• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 26 juin 2011

Jean-François Cailhava de L’Estandoux est mort voici 198 ans

Posté par Serge Bénard le 26 juin 2011

Jean-François Cailhava de L’Estandoux ou d’Estendoux, né le 28 avril 1731 à l’Estandoux près de Toulouse et mort le 26 juin 1813 à Paris, est un auteur dramatique, poète et critique français.

 images38.jpeg

Œuvres
Théâtre

Le Tuteur dupé, comédie en 5 actes et en prose, sujet tiré de Plaute, acte deuxième du Soldat fanfaron, Paris, Comédiens français ordinaires du roi, 30 septembre 1765
Les Étrennes de l’amour, comédie-ballet en un acte, Paris, Comédiens italiens ordinaires du roi, 1er janvier 1769
La Fille supposée, comédie en 3 actes et en vers, Paris, Comédiens français, 10 avril 1769
Le Mariage interrompu, comédie en 3 actes et en vers, Paris, Comédiens français, 20 avril 1769
Le Jeune Présomptueux, ou le Nouveau Débarqué, Paris, Comédiens français, 2 août 1769
Le Nouveau Marié, ou les Importuns, opéra-comique en 1 acte, Paris, Comédiens italiens ordinaires du Roi, 20 septembre 1770
Arlequin Mahomet ou le cabriolet vivant, drame philosophi-comi-tragique-extravagant en trois actes et en prose, Paris, Comédiens italiens du roi, 1770
La buona Figliuola, opéra-comique en 3 actes, parodiée en français sur la musique du célèbre Piccini, Paris, Comédiens italiens du roi, 17 juin 1771
L’Égoïsme, comédie en 5 actes, Paris, Comédiens français, 19 juin 1777
Les Journalistes anglois, comédie en 3 actes et en prose (1782)
Athènes pacifiée, comédie en trois actes et en prose, tirée des onze pièces d’Aristophane (1796)
L’Enlèvement de Ragotin et de Mme Bouvillon ou le Roman comique dénoué, comédie en deux actes (1798)
Les Ménechmes, grecs, comédie en 4 actes, précédée d’un prologue, Paris, Théâtre français, 1791
Le Dépit amoureux, rétabli en 5 actes, hommage à Molière (1801)
Théâtre complet (5 volumes, 1802)
Études sur le théâtre
De l’Art de la comédie, ou Détail raisonné des diverses parties de la comédie et de ses différents genres, suivi d’un traité de l’imitation, où l’on compare à leurs originaux les imitations de Molière et celles des modernes, terminé par l’exposition des causes de la décadence du théâtre et des moyens de le faire refleurir (4 volumes, 1771). Réédition : Slatkine, Genève, 1970.
Études sur Molière, ou Observations sur la vie, les mœurs, les ouvrages de cet auteur, et sur la manière de jouer ses pièces, pour faire suite aux diverses éditions des Œuvres de Molière (1802)
Réflexions présentées au Comité d’Instruction publique, en réponse aux Mémoires de quelques Directeur des Spectacles de Province, contre les droits des Auteurs dramatiques (S. l. n. d., 4 p.) Texte en ligne : [2].
Contes
Le Soupé des petits maitres,, ouvrage moral (1770). Réédité sous le titre Les contes en vers et en prose de feu l’abbé de Colibri, ou Le soupé, conte composé de mille et un contes (1797)

 D’après : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-François_Cailhava_de_L’Estandoux

 

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Pearl Buck était née voici 119 ans

Posté par Serge Bénard le 26 juin 2011

Pearl Buck
Romancière américaine
Née à Hillsboro le 26 juin 1892
Décédée à Danby Vermont le 06 mars 1973

 images112.jpeg

Après des études littéraires au Randolph Macon Women’ s College de Virginie en 1909, Pearl occupe le poste de professeur d’anglais dans les classes terminales d’une école chinoise, mais n’en délaisse pas pour autant la littérature à laquelle elle s’adonne à ses heures perdues. Rectrice d’une école de filles en Chine, elle se familiarise avec la vie et les travaux des paysans chinois. De cette sensibilisation naît ‘La terre chinoise’, son roman le plus célèbre. La situation politique se dégradant en Chine, elle vient vivre en Amérique. Divorcée de John Buck, elle épouse son éditeur Richard Walsh. Elle devient alors directrice littéraire de ce dernier. Honorée de recevoir le prix Nobel de Littérature, elle s’oriente vers la littérature américaine. Ses romans abordent désormais les questions raciales et les relations humaines, ils recueilleront un moindre succès comparativement à ses écrits de la Chine.

Lire la suite : http://www.evene.fr/celebre/biographie/pearl-buck-5855.php

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Aimé Césaire était né voici 98 ans

Posté par Serge Bénard le 26 juin 2011

C’est le 98ème anniversaire de la naissance de Aimé CÉSAIRE.
Né le 26 juin 1913
Décédé le 17 avril 2008 (à l’âge de 94 ans)

images37.jpeg

Aimé Césaire, de son nom complet Aimé Fernand David Césaire, né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe (Martinique) est un poète et homme politique français. Il est l’un des fondateurs du mouvement littéraire la Négritude. Aimé Césaire fait partie d’une famille de sept enfants ; son père est enseignant et sa mère couturière. Son grand-père fut le premier enseignant noir en Martinique et sa grand-mère, contrairement à beaucoup de femmes de sa génération, savait lire et écrire ; elle enseigna très tôt à ses petits-enfants la lecture et l’écriture. De 1919 à 1924, Aimé Césaire fréquente l’école primaire de Basse-Pointe, où son père est contrôleur des contributions, puis obtient une bourse pour le lycée Victor Schoelcher à Fort-de-France. En septembre 1931, il arrive à Paris en tant que boursier du gouvernement français pour entrer en classe d’hypokhâgne au lycée Louis-le-Grand… Biographie de Aimé CÉSAIRE : http://www.jesuismort.com/biographie_celebrite_chercher/biographie-aime_cesaire-2174.php

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Notes de lecture : “Il était une fois, peut-être pas” d’Akli Tadjer

Posté par Serge Bénard le 26 juin 2011

 

Au plus profond de la mémoire, la légende algérienne

PUBLIE LE : 25-06-2011 | 18:33

 

Il est des romans qui vous emmènent sur le rivage des contes et légendes, un peu par la main mais c’est pour vous conter en réalité l’histoire de l’Algérie. Entre les thèmes et la narration soutenue par une formidable écriture au style familier, le dernier roman d’Akli Tadjer publié en Algérie en 2010 aux éditions APIC, vous plonge la tête la première dans une histoire bien singulière écrite dans une oralité pétillante de vie.

L’auteur né en 1954 a déjà signé six romans dont «Le porteur de cartable » qui a fait l’objet d’une adaptation télévisuelle et ce dernier qui a reçu le prix «Révélation littéraire de l’année» en France en 2009. «Il était une fois, peut-être pas» raconte avec la voix très affectueuse  d’un narrateur dont l’âge se situe approximativement  entre 40 et 42, l’histoire d’un lien en apparence filial dans le roman entre Mohamed et sa fille Myriam dont on connaîtra que dans les dernières pages du roman le secret que cache volontairement l’auteur tout au long de la fiction pour tenir en haleine le lecteur.

Lire la suite : http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/13661

 

Publié dans Critiques, notes de lecture, feuilletons, analyses, présentations | Commentaires fermés

L’édition originale du Grand Meaulnes

Posté par Serge Bénard le 26 juin 2011

L’édition originale du Grand Meaulnes.
L’un des exemplaires tirés spécialement pour l’auteur
avec envoi autographe d’Alain Fournier à son ami Jean Variot.

Paris, 1913.


ALAIN-FOURNIER. Le Grand Meaulnes.
Paris, Emile-Paul Frères, 1913.

In-8 de (4) ff., 366 pp., (1) f. bl.
Demi-maroquin rouge à coins, dos lisse orné d’un décor à la grotesque, non rogné, tête dorée. Couverture et dos conservés. Etui. Huser.

181 x 115 mm.

L’édition originale du Grand Meaulnes dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables Fournier-envoi1-182x300

Edition originale de ce livre unique en son genre, dans lequel l’auteur a mêlé aux souvenirs d’un amour entrevu, qu’il fait revivre avec le personnage d’Yvonne de Galais, les images de l’école, des jeux et des saisons, sous une lumière douce, favorable à tous les songes et à l’expression pudique et secrète de la quête nostalgique d’un absolu.

Précieux exemplaire.

« Entre féérie et réel, une adolescence en Sologne et un roman majeur, dont le parfum d’absolu reste toujours présent ».

Bel exemplaire de ce roman magique de l’enfance, à la frontière du réel et du rêve, l’un de ceux tirés spécialement pour l’auteur, le n°61, à toutes marges, avec témoins, avec ses couvertures, finement relié par Huser.

Fournier-titre-185x300 dans Librairies spécialisées, librairies anciennes
Fournier-reliure1-237x300
Il fut offert par Alain Fournier à son ami Jean Variot le 8 novembre 1913, comme en témoigne l’envoi autographe présent sur le faux titre : « ‘C’est lui qui, parti à vingt ans, sans rien dire à personne, sans donner la moindre nouvelle, revint sept années plus tard, attacha son cheval à la poignée d’une porte…’. A Jean Variot, ton ami, H. Alain-Fournier. Samedi 8 novembre 1913 ».

Jean Variot fut autrefois un écrivain réputé. Il est l’auteur de nombreux romans, essais, comédies musicales, pièces de théâtre,… Mais Variot ne fut pas seulement un érudit alsacien, mais aussi un auteur d’envergure nationale, participant activement aux débats de l’entre-deux-guerres. Jean Variot fonde en 1911, pour Georges Sorel, la célèbre revue traditionaliste L’Indépendance.

Prix : € 11 000

Source : http://camillesourget.com/edition-originale-grand-meaulnes/

Publié dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables, Librairies spécialisées, librairies anciennes | Commentaires fermés

Lu pour vous – Jackpots, de Robert A. Heinlein

Posté par Serge Bénard le 26 juin 2011

Jackpots 

Auteur : Robert A. Heinlein. 
Editeur : Actu SF
Année de parution : 2011 pour la présente édition. 
Illustrateur : Scott Blair
Genre : SF, ET, Anticipation, Apocalypse, Space Op’

http://images-booknode.com/book_cover_jackpots_195965_250_400

Merci ! Merci ActuSf de m’avoir fait découvrir  Heinlein ! Je sais, c’est un peu « la honte » mais jusqu’à présent je n’avais pas encore lu une seule œuvre de ce grand maître de la science-fiction. Depuis, je me suis plongé tout d’un coup dans la littérature de ce géant américain et c’est tout simplement magnifique ! Pour l’heure, commençons par le début, Jackpots, soit quatre nouvelles dont une inédite (bien qu’elles le soient toutes pour moi !) 

Pourtant, tout ne démarrait pas sous les meilleurs auspices avec « Sous le poids des responsabilités ». Pour deux raisons, la première c’est que cette nouvelle fait un peu datée à mon goût (on est plus dans un épisode de la Quatrième dimension que dans une grande œuvre de SF) et la seconde raison c’est qu’au final cette histoire d’homme devant vaincre l’apesanteur n’est pas des plus passionnantes. Sauf que, et c’est ce qu’il faut faire pour chacune des nouvelles ici publiées, une fois replacée dans son contexte on se rend tout simplement compte qu’Heinlein est plus qu’un simple auteur. C’est un génie, un visionnaire !

Lire la suite : http://bd-livres.psychovision.net/punbb/viewtopic.php?pid=32925

Publié dans Lu pour vous | Commentaires fermés

Exposition exceptionnelle de livres d’artistes à la bibliothèque – Maxent (35)

Posté par Serge Bénard le 26 juin 2011

vendredi 24 juin 2011


Exposition exceptionnelle à la bibliothèque municipale jusqu'au 27 juillet.Jusqu’au 27 juillet, la bibliothèque accueille une quinzaine de livres d’artistes, à petit tirage, prêtés par la médiathèque départementale de Bécherel, plus un exemplaire appartenant à la Communauté de communes de Brocéliande.

