Accueil Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. Liberté, excitation, protection : écrivain sous X, pour quoi faire ?

Liberté, excitation, protection : écrivain sous X, pour quoi faire ?

Commentaires fermés
0
8

Un masque de girafe (RLHyde/Flickr/CC).
Par Hubert Artus | Rue89 | 14/08/2011 | 19H13

Pseudonymes et masques sont des pratiques courantes en littérature. Synonymes de liberté, de protection ou bien d’un changement de genre. Mais qu’apporte exactement ce brouillage des pistes ? Dans le monde 2.0, est-il encore une assurance ? Témoignage de trois auteurs aux noms d’emprunt.

Il y a la supercherie mythique : Romain Gary/Emile Ajar, un seul homme pour deux Goncourt.

Il y a ceux qui tombèrent vite, et eux-mêmes, le masque : Joyce Carol Oates/Lauren Kelly/Rosamond Smith ou encore Donald Westlake, avec ses huit pseudonymes connus. Chez ces auteurs, à un nom de plume correspond un genre littéraire précis de leur panoplie plurielle.

Lire la suite : http://www.rue89.com/cabinet-de-lecture/2011/08/14/liberte-excitation-securite-ecrivain-sous-x-pour-quoi-faire-215527

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc.
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

TTT (voire TTW) : les auteurs qui prennent le plus de place dans nos bibliothèques

Mercredi 2 novembre 2011 Ou plutôt Top Ten Wednesday (qu’Odin m’inspire en ce …