Accueil Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. Riikka Ala-Harja – Romancière et dramaturge finlandaise

Riikka Ala-Harja – Romancière et dramaturge finlandaise

Commentaires fermés
0
15

 

«Il y a beaucoup d’expérimental dans la poésie en Finlande»


le 15.06.11 | 01h00 

  	L’auteure Riikka Ala-Harja.

zoom | © Sami. K.

L’auteure Riikka Ala-Harja.


 

Riikka Ala-Harja, 44 ans, est romancière, dramaturge et scénariste de bande dessinée. Depuis le début des années 1990, ses pièces sont jouées dans les théâtres finlandais et à la radio. Elle est auteure de cinq romans, dont Off Season (2009), Reposer sous la mer (2004) et Tom, Tom, Tom (2003). Lundi dernier, elle a participé, avec d’autres écrivains, à un débat sur «L’autofiction dans la littérature contemporaine», organisé par la Délégation de l’Union européenne à Alger. Riikka Ala-Harja a fait une intervention sur le thème de «La reconstruction imaginée de la réalité et les limites du langage».

-Quels sont les sujets abordés par la littérature finlandaise aujourd’hui ?

Depuis dix ans, on a beaucoup parlé de la Deuxième Guerre mondiale. En Finlande, nous avions durant cette guerre, soutenu l’Allemagne contre l’URSS. Il y aussi des sujets variables. A mon avis, la poésie finlandaise est aujourd’hui plus présente, plus forte que la prose et les romans. Il y a beaucoup d’expérimental dans cette poésie. Les poètes cherchent à jouer avec le langage.
Même si le finnois est une langue compliquée !Oui. C’est compliqué pour ceux qui veulent l’étudier. Le finnois est parmi les langues les plus difficiles au monde. Il n’y a pas beaucoup de lecteurs en finnois dans le monde. En Finlande, nous ne sommes que cinq millions. Nous traduisons donc nos livres vers les autres langues.

-La Finlande a été occupée par la Suède et par la Russie. L’histoire de ces deux occupations est-elle présente dans la littérature finlandaise ?

Pendant longtemps, la littérature en Finlande était écrite en suédois. On a commencé à l’écrire en finnois depuis 150 ans seulement. Le suédois (toujours utilisé en Finlande, ndlr) était la langue des aristocrates, alors que le finnois était la langue du peuple.

Lire la suite : http://www.elwatan.com/culture/il-y-a-beaucoup-d-experimental-dans-la-poesie-en-finlande-15-06-2011-128762_113.php


 

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc.
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Lu pour vous – Retour à Killybegs, de Sorj Chalandon

Sorj Chalandon, à jamais hanté par la tragédie irlandaise. PHOTO AFP     YVES HARTÉ y.hart…