Une galerie d’art est mise entre les mains des lecteurs. Ces livres ne sont pas des objets inanimés. Derrière chaque livre, un créateur a mis en scène un espace de rencontre entre l’écrivain, l’illustrateur, le matériau utilisé, la fabrication.

Lire la suite : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Exposition-exceptionnelle-de-livres-d-artistes-a-la-bibliotheque-_35035-avd-20110624-60767079_actuLocale.Htm

Publié dans Festivals, galas, spectacles, expositions, musées, Livres d'artistes | Commentaires fermés

Vietnam – Les bibliothèques de village, la culture pour tous

Posté par Serge Bénard le 26 juin 2011

- 26/06/2011

Vietnam - Les bibliothèques de village, la culture pour tous  dans Bibliothèques du monde

Dans certaines régions rurales, les bibliothèques villageoises sont le lieu de rendez-vous de tous ceux qui aiment la lecture. Enseignants à la retraite, agriculteurs, élèves… ils contribuent au succès des bibliothèques villageoises, un modèle à multiplier pour réduire l’écart culturel entre les citadins et les campagnards. 

Les personnes âgées lisent les journaux et commentent les nouvelles qu’elles viennent de lire. Les agriculteurs, en profitant de leur temps libre, partent à la recherche d’ouvrages pour enrichir leurs connaissances agricoles. Les enfants, élèves empruntent des livres de fiction…

Lire la suite : http://lecourrier.vnagency.com.vn/default.asp?page=newsdetail&newsid=73329

Publié dans Bibliothèques du monde | Commentaires fermés

« Les classiques rouges » tournent une page grâce à leur réimpression

Posté par Serge Bénard le 26 juin 2011

« Les classiques rouges » tournent une page grâce à leur réimpression dans Classiques et/ou rééditions 0019b91ec9810f70f32e02 

Les livres illustrés, très appréciés par des millions de lecteurs pendant les trente premières années de la nouvelle Chine, réapparaissent au XXIe siècle en format papier et en format numérique.

Un total de 170 « classiques rouges » illustrés récemment publiés sont maintenant disponibles en librairie dans tout le pays, a déclaré Chang Ruji, président de China Fine Arts Publishing House, un acteur clé du projet.

Pour le 90e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois (PCC), le géant de l’édition s’est associé à 18 autres sociétés d’édition de beaux-arts au niveau municipal et provincial pour collaborer à la conception et publication des livres anciens illustrés les plus appréciés sur les figures révolutionnaires de l’histoire chinoise moderne et l’histoire du PCC.

Lire la suite : http://french.china.org.cn/culture/txt/2011-06/26/content_22860972.htm


Publié dans Classiques et/ou rééditions | Commentaires fermés

Une bibliographie pleine de saveur ?

Posté par Serge Bénard le 26 juin 2011

 

Dimanche 26 juin 2011

 

UNE BIBLIOGRAPHIE PLEINE DE SAVEUR ?

 

3394476525_139fd9d1a0.jpg

L’entreprise de dresser une bibliographie sur ce thème s’est révélée ardue tant il existe d’œuvres qui mettent en scène ce que l’homme aime faire le plus souvent dans son existence, c’est à dire de passer à table !

Voici donc un cortège de livres réunis autour de repas gouteux et d’autres festins…

La Gazette vous propose bien modestement une piste de lecture savoureuse…

gargantuacopie1.jpeg

Gargantua, Rabelais,

folio plus (4,60€)

« Gargantua, depuis les troys jusques à cinq ans, feut nourry et institué en toute discipline convenente par le commandement de son père, et celluy temps passa comme les petits enfans du pays : c’est assavoir à boyre, manger et dormir; à manger, dormir et boyre; à dormir, boyre et manger. »(chapitre XI)

Lire la suite : http://www.gazettelitteraire.com/article-une-bibliographie-pleine-de-saveur-73140040.html

Publié dans Sélections | Commentaires fermés

123
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar