• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 2 juillet 2011

Sur les traces des écrivains à Marseille

Posté par Serge Bénard le 2 juillet 2011


Marseille – « un amas de maisons sous un beau soleil, voilà tout » (Victor Hugo). Faux ! La ville portuaire déborde d’Histoire et d’histoires. Elle a vu naître Antonin Artaud et mourir Arthur Rimbaud. Elle est, depuis toujours, la ville la plus exotique d’Europe.

« Vous souhaitez découvrir Marseille au fil des textes que de célèbres écrivains et poètes ont écrit durant leur passage, leur séjour plus ou moins long et librement choisi  dans la ville? Passage & Co vous fait découvrir les histoires d’amour des Romantiques, les flaneries philosophiques d’un haschichin allemand, l’incroyable parcours du grand Antonin Artaud et des hôtels plein d´histoires… » Sabine Günther (critique littéraire et animatrice des balades littéraires “Un autre regard”)

L’Association Passage & Co organise et anime toute l’année, à la carte ou par petits groupes, pour tout public, en français et en allemand, des balades littéraires dans la ville de Marseille, sur plusieurs thèmes :

Marseille, Porte de l’Orient. La riche cité portuaire au XIX° siècle. Sur les traces des Romantiques et des voyageurs célèbres : Stendhal, Victor Hugo, Théophile Gautier, Gustave Flaubert, Alexandre Dumas, Gérard de Nerval et Arthur Schopenhauer.  « On y sent je ne sais quoi d’oriental, on y marche à l’aise, on respire content, la peau se dilate et hume le soleil comme un grand bain de lumière » (Gustave Flaubert).

Marseille, Ville des Exilés. Ecrivains allemands et autrichiens, peintres, musiciens, Surréalistes français, nombreux furent ceux qui, fuyant l’Allemagne nazie à la fin des années 30 et au début de l’Occupation, se réfugièrent à Marseille. Sur les traces d’André Breton, Anna Seghers, Varian Fry et bien d’autres. « Le désespoir me submergea, le désespoir et le mal du pays. Je regrettai mes vingt-sept ans gâchés, ensevelis dans des terres étrangères » (Anna Seghers, Transit).


Marseille, la ville des poètes maudits – Antonin Artaud & Cie. Hommage au grand poète et acteur Antonin Artaud, né à Marseille en 1896. Artaud en compagnie d’ André Gaillard, de Léon Franc et d’autres célèbres poètes contemporains: Blaise Cendrars, Ernst Jünger… »Je crois à des conjurations spontanées. Sur les routes où mon sang m’entraîne il ne se peut pas qu’un jour je ne découvre une vérité » (Antonin Artaud).


Marseille au féminin.
Passagères célèbres. La ville, autrement vue et pensée par les femmes – écrivains et aventurières. George Sand, Flora Tristan, Simone Weil, Mary Jayne Gold et Simone de Beauvoir nous racontent leur Marseille. « J’espère contribuer à dégager les hommes – et les femmes – des fers et des misères dans lesquels ils se trouvent » (Simone de Beauvoir).


Marseille, vu par les voyageurs et artistes allemands au XIX° et XX° siècle.
Le regard différent porté sur Marseille par des illustres voyageurs allemands: Arthur et Johanna Schopenhauer, Frédérique Brun, Achim von Armin, Heinrich Heine, Moritz Hartmann, Ernst Jünger, Joseph Roth, Kurt Tucholsky, Erika, Klaus et Heinrich Mann, Walter Benjamin, Franz Werfel, Walter Mehring et bien d’autres… « Je suis convaincu que Marseille est la plus belle ville de France. Elle est tellement différente de toutes les autres » (Arthur Schopenhauer)

Marseille, Ville secrète de Walter Benjamin. Le philosophe et critique littéraire allemand, Walter Benjamin


Office de tourisme de Marseille :

info@marseille-tourisme.com

http://www.marseille-tourisme.com

Publié dans Lectures publiques, promenades et tourisme littéraires, théâtre | Commentaires fermés

Circuit Madame Bovary à Ry (Seine-Martitime)

Posté par Serge Bénard le 2 juillet 2011

Le circuit Madame Bovary comporte quinze étapes et s’étend sur une soixantaine de kilomètres. Il permet de découvrir le patrimoine des villages et les sites et paysages qui auraient servi de cadre au roman de Gustave Flaubert Madame Bovary. Ce circuit part de Ry et passe par Blainville Crevon, St-Germain-des-Essourts, Ste-Croix-sur-Buchy, Buchy, Bois Héroult, Bois Guilbert, Héronchelles, Rebets, Le Héron, St-Denis-le-Thiboult, Auzouville-sur-Ry et Martainville-Epreville.

Dépliant disponible à l’Office de Tourisme de Ry ou sur simple demande par téléphone ou par courriel.

Office de tourisme des Trois Vallées Maison de l’abreuvoir 76116 Ry. Tél : 02 35 23 19 90. Fax : 02 35 02 18 55. Courriel : sitroisvallees@wanadoo.fr

Site Internet : http://www.ot-ry-troisvallees.com

Publié dans Lectures publiques, promenades et tourisme littéraires, théâtre | Commentaires fermés

Les très riches heures du livre pauvre

Posté par Serge Bénard le 2 juillet 2011

 7 juillet au 2 octobre 2011 – Prieuré de Ronsard (37)

Exposée régulièrement depuis 2001 au sein de la Demeure de Ronsard, la collection de livres pauvres de Daniel Leuwers brille par son originalité et l’attrait de son support : une simple feuille de papier pliée s’enrichit de l’écriture manuscrite du poète et de l’intervention originale du peintre.

Dans la lignée du livre d’artiste, le livre pauvre diffère pourtant par son caractère hors commerce et parce qu’il échappe aussi au circuit habituel du livre : ni imprimeur, ni graveur, ni relieur, ni éditeur, ni diffuseur. Il circule et préfère le métissage aux rayons des belles bibliothèques des riches bibliophiles .

On retrouvera dans l’exposition 2011 assortie d’un beau catalogue à paraître chez Gallimard, des auteurs (Fernando Arrabal, Michel Butor, Bernard Noël, Salah Stétié, Claude Vigée…) et des artistes (Gérard Titus-Carmel, Claude Viallat, Jean-Luc Parant, Vladimir Velikovic, André-Pierre Arnal…) confirmés et d’autres à venir… Trois cents nouveaux livres seront exposés dont plusieurs en hommage au « prince des poètes » maître des lieux : Pierre de Ronsard. De nouveaux formats, de nouveaux « couples » complèteront l’exposition présentée dans le réfectoire des chanoines du prieuré et dans le logis qu’occupa le poète.

Tous les jours de 10h à 19 h (juillet-août) et de  10h à 18 h (à partir du 1er septembre)

Plein tarif : 4.5 € / réduit : 3€, gratuit moins de 12 ans

Renseignements : 02 47 37 32 70 / www.prieure-ronsard.fr

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Festivals, galas, spectacles, expositions, musées | Commentaires fermés

Lautrec (81) – La fête du livre imprimé approche

Posté par Serge Bénard le 2 juillet 2011

Du 09/07/2011 au 10/07/2011

Une première sera d’actualité prochainement au village : la Fête du Livre et de ses Métiers. Les 9 et 10 juillet, il vous sera possible de venir flâner autour du livre et de le célébrer sous toutes ses facettes. De nombreux ateliers, de la fabrication du papier en passant par l’illustration, l’écriture, la reliure, jusqu’aux techniques anciennes d’impression comme la lithographie, la gravure, la sérigraphie…

Lire la suite : http://www.ladepeche.fr/article/2011/07/01/1119477-lautrec-la-fete-du-livre-imprime-approche.html

Publié dans Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies | Commentaires fermés

Céline vu par son ami SS Hermann Bickler

Posté par Serge Bénard le 2 juillet 2011

Par Lire Hors-Série, publié le 01/07/2011 à 09:50

Céline vu par son ami SS Hermann Bickler

Le « Fremdenpass » de Céline, qui lui servit de passeport pour sa fuite de France vers l’Allemagne et le Danemark.

Collection François Gibault

Hermann Bickler, colonel nazi, a peut-être sauvé la vie de Céline: c’est grâce à lui qu’il obtient les visas nécessaires pour fuir au Danemark, au printemps 1945. Nous publions ici le chapitre inédit de ses Mémoires consacré à l’écrivain.

« L’un des personnages les plus étranges, les plus intéressants et aussi les plus sympathiques que j’aie connus en France était l’écrivain Louis Ferdinand Destouches, plus connu en littérature sous le pseudonyme de Louis-Ferdinand Céline. Son nom m’était familier depuis les années trente, depuis que j’avais fait la critique de son premier roman,Voyage au bout de la nuit, dans un journal de Strasbourg [...].

Lire la suite : http://www.lexpress.fr/culture/livre/celine-vu-par-son-ami-ss-hermann-bickler_1008047.html

 

Publié dans Actualité - Événement, Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Accord entre La Martinière et Apple pour l’iBookstore

Posté par Serge Bénard le 2 juillet 2011

Agence France-Presse (Paris) 
01 juillet 2011 | 11 h 57

La Martinière Groupe a annoncé vendredi la signature d’un accord avec l’Américain Apple pour la diffusion numérique sur l’iBookstore de ses ouvrages et de ceux de sa filiale de diffusion et distribution.

Lire la suite :

http://technaute.cyberpresse.ca/nouvelles/logiciels/201107/01/01-4414240-accord-entre-la-martiniere-et-apple-pour-libookstore.php

 

La Martinière Groupe a annoncé vendredi la signature  d'un accord avec...

 

 

Publié dans Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne, ebooks, livres numériques, livrels, etc., Edition, éditeurs | Commentaires fermés

La rentrée littéraire s’annonce prudente

Posté par Serge Bénard le 2 juillet 2011


01/07/2011 | Fil des lettres

En librairie, l’apathie des ventes incite les éditeurs à la prudence. La prochaine rentrée littéraire sera donc la moins prolifique de ces dix dernières années, mais, comme toujours, marquée par des rendez-vous incontournables.

Entre août et octobre prochain, les libraires n’accueilleront «que» 654 nouveaux romans, soit 47 de moins que l’an dernier. Des publications à la baisse, cela veut aussi dire une sélection plus exigeante. Comme d’habitude, les grandes signatures n’auront aucun mal à passer entre les mailles du filet. En revanche, les primo-romanciers n’ont jamais été aussi peu nombreux.

Lire la suite : http://www.magazine-litteraire.com/content/Breves/article?id=19634


Publié dans Rentrée littéraire automne 2011 | Commentaires fermés

654 romans pour la rentrée : c’est tout?

Posté par Serge Bénard le 2 juillet 2011

01-07-11 à 15:33 par BibliObs

654 romans sont annoncés entre août et octobre: ça a l’air d’être beaucoup, ça ne l’est pas tant que ça. L’an dernier, on comptait plus de 700 sorties. Mais par temps de crise, les éditeurs jouent la prudence.

Une rentrée littéraire, il y a quelques années. (Sipa)Une rentrée littéraire, il y a quelques années. (Sipa)

Tout indique que la rentrée littéraire est lancée. A la rédaction, on croule sous les colis en papier kraft. Et «Livres Hebdo» a publié son fameux panorama détaillé des parutions: à force d’additions, les limiers de l’hebdomadaire sont parvenus au chiffre de 654 sorties. L’an dernier, on en comptait 701, ce qui est plus. «La rentrée littéraire sera plus resserrée», en conclut le magazine préféré des professionnels du livre. Qui a dit que les littéraires étaient nuls en maths?

Lire la suite : http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20110701.OBS6270/654-romans-pour-la-rentree-c-est-tout.html

Publié dans Rentrée littéraire automne 2011 | Commentaires fermés

Mali – Histoire de la bande dessinée

Posté par Serge Bénard le 2 juillet 2011

vendredi 1er juillet 2011, par Bdzoom

Le Mali, pays sahélien de quatorze millions d’habitants n’a pas une grande tradition en matière d’édition. Durant longtemps, la seule maison d’édition du pays était un éditeur public, créé dans les années 1960 avec des capitaux de l’Etat : EDIM (EDitions Imprimerie du Mali). C’est seulement en 1988 que des éditeurs privés arriveront sur le marché.

Lire la suite :  http://www.bdzoom.com/spip.php?article5084

floch22efc1.jpeg

Publié dans Arts graphiques, BD, illustrateurs, Edition, éditeurs, Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres | Commentaires fermés

Les séries télé américaines, trop à gauche ?

Posté par Serge Bénard le 2 juillet 2011

Les séries télé américaines, trop à gauche ? dans Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations friends200_0

Un livre publié par une maison d’édition appartenant à Rupert Murdoch accuse la télévision américaine d’être biaisée en faveur de la gauche libérale américaine,apprend-on sur le Guardian.

A priori, on pourrait estimer qu’il n’y a là rien d’étonnant, l’homme d’affaires australien étant réputé pour ses positions politiques très marquées à droite. Mais le Guardian souligne l’originalité de Primetime Propaganda de Ben Shapiro, qui s’est intéressé non pas aux journaux télévisés ou l’information factuelle pour développer sa thèse, mais aux séries télé comme M*A*S*H, ouFriends.

Lire la suite : http://www.slate.fr/lien/40529/series-tele-americaines-gauche

Publié dans Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations | Commentaires fermés

123
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar