Écrivains-rapporteurs de guerre : une certaine idée de la vérité

Posté par Serge Bénard le 24 août 2011

observatoire le 19/08/2011 par Justine Brabant

Mensonges et maladresses de London, Bodard et quelques autres

Écrivains sollicités ponctuellement pour des reportages en zone de conflit, journalistes ayant compilé leurs connaissances des champs de bataille dans des ouvrages devenus célèbres ou autres philosophes-reporters-diplomates-chroniqueurs : la guerre est souvent affaire de plumes. Mais ces récits, toujours captivants, s’accommodent parfois d’arrangements – petits ou grands – avec le réel. Enquête à lire en complément de la dernière émission de notre série d’été, consacrée aux « manuscrits de guerre », de Julien Gracq.

Les écrivains racontent-ils mieux les guerres que les « simples » reporters ? Les récits, publiés dans la presse française, de l’auteur de polars britannique John Le Carré en République démocratique du Congo (RDC), ou du prix Goncourt Jonathan Littell, lui aussi envoyé couvrir la « guerre oubliée » en RDC avant de se rendre au Sud-Soudan pour la revue XXI, peuvent le laisser penser.

Lire la suite : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=4174

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar