les romans autofictifs de Nothomb ont de l’esprit et ne sont pas dénués d’intérêt. J’avais eu ce même sentiment avec Stupeur et tremblements…………..

Lire la suite :

http://www.lalettrine.com/article-tuer-le-pere-ameilie-nothomb-et-mourir-d-ennui-84445016.html

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le livre secret de Jacqueline de Romilly

Par Etienne De Montety 24/03/2011 | Mise à jour : 18:09  (Jean-Chirstophe Marmara/Le Figar…