• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 29 juin 2011

Minuit dans une vie parfaite, de Michael Collins

Posté par Serge Bénard le 29 juin 2011

Un homme dans le brouillard

Avec Minuit dans une vie parfaite, l’Irlandais Michael Collins poursuit son exploration d’une Amérique malade et dysfonctionnelle où il est difficile de tenir sa place. Sur les pas d’un écrivain raté dans le Chicago des années 2000, Collins nous offre un beau récit bancal, centré sur un jeu élaboré de faux-semblants où les rôles sociaux glissent, dérapent et se mentent à eux-mêmes.

 

On sait depuis La Filière émeraude, son premier succès chez nous, que Michael Collins est un écrivain plus subtil qu’il ne le laisse souvent paraître. Ses romans sont exigeants et conçus à chaque fois comme des points d’interrogation, des dérivations d’un roman évident et en forme de best-seller que Collins choisit de taquiner avant de le faire dévier consciencieusement de sa voie.

Lire la suite : http://livres.fluctuat.net/michael-collins/livres/minuit-dans-une-vie-parfaite/13611-chronique-Un-homme-dans-le-brouillard.html

Michael Collins, Minuit dans une vie parfaite, Christian Bourgois Editeur, 2011.

Publié dans Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations | Commentaires fermés

Philip Roth n’aime plus les romans

Posté par Serge Bénard le 29 juin 2011

28-06-11 à 16:10 par David Caviglioli

Le romancier a reçu le «Financial Times» dans sa retraite du Connecticut. Il explique qu’il ne lit plus de romans et que la fiction ne l’intéresse plus. Pourquoi? Parce qu’il a mûri. A lire, en intégralité et en anglais, sur le site du «FT».

Philip Roth (Sipa)

Philip Roth (Sipa)

Philip Roth refuse de voyager ces jours-ci: il ne sera sans doute pas à Londres aujourd’hui pour recevoir le Man Booker International, qui lui a été décerné le 19 mai dernier pour l’ensemble de son œuvre. Que cela ne nous empêche pas de prendre de ses nouvelles.

Jan Dalley du « Financial Times » est allé rencontrer l’auteur de «la Tache», dans sa maison du Connecticut. Les prix littéraires ne semblent pas l’obséder, mais il n’adopte pas pour autant une posture de dédain. Il se contente de noter qu’il est «plus agréable de les remporter que de les perdre».

Lire la suite :  http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20110628.OBS6007/philip-roth-n-aime-plus-les-romans.html

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Entretiens, portraits, rencontres, interviews | Commentaires fermés

Prix littéraire de l’académie française – Encore des auréoles pour Yasmina Khadra

Posté par Serge Bénard le 29 juin 2011

 

Prix littéraire de l'académie française - Encore des auréoles pour Yasmina Khadra dans Associations, syndicats, fondations, académies, clubs,  videDes trophées, Yasmina Khadra, en a reçu des tonnes durant sa carrière, mais le prix littéraire qui lui a été attribué ce week-end par l’Académie française, semble le plus symbolique du fait que l’institution (Académie française ndlr) qui rassemble d’imminents écrivains est tout auréolée de prestige et de crédibilité.
Ce prix, c’est pour l’année 2011. Mais cette année, l’écrivain qui patronne le Centre culturel algérien à Paris, (CCA), n’a pas écrit de livres. Il compte en revanche publier d’ici septembre, « L’Equateur africaine  » un nouveau roman consacré selon son titre aux contrées arabes et à l’Afrique. 

 

Lire la suite : http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=36494

Publié dans Associations, syndicats, fondations, académies, clubs, , Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Un jour, une histoire

Posté par Serge Bénard le 29 juin 2011

Un jour, une histoire 


Corinne Lemoine
 

Maman pourquoi doit-on grandir? Maman pourquoi papie quitte sa maison? Maman pourquoi tu me punis? Maman c’est quoi des extra-terrestres?

Comme tous les parents, je suis assaillie de questions par mes 3 enfants. Alors, j’imagine des contes qui répondent de façon ludique aux interrogations de mes bouts de choux d’où le désir de créer un livre, avec sept contes accompagnés de quatre jeux éducatifs illustrés par Jean-David, de mini-bandes dessinées afin que le petit lecteur ait une vision globale de l’histoire.

Cela m’a donné envie de partager ces instants avec vous. Je vous laisse découvrir ce livre et vous souhaite un agréable moment!

Source : http://www.societedesecrivains.com/librairie/livre.php?isbn=9782748038446

 

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître | Commentaires fermés

«Pourquoi pas la world littérature?»

Posté par Serge Bénard le 29 juin 2011

29-06-11 à 11:34 par Leménager Grégoire

 

Collection vouée aux beaux textes, aux auteurs d’ailleurs, aux romans liés au cinéma, «Le Serpent à Plumes» a opéré, depuis trois ans, une spectaculaire remontée. Succès de vente, succès critiques se suivent, sous la direction de Nathalie Fiszman. De Mons Kallentoft à Tony Curtis en passant par Anne Holt et Adrien Gombeaud, la collection retrouve ses couleurs. On y sent une patte personnelle, une touche individuelle: incontestablement, l’amour des livres est là. Rencontre avec la directrice de la collection.

 

Lire la suite : http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20110627.OBS5940/pourquoi-pas-la-world-litterature.html

Publié dans Entretiens, portraits, rencontres, interviews | Commentaires fermés

Faut-il s’inquiéter du succès des petits livres à bas prix ?

Posté par Serge Bénard le 29 juin 2011

Dans un marché en crise, 32 pages et 3 euros, c’est la formule gagnante pour le livre aujourd’hui. Mais le succès de ce format court et pas cher pose question.

Et si l’avenir de l’édition passait par des petits livres, mis en vente à bas coût ? Depuis sa sortie au mois d’octobre 2010, Indignez-vous !, le livre de Stéphane Hessel, a provoqué une petite révolution dans le monde de l’édition. En quelques mois, la brochure de 32 pages, vendue 3 euros, a en effet été écoulée à plus de deux millions d’exemplaires (chiffres Edistat) en France. Ses traductions – une trentaine au total – cartonne aussi dans divers pays d’Europe : Espagne, Italie ou bien encore Allemagne.

Lire la suite : http://www.enviedecrire.com/faut-il-s%E2%80%99inquieter-du-succes-des-petits-livres-a-bas-prix/


Publié dans Edition, éditeurs, Prix du livre | Commentaires fermés

Spam et plagiat envahissent l’autoédition numérique

Posté par Serge Bénard le 29 juin 2011

De plus en plus d’ebooks se révèlent être des copiés/collés de livres parfois plagiés. Problème : les libraires en ligne ne contrôlent pas assez leurs contenus.

Tout le monde possède en soi de quoi écrire un livre, dit le dicton. Mais pour certains, il semblerait que la matière provienne surtout des autres. La tendance, inquiétante, s’observe de plus en plus fréquemment sur les plateformes en ligne, à propos des livres numériques. Selon Mark Coker, fondateur du distributeur d’ebooks Smashwords, ce problème est principalement dû aux Private Label Rights (PLR). « C’est une des pires menaces pour les ouvrages au format digital », confirme le chef d’entreprise.

Lire la suite : http://www.enviedecrire.com/spam-et-plagiat-envahissent-lautoedition-numerique/


Publié dans Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne, Droit d'auteur, propriété intellectuelle, plagiat, pira, Numérique | 1 Commentaire »

Tout l’univers du livre en un clic

Posté par Serge Bénard le 29 juin 2011

toutluniversdulivreenunclicarticlemain.jpg (DR)
Capture d’écran de la page d’accueil du site.


En trois ans d’existence, ActuaLitté s’est imposé comme une référence en matière d’actualité littéraire sur Internet. Son principe : proposer, en plus des traditionnelles critiques d’ouvrages, informations et analyses sur le secteur de l’édition.

Lire la suite : http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Internet/Tout-l-univers-du-livre-en-un-clic-_EG_-2011-06-29-682531

Publié dans Actualité - Événement, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires, Web, moteurs, sites, blogs, réseaux, etc. | Commentaires fermés

La tentation de l’encyclopédisme

Posté par Serge Bénard le 29 juin 2011

Dans son Traité de documentation publié en 1934, Paul Otlet avait prédit : « Sous sa forme nouvelle, le livre sera croissance continue » (p.429). Dans sa vision, le livre avait pour vocation de prolonger le rêve encyclopédique des Lumières, de tenter d’englober la complexité du monde, en n’hésitant pas à se faire réseau, rhizome, structure en perpétuelle expansion. Chaque livre pourrait ainsi tendre à devenir un livre-monde, idéalement presque aussi complexe que le monde lui-même.

 

Lire la suite : http://fkaplan.wordpress.com/2011/06/27/la-tentation-de-lencyclopedisme/

Publié dans Livre, histoire, bibliographie, Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes | Commentaires fermés

Vu sur AbeBooks – Livres publiés à titre posthume

Posté par Serge Bénard le 29 juin 2011

En 2004, le jury du Prix Renaudot récompense Suite française d’Irène Némirovsky, roman publié à titre posthume, faisant exception à la règle de récompenser des écrivains de leur vivant. S’agissant des deux premiers tomes d’une saga inachevée relatant l’exode de juin 40, ce roman est parvenu à nous grâce aux deux filles de l’auteur, victime des camps de la mort.

Après la mort d’un écrivain, il est assez courant que son éditeur ou son entourage termine l’œuvre inachevée et la fasse publier, parfois contre les dernières volontés de ce dernier, ou qu’ils fouillent ses tiroirs en quête d’un quelconque manuscrit qui leur permettrait de perpétuer sa mémoire, tout comme les ventes. Ainsi, certains écrits jugés mauvais et délaissés par leurs auteurs peuvent par ces démarches devenir des bestsellers incontournables, tel le Journal qu’Anne Franck, comme son titre l’indique, voulait garder secret mais qui devint grâce à son père l’un des témoignages les plus touchants de la Seconde Guerre Mondiale.Voici ici une sélection d’ouvrages qui, publiés à titre posthume, perpétuent la mémoire de leurs auteurs …

 

nemirovskysuitefrancaise.jpg
Suite française
Irène Némirovsky
Décédée en 1942, son roman ne sera publié qu’en 2004 et obtiendra le Prix Renaudot à titre posthume.

radiguetbalcomteorgel.jpg

Le bal du Comte d’Orgel
Raymond Radiguet
Deuxième et dernier roman publié en 1924, quelques mois après la mort de son auteur aussi prodique que précoce.


larssonmillenium.jpg

Millénium
Stieg Larsson
Avant son décès en 2004, Larsson avait pour projet d’écrire jusqu’à 10 tomes. La fameuse trilogie fut publiée de 2005 à 2008.

proustrecherche.jpg

À la recherche du temps perdu
Marcel Proust
Publiés de 1913 à 1927, les trois derniers tomes sont publiés à titre posthume après le décès de l’auteur en 1922.

zweigivressemetamorphose.jpg

Ivresse de la métamorphose
Stefan Zweig
Roman inachevé publié en 1982, soit 40 ans après la mort de l’auteur.

Lire la suite : http://www.abebooks.fr/livres/livres-posthume.shtml

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Bibliophilie, imprimés anciens, incunables, Classiques et/ou rééditions, Sélections | Commentaires fermés

12345
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar