• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 15 juin 2011

Spécial flash 23 h 03 – Thierry Capot en charge du développement numérique chez Flammarion

Posté par Serge Bénard le 15 juin 2011

Flammarion a nommé aujourd’hui Thierry Capot responsable du projet de développement numérique du groupe, à compter de juillet. Il remplace de Patrick Gambache qui a rejoint La Martinière.

Publié dans Edition, éditeurs, Flashes, Numérique, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

Le Prix Orange du Livre 2011 attribué à David Thomas

Posté par Serge Bénard le 15 juin 2011

(Relaxnews) – Pour son ouvrage Un silence de Clairière (Albin Michel), l’écrivain David Thomas a reçu le Prix Orange du Livre 2011 qui récompense chaque année un livre de fiction et dont les internautes composent le jury.Le livre de David Thomas faisait partie d’une liste finale de six ouvrages composés de : Les villes assassines d’Alfred Alexandre (Les éditions écritures), Une lointaine Arcadie de Jean-Marie Chevrier (Albin Michel), Olivier de Jérôme Garcin (Gallimard), Les heures silencieuses de Gaëlle Josse  (Editions Autrement) et Ce que j’appelle oubli de Laurent Mauvignier (Les éditions de Minuit)
Le Prix Orange du Livre, récompense un livre de fiction écrit en français et publié en France entre le 1er janvier 2011 et le 30 avril 2011.

Source : http://www.myboox.fr/actualite/le-prix-orange-du-livre-2011-attribue-david-thomas-7613.html

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Polémique autour de la nouvelle rue Gaston Gallimard

Posté par Serge Bénard le 15 juin 2011

gallimard.gif

A l’occasion du centenaire de la maison d’édition Gallimard, sera inaugurée, ce mercredi 15 juin à 19 heures, la rue Gaston Gallimard, dans le 7e arrondissement de Paris.

En hommage au fondateur de la prestigieuse maison, la partie publique de la ruelle Sébastien-Bottin, comprise entre les numéros 1 et 7, sera en effet rebaptisée « rue Gaston Gallimard », en présence du maire de la ville, Bertrand Delanöe et d’Antoine Gallimard, petit-fils de Gaston Gallimard et PDG actuel de la société. La partie privée de la ruelle continuera quant à elle à porter le nom de Sébastien Bottin.

Un comité de soutien à Sébastien Bottin
Le statisticien fait même l’objet d’un engouement inattendu dans les cercles littéraires de la capitale puisqu’un collectif d’éditeurs numériques opposé au projet, a lancé, à l’initiative du site web Actualitté.com, un autoproclamé « Appel du 15 juin » où chacun est invité à rendre hommage, sur un blog dédié ou via Twitter (#ruebottin) et Facebook, à cet « homme d’annuaires » devenu, sans le savoir, le symbole de la lutte contre « une poignée de puissants éditeurs qui (…), bloquent de manière ridicule les prix des livres numériques dans la fourchette la plus haute (autour de 20 euros), et poussent au piratage. »
En attendant, c’est bien au 1 rue Gaston Gallimard que les jeunes écrivains remplis d’espoir devront désormais adresser leurs manuscrits. Dans son livre 5 rue Sébastien Bottin, publié chez Gallimard, Roger Grenier, écrivain et conseiller littéraire chez Gallimard depuis près de cinquante ans, revient en expert sur tous les lieux qui ont marqué la maison d’édition et la vie de Gaston Gallimard.

O.S

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Edition, éditeurs, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires | Commentaires fermés

Charles Palissot de Montenoy est mort voici 197 ans

Posté par Serge Bénard le 15 juin 2011

Charles Palissot de Montenoy, né à Nancy le 3 janvier 1730 et mort à Paris le 15 juin 1814, est un auteur dramatique français connu comme opposant au parti philosophique et, plus particulièrement, comme ennemi de Diderot. Il est notamment l’auteur d’une comédie, Les Philosophes, qui eut un énorme succès de scandale en 1760.

 unknown38.jpeg

 Œuvres

Les œuvres de Palissot ont été rassemblées dans trois éditions plus ou moins complètes : l’une publiée à Liège, chez Plomteux, 7 vol. in-8 et in-12 ; la seconde imprimée à l’imprimerie de Monsieur, en 1788, quatre gros volumes in-8 ; la dernière publiée sous les yeux de l’auteur, Paris, 1809, 6 vol. in-8.
La liste chronologique ci-dessous comporte des liens avec la base Gallica de la Bibliothèque nationale de France lorsque l’ouvrage est disponible dans cette base de données :
Pharaon, tragédie en 5 actes et en vers, non représentée, 1748
Zarès, tragédie en 5 actes et en vers, représentée pour la première fois à la Comédie-Française le 3 juin 1751 (rebaptisée ultérieurement Ninus)
Histoire des rois de Rome, 1753-1756
Les Tuteurs, comédie en 2 actes et en vers, représentée pour la première fois à la Comédie-Française le 5 août 1754
Le Cercle ou Les Originaux, comédie, représentée pour la première fois sur le nouveau théâtre de Nancy le 26 novembre 1755
Petites lettres sur de grands philosophes, 1757
Le Barbier de Bagdad, comédie représentée sur le théâtre de l’auteur à Argenteuil, 1758
Les Philosophes, comédie en 3 actes et en vers, représentée pour la première fois à la Comédie-Française le 2 mai 1760
Les Nouveaux Ménechmes, comédie en 5 actes en vers, 1762 (autres titres : Le Rival par ressemblance ; Clerval et Cléon ; Les Méprises)
La Dunciade française ou la Guerre des sots, poème satirique en 3 chants (ultérieurement étendu à 10 chants), 1764
Le Satirique ou l’Homme dangereux, comédie en 3 actes et en vers, représentée sur le théâtre de l’auteur à Argenteuil, 1770
Les Courtisanes ou l’École des mœurs, comédie en 3 actes et en vers, 1775
Éloge de Voltaire, 1778
Mémoires pour servir à l’histoire de la littérature depuis François Ier jusqu’à nos jours, 1771, 2 vol. (nombreuses réimpressions : 1775, 1803…)
Questions importantes sur quelques opinions religieuses, 1791 (rééditions : 1793, 1797)
Le Génie de Voltaire apprécié dans tous ses ouvrages, 1806

D’après http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Palissot_de_Montenoy

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Grigori Gorine est mort voici 11 ans

Posté par Serge Bénard le 15 juin 2011

 Dramaturge et scénariste russe [Théâtre et Scène]. Né à Moscou le 12 mars 1940. Décédé le 15 juin 2000

39621.jpg

Très connu en Russie, Grigori Gorine écrit des textes satiriques et récolte l’affection de son public en lui fournissant matière à rire de ses déboires durant les périodes de troubles. Pour mieux scruter l’âme humaine, le dramaturge se sert de l’apologue et de la fable qu’il teinte d’un humour contestataire dans le but de faire réagir les consciences. Dans les années 70, la pièce ‘Till’ exalte le folklore national et redonne du courage au public moscovite face à la stagnation du régime de Brejnev. Avec ‘Petite comédie pour un grand immeuble’ Grigori Gorine dépeint de façon acerbe le monde petit-bourgeois. Au cinéma, l’auteur écrit des scénarios de films qui deviennent de véritables phénomènes de société en Russie tels que ‘Celui qui s’appelait Münschhausen’ en 1980 ou encore ‘Tuer le dragon’, inspiré du conte d’Evguéni Schwartz. Pendant un temps, l’auteur est le rédacteur en chef du journal satirique Yunost et écrit sous le pseudonyme de Galka Galkina. Son texte le plus connu en France reste ‘Le Kaddish’, qui découle directement de l’oeuvre de Cholem Alaïchem. La pièce est donnée en représentation au célèbre théâtre Lenkom de Moscou, en pleine  »perestroïka ». Au moment où la perte des repères est à son apogée en Union soviétique, le dramaturge écrit cette oeuvre fédératrice autour du thème de l’exil et défend la richesse des échanges entre les cultures et les religions. Disparu en 2000, Grigori Gorine est célébré dans toute la Russie qui pleure un de ses auteurs favoris.

D’après http://r2d2.strictosenso.com/celebre/biographie/grigori-gorine-39621.php

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Françoise Chandernagor a 66 ans

Posté par Serge Bénard le 15 juin 2011

Françoise Chandernagor, de l’Académie Goncourt, est un écrivain français, née le 19 juin 1945 à Palaiseau (Essonne).

 images14.jpeg

Œuvres
1981 : L’Allée du Roi – éditeur : Julliard (Paris) – (ISBN 2260002609)
1988 : Leçons de ténèbres – éditeur : éditions de Fallois – (ISBN 9782877060240)
1988 : La Sans Pareille – éditeur : éditions de Fallois (Paris) – (ISBN 287706011X)
1989 : L’Archange de Vienne – éditeur : éditions de Fallois (Paris) – (ISBN 2253057169)
1990 : L’Enfant aux loups – éditeur : éditions de Fallois (Paris) – (ISBN 2877060977)
1994 : L’Ombre du Soleil (monologue théâtral d’après L’Allée du Roi)
1995 : L’Enfant des Lumières – éditeur : éditions De Fallois – (ISBN 2877062414)
1998 : La Première épouse – éditeur : éditions De Fallois – (ISBN 9782877063333)
2001 : Maintenon (en collaboration avec Georges Poisson) – éditeur : Norma – (ISBN 978-2909283661)
2002 : La Chambre – éditeur : Collection blanche, Gallimard – (ISBN 2070767140)
2004 : Couleur du temps – éditeur : Collection blanche, Gallimard – (ISBN 2070771830)
2007 : La Voyageuse de nuit, 336 pages – Collection blanche, Gallimard – (ISBN 2070781224).
2011 : Les Enfants d’Alexandrie, Albin Michel

D’après http://fr.wikipedia.org/wiki/Françoise_Chandernagor

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Québec – Retour du Club de lecture d’été des Bibliothèques de Trois-Rivières

Posté par Serge Bénard le 15 juin 2011

Retour du Club de lecture d’été

Québec - Retour du Club de lecture d’été des Bibliothèques de Trois-Rivières  dans Bibliothèques du monde photo_1737880_resize_article

Publié le 13 Juin 2011
 

Click here to find out more!

Le réseau des Bibliothèques de Trois-Rivières revient avec son populaire Club de lecture d’été offert aux jeunes de 3 à 15 ans et à leurs parents.

Sujets : 
Club de lecture

Du 27 juin au 12 août, sous le thème «Splouff!», les participants seront appelés à se donner des objectifs de lecture et à participer à différentes activités.

Le club souhaite transmettre le goût de la lecture aux jeunes à l’aide d’activités, de jeux, de défis, d’aventures autour du livre.

Les jeunes sont donc invités à plonger tête première dans l’univers du livre et de la lecture.

L’inscription est gratuite.

Pour en savoir davantage: www.biblio.v3r.net.

(Source: Bibliothèques de Trois-Rivières)

Publié dans Bibliothèques du monde, Clubs et comités de lecture | Commentaires fermés

Fontana Rosa : une visite à livre ouvert

Posté par Serge Bénard le 15 juin 2011

Jardin Décoré de céramiques, il a été créé par l’écrivain espagnol Vicente Blasco-Ibanez. Une découverte guidée dans un lieu chargé de souvenirs

 

Le jardin de Fontana Rosa est recouvert de céramiques sur 1,5 hectare. Éric Dulière

Le jardin de Fontana Rosa est recouvert de céramiques sur 1,5 hectare.© Éric Dulière

L’entrée du jardin Fontana Rosa donne le ton et invite à l’évasion. Sur la céramique colorée est inscrit : « Le jardin des romanciers ».

Située à Garavan, la demeure de l’écrivain et scénariste espagnol Vicente Blasco-Ibanez se parcourt tel un livre ouvert.

Elle est empreinte de souvenirs, véritable travail de réminiscence autour des couleurs et odeurs de l’Espagne.

L’auteur, décédé en 1928, s’attache plus particulièrement à reproduire l’atmosphère de sa Valence natale.

Visite guidée

Depuis 1990, le site est classé monument historique et se visite les lundi et vendredi matins.

En ce jour de Pentecôte, la guide Solange Frediani fait rentrer une poignée de visiteurs.

Leurs épaules découvertes touchent les bougainvilliers grimpants et leurs chevilles rasent le Lantana aux formes arrondies.

Sur les sols sont représentées des roses, emblème de Blasco-Ibanez. Elles sont dessinées par des pierres colorées et finalisées par des carrés de mosaïque.

Durant une heure et demie, Solange Frediani retrace l’histoire d’un lieu acquis en 1921. « L’année suivante, Vicente Blasco-Ibanez commence à décorer les jardins avec de la céramique », explique la guide aux longs cheveux noirs.

Lire la suite : http://www.menton.maville.com/actu/actudet_-Fontana-Rosa-une-visite-a-livre-ouvert_loc-1833089_actu.Htm

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Lectures publiques, promenades et tourisme littéraires, théâtre, Maisons d'écrivains, résidences d'auteurs, maisons du l | Commentaires fermés

Devenez éditeur de bouquins avec My Major Company Books

Posté par Serge Bénard le 15 juin 2011

[Financement participatif] Devenez éditeur de bouquins avec My Major Company Books

Nous poursuivons aujourd’hui notre voyage à travers les sites de financement participatifs pour les internautes dans le secteur culturel francophone. Ce 8e article de notre série nous amène en dehors du secteur de la production d’albums qui a été plus ou moins notre focus jusqu’à maintenant (voir tous les hyperliens des articles de la série à la fin de cet article). Nous abordons plutôt le secteur de l’édition via un joueur relativement récent dans ce créneau: My Major Company Books, une filiale de My Major Company.

Plus tôt dans notre série, nous vous avions offert une interview avec un des fondateurs de My Major Company, Michael Goldman. Pour découvrir davantage ce site de financement participatif et son concept, Sophie Pouliquen, responsable de My Major Company Books, a répondu aux questions de Locita.

Locita : En plus de se spécialiser dans le financement et la production d’albums, My Major Company a développé une autre corde à son arc en créant un autre site pour le financement et l’édition de bouquins: My Major Company Books (MMC Books) où plus de 3,000 auteurs sont déjà inscrits. Tout internaute inscrit sur My Major Company peut participer au financement de l’édition d’un livre. Comment est venu ce nouveau créneau de financement participatif pour les internautes chez MMC ?

Lire la suite :  http://fr.locita.com/divertissement/media/financement-participatif-devenez-editeur-de-bouquins-avec-my-major-company-books/

 

Publié dans Edition, éditeurs, Vie du livre, modes, tendances, dons, pastiches,concours littéraires, Web, moteurs, sites, blogs, réseaux, etc. | Commentaires fermés

Renz met en avant la reliure semi-automatique Renz Ring Wire

Posté par Serge Bénard le 15 juin 2011

Graphitec 2011 - Renz met en avant la reliure semi-automatique Renz Ring Wire

Une machine dévoilée pour la première fois dans l’hexagone.


Renz met en avant la reliure semi-automatique Renz Ring Wire dans Reliure, relieur, restauration, entretien

Avec le développement exponentiel de l’impression à la demande de calendriers, blocs personnalisés et autres ouvrages en courts tirages, les imprimeurs sont aujourd’hui à la recherche