Accueil Choix des libraires Choix du jour de libraires – Christophe Dupuis : Entre-deux-noirs à Langon (33)

Choix du jour de libraires – Christophe Dupuis : Entre-deux-noirs à Langon (33)

Commentaires fermés
0
14

9782265089686.jpg

Zone Est

Auteur : Marin Ledun

Date de saisie : 19/01/2011

Genre : Policiers

Editeur : Fleuve noir, Paris, France

Collection : Thriller

Prix : 19.90 €

ISBN : 9782265089686
GENCOD : 9782265089686

Sorti le : 13/01/2011


Le choix des libraires : Choix de Christophe Dupuis de la librairie ENTRE-DEUX-NOIRS à LANGON, France (visiter son site) – 21/06/2011

France, Zone Est, «une immense zone urbaine et industrielle de deux cent vingt kilomètres du nord au sud, sur à peine quatre-vingts de l’est à l’ouest. Coincée entre les Alpes et le Massif central, elle s’étend sur un territoire recouvrant jadis l’agglomération lyonnaise et la périphérie d’Orange [...] Magma d’usines, de barres de béton gavées de centres commerciaux, d’habitations et de bureaux, et de landes stériles, elle n’a plus grand-chose à voir avec ce qu’on appelait la Vallée du Rhône. La source s’est tarie et l’eau du fleuve a cessé de couler depuis longtemps. Son cours a été terraformé depuis, et abrite des centaines de mètres d’étages enfouis et de tunnels dédiés à l’agriculture biogénétique. Trois millions d’humains à nourrir, à soigner et à panser.»Le tout ceint par le Mur, censé protéger les habitants et que personne n’a le droit d’approcher, et surtout, de tenter de franchir. Au milieu de cette citée grise, omni-surveillée, quelques «électrons libres» comme ils s e surnomment. L’un d’eux est Thomas Zigler, mercenaire travaillant au contrat pour des gens qu’il est bon de ne pas connaître. Sa spécialité, «chasseur d’âmes» : «identifier la cible, la neutraliser, transférer les informations et disparaître». Il est fort pour ça, on le paye bien, et il vit tant bien que mal «Pas idéal pour se faire des amis. Pas terrible non plus pour les relations amoureuses. Mais indispensable pour survivre.» C’est le soir, une mission simple, une ruelle, un homme, la routine. Sauf que tout ne se passe pas si bien que prévu et que lors du transfert des données, il tombe sur l’image d’une humaine biologique, sans implants, rien, un vestige du passé, effacé à jamais. «C’est impossible se dit Thomas.» Et pourtant… mais qui dit le voir dit le savoir et il n’aurait jamais du le savoir, ses commanditaires vont lui faire comprendre. L’anonymat et la quiétude sont finis pour lui, Thomas va devoir fuir, chercher qui peut être cette humaine et savoir ce qu’elle faisait à côté du Mur. Et cela va remettre toute sa – et La – vie en question…
On n’en doutait pas, mais à la lecture de ce roman, on se dit que Marin Ledun a une sacrée imagination. Changement de registre pour cet habitué du polar qui nous projette violement dans l’anticipation, une Zone Est horrible, fruit de toutes nos angoisses, où l’auteur explore ses thèmes de prédilection. La Zone est bien construite, bien décrite, vous y êtes plongé rapidement et vivez en elle avec la sensation d’être un cafard (toute la vie souterraine). Le livre – une énorme course-poursuite – est bien rythmé, certains passages vraiment excellents («Le gel blanc», lisez et vous verrez), bref, cela n’aurait pas dépareillé chez son premier éditeur (Le Diable Vauvert) à côté des grands Bordage ou Ayerdhal.

Source : http://www.lechoixdeslibraires.com/livre-99174-zone-est.htm

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Choix des libraires
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le Ve’livres se promène en ville

samedi 02.07.2011, 06:00 Le triporteur livre ses histoires Le triporteur s’arrête çà…