• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 28 juin 2011

Jean-Christophe Rufin a 59 ans

Posté par Serge Bénard le 28 juin 2011

Jean-Christophe Rufin, né à Bourges dans le Cher le 28 juin 1952, est un médecin, écrivain et diplomate français. Il a été élu en 2008 à l’Académie française dont il est le plus jeune membre.

 images114.jpeg

Docteur en médecine, Jean-Christophe Rufin a également fait Sciences po. Au début des années 1970, il se rend ‘incognito’ en Ethiopie, pays alors ravagé par la guerre, et rejoint les bataillons humanitaires. Ancien vice-président de Médecins sans frontières, directeur d’Action contre la faim, il a mené de nombreuses missions en Afrique et en Amérique latine. Ces séjours lui inspirent deux romans, tous deux récompensés par un prix Goncourt, le premier par celui du premier roman, et le second par le ‘vrai’ Goncourt : ‘L’ Abyssin’ et ‘Rouge Brésil’. Son militantisme de la première heure ne l’empêche pas de poser un regard critique sur la gestion de l’humanitaire et sur les travers de la démocratie en général. Pour preuve, il fait paraître plusieurs essais analysant finement notre système actuel, et un roman d’anticipation, ‘Globalia’ en 2004. Jean-Christophe Rufin y imagine un univers si politiquement correct, tellement démocratique, qu’il en devient tyrannique. Il revient très fort en 2007 avec ‘Le Parfum d’Adam’ dans lequel il s’attaque aux codes du thriller pour signer un roman d’espionnage planétaire. Toujours impliqué dans l’humanitaire, Jean-Christophe Rufin est élu président d’honneur d’Action contre la faim après en avoir quitté la direction. Très attaché à l’Afrique, il est nommé ambassadeur de France au Sénégal le 3 août 2007 sur les conseils de Bernard Kouchner. Le prix Goncourt 2001 semble peu décidé à se reposer sur ses lauriers et, en 2008, il sort une autobiographie / confession attachante : ‘Un léopard sur le garrot’. Quelques mois plus tard, il est élu à l’Académie française, prenant ainsi le fauteuil de l’écrivain Henri Troyat.

Source : http://www.evene.fr/celebre/biographie/jean-christophe-rufin-4826.php

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Philippe Druillet a 67 ans

Posté par Serge Bénard le 28 juin 2011

Philippe Druillet, né le 28 juin 1944 à Toulouse, est un dessinateur et scénariste de bande dessinée français.

imgres.jpeg

Connu comme étant l’un des maîtres de la bande dessinée française, Philippe Druillet est aussi un grand photographe qui ne dessine finalement que pour le plaisir. Le garçon passe sa jeunesse en Espagne avant de retourner en France en 1952 après la mort de son père. En 1966, il publie son premier livre intitulé ‘Le Mystère des abîmes’. Ce premier ouvrage fait apparaître son héros récurrent nommé Lone Sloane. Fort d’une réputation grandissante, l’auteur entre au journal Pilote qui lui permet de continuer les aventure de son héros dans le tome intitulé ‘Delirius’. Détenteur d’un style de plus en plus talentueux, il innove et se permet d’élaborer une mise en page audacieuse et d’introduire des images de synthèse dans les décors. En 1975, il participe à la création du magazine de bandes dessinées Métal hurlant, ainsi qu’à celle de la maison d’édition Humanoïdes Associés. En 1980, il s’attaque à l’oeuvre de Gustave Flaubert en créant la trilogie ‘Salammbô’. Eclaboussant le monde de la bande dessinée de son talent, il reçoit logiquement le Grand prix national des arts graphiques en 1996. En 2005, il se lance à la télévision en réalisant les décors de la série ‘Les Rois maudits’. Fort d’un parcours unique, Philippe Druillet est maintenant l’un des grands noms de la bande dessinée.

Source : http://www.evene.fr/celebre/biographie/philippe-druillet-30145.php

 Le site de Philippe Druillet : http://www.druillet.com/biographie/bio_menu.php

 

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Jean-Jacques Rousseau était né voici 299 ans

Posté par Serge Bénard le 28 juin 2011

Décédé le 2 juillet 1778 (à l’âge de 66 ans),  cet écrivain et philosophe français était  né à Genève le 28 juin 1712 dans une famille calviniste. Jean-Jacques Rousseau, orphelin de mère, est abandonné par son père à l’âge de 10 ans et élevé par son oncle. Son éducation se fait au gré de ses fugues, de ses errances à pied, et de ses rencontres, en particulier Mme de Warens. Sa maîtresse et bienfaitrice qui influencera son œuvre s’attache à parfaire son éducation et le contraint à se convertir au catholicisme. En 1741, Jean-Jacques Rousseau devient précepteur des enfants de Mme de Mably à Lyon. Passionné de musique, il élabore un système de notation musicale qui ne rencontre pas le succès espéré à Paris. Après un séjour à Venise, il retourne à Paris et se lie d’amitié avec Diderot qui lui demande d’écrire des articles sur la musique pour l’Encyclopédie. Jean-Jacques Rousseau vit en ménage avec Thérèse Levasseur, modeste servante, avec laquelle il a cinq enfants. Ne pouvant les élever correctement, il les confie aux Enfants-trouvés, ce que lui reprocheront plus tard ses ennemis.

 

imgres.jpeg

Bibliographie

Discours sur les sciences et les arts (1750),

Le Devin du village (Opéra, 1752),

Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes (1755),

Discours sur l’économie politique (1755),

Lettre à d’Alembert sur les spectacles (1758),

Julie ou la Nouvelle Héloïse (roman, 1761),

Du contrat social (1762),

L’Émile ou De l’éducation (1762),

Lettres écrites de la montagne (1764),

Les Confessions (1665-1770, publié en 1782),

Pygmalion (1770),

Rousseau, juge de Jean-Jacques ou Dialogues (1772-1776 publié en 1780),

Les Rêveries du promeneur solitaire (1776-1778, publié en 1782).

Source : atheisme.free.fr/…/e.free.fr/Biographies/Rousseau.htm

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Alain Rey: «La richesse du français est souvent au-delà du mot, dans les expressions»

Posté par Serge Bénard le 28 juin 2011

1309278881.jpgL

Les dictionnaires «Le Robert» fêtent leurs 60 ans. A cette occasion, vous avez pu voter pour 60 jeux de mots qui ont marqué les unes mythiques et titres marquants de Libération. A l’issue de ce jeu-concours, Alain Rey, linguiste et rédacteur en chef des Editions ont répondu à vos questions.

Jean-luc. J’aimerais savoir parmi toutes les unes proposées quelle est celle que vous préférez?
Alain Rey.
J’ai bien aimé «Cinq ans ferme» à propos de Chirac… et parmi celles qui n’avaient pas plu à la majorité, il y a celle qui concerne Ségolène et qui disait «La gaffitude». La deuxième, c’est parce que j’avais défendu «la bravitude» en son temps, et que j’ai écrit un livre qui s’appelait «Lexi-com’ de Bravitude à Bling Bling» (Fayard). Quant à «Cinq ans ferme», on arrive au bout, on va peut-être avoir un sursis…

Lire la suite : http://www.liberation.fr/culture/1201482-dialoguez-avec-alain-rey

 

Publié dans Entretiens, portraits, rencontres, interviews, Francophonie, langue française, Non classé, Personnalités du livre | Commentaires fermés

Lire «Guerre et Paix» en un week-end

Posté par Serge Bénard le 28 juin 2011

9-11 septembre: Grande Tolstoïade au festival des «Accroches-cœurs» (Angers)

28-06-11 à 12:02 par BibliObs

Lire «Guerre et Paix» en un week-end : c’est le défi que s’est lancé le festival des arts de la rue «Les Accroches-cœurs» pour sa 12ème édition, qui aura lieu à Angers du 9 au 11 septembre.

Lire la suite : http://bibliobs.nouvelobs.com/agenda/20110615.OBS5211/9-11-septembre-grande-tolstoiade-au-festival-des-accroches-c-urs-angers.html


Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Festivals, galas, spectacles, expositions, musées, Lectures publiques, promenades et tourisme littéraires, théâtre | Commentaires fermés

D’Eric Zemmour à Richard Millet – Edition: une certaineidée du rance

Posté par Serge Bénard le 28 juin 2011

 

 

Par Ellen Salvi

Après les médias, le soi-disant «politiquement incorrect» se décline en livres. Des textes aux relents nauséabonds, stigmatisant les banlieues, moquant les «bien-pensants» et livrant une vision catastrophiste de l’immigration, connaissent un vif succès. Ce type d’ouvrages est aujourd’hui mis en avant par les plus grands éditeurs avec un argument: faire marcher le commerce.

Publié dans Edition, éditeurs, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

Les Archives littéraires suisses acquièrent les archives des Editions de l’Arche

Posté par Serge Bénard le 28 juin 2011

Berne, 28.06.2011 – Invitation à la conférence de presse qui se tiendra le 12 juillet 2011 à 11h à la librairie Peter Bichsel FINE BOOKS, Gerechtigkeitsgasse 2, Zurich

Madame, Monsieur,

Fondées en 1944 par Peter Schifferli, les Editions de l’Arche ont été jusqu’à la fin des années 1970 une des plus influentes maisons d’édition littéraire de Suisse. Des écrivains comme Friedrich Dürrenmatt, Hugo Loetscher, Gerold Späth, Adolf Muschg et bien d’autres y ont commencé leur carrière. De nombreux écrivains allemands, notamment Gottfried Benn, Hugo Ball, Werner Bergengruen, Gertrud von Le Fort, Ernst Jünger et Heinrich Böll ont également publié à l’Arche.Les archives retracent toute la période où l’entreprise était dirigée par son fondateur ; à ce titre elles sont particulièrement significatives pour la recherche.

Lire la suite : http://www.news.admin.ch/dokumentation/00002/00015/?lang=fr&msg-id=39863

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Archives, archivistes | Commentaires fermés

Algérie – Villa Hespéria revisitée

Posté par Serge Bénard le 28 juin 2011

 1.jpeg

L’ouvrage “L’ambassade d’Italie à Alger” vient d’être édité

Villa Hespéria revisitée

Par : Rafik H.

L’histoire des relations entre Rome et Alger, avant et après 1962, est admirablement retracée à travers les témoignages contenus dans le dernier ouvrage, intitulé Ambassade d’Italie à Alger, présenté mardi soir au public par Son Excellence l’ambassadeur d’Italie, Giampaolo Cantini, au siège de la chancellerie.

L’ambassade d’Italie à Alger, conçu et imprimé sur plus d’une centaine de pages dans une typographie d’art, est éditée en trois versions, italienne, française et arabe. La partie illustration, qui raconte l’historique de cette demeure de maître, s’est taillée une part non négligeable du livre. La version française a été réalisée par 
Mme Valentina Zavoli.

Lire la suite :  http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=158404


 

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître | Commentaires fermés

Dialogue de l’ombre double : le mystère Jean Ray

Posté par Serge Bénard le 28 juin 2011

 Samuel Minne

Arnaud Huftier, Jean Ray, l’alchimie du mystère, Paris : Les Belles Lettres/Encrage, 2010, 761 p. EAN 9782251742434.

Auteur de deux ouvrages sur Jean Ray/John Flanders publiés en 1995 et 1998, codirecteur avec André Verbrugghen d’un numéro de la revue Otrante consacré au même auteur bicéphale, Arnaud Huftier est l’un des spécialistes de l’écrivain fantastique belge. Avec Jean Ray, l’alchimie du mystère, il se propose d’étudier l’ensemble de son œuvre à travers « le dialogue entre l’écrivain et ses doubles ». Raymond De Kremer, de son vrai nom, n’a en effet, tout au long d’une riche carrière, cessé de mettre en scène et de dédoubler sa personad’écrivain :

La particularité de Jean Ray, c’est de mêler intimement tout ce qui relève du vécu [...] et tout ce qui relève de la re-création […], avec à la clé un brouillage complet, placé sous le seul emblème de la fabulation1.

A. Huftier décide alors volontairement de « parcourir de manière chronologique la mise en place et la réception de la production de Jean Ray/John Flanders, pour en voir les modulations, pour comprendre les différentes formes de dialogue2 ». À la fois recherche biographique et analyse littéraire, combinant les ressources de l’histoire littéraire, de la critique psychanalytique, génétique, de réception, intertextuelle, métatextuelle et de la traductologie, l’approche d’A. Huftier s’emploie à cerner ce mystère.

Lire la suite :  http://www.fabula.org/revue/document6421.php


 

Publié dans Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations | Commentaires fermés

Le Musée des Lettres et Manuscrits s’ouvre à Bruxelles

Posté par Serge Bénard le 28 juin 2011

Le 23 septembre, un petit frère inauguré

Rédigé par Cecile Mazin, le lundi 27 juin 2011 à 16h21

Gérard Lhéritier, président du Musée des Lettres et manuscrits vient d’annoncer qu’en septembre prochain, s’ouvrirait un second établissement, digne successeur de celui lancé à Paris en 2004, rue de Nestle, et depuis sis rue Saint-Germain. 

Un nouvel établissement, certes, mais avec la même vocation que son grand frère : offrir à tous, et pour tous, un regard sur des manuscrits inédits, avec une ouverture en fanfare sur Georges Simenon. 

« Dans ce lieu entièrement conçu pour la mise en valeur du patrimoine de l’écrit, nous présenterons quelques-uns des 80 000 manuscrits que nous nous enorgueillissons de mettre à disposition du public belge et international, tant il est vrai que l’amour de l’écrit ne connaît pas de frontières », explique-t-il.

Le Musée des Lettres et Manuscrits s'ouvre à Bruxelles dans Autographes, lettres, manuscrits, calligraphies v-24371

 

Lire la suite : http://www.actualitte.com/actualite/26806-bruxelles-musee-lettres-manuscrits-paris.htm

Publié dans Autographes, lettres, manuscrits, calligraphies, Festivals, galas, spectacles, expositions, musées | Commentaires fermés

1234
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar