Accueil Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. David Grossman : «J’ai cru que ma vie était finie»

David Grossman : «J’ai cru que ma vie était finie»

Commentaires fermés
0
3

19-08-11 à 19:03 par Le Nouvel Observateur

Dans un roman d’une ampleur exceptionnelle, David Grossman, qui a perdu son fils en 2006 dans la guerre au Sud-Liban, dresse le portrait éblouissant d’une nation assiégée. Rencontre

David Grossman : «J'ai cru que ma vie était finie» dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. 2308665

David Grossman, né le 25 janvier 1954 à Jérusalem, est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages dont « le Vent jaune » et « Voir ci-dessous: amour ». Il a publié il y a quelques semaines un nouveau livre en Israël: « En tombant à côté du temps », qui mêle poèmes, fictions et histoires vraies. (c) Frank Rumpenhorst – DPA – AFP

 

Lire l’article : http://bibliobs.nouvelobs.com/romans/20110819.OBS8794/j-ai-cru-que-ma-vie-etait-finie.html

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc.
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Shumona Sinha : « J’écris comme je crache »

LE MONDE DES LIVRES | 15.09.11 | 11h57 Il lui a coûté cher, ce roman, à Shumona Sinha. Pas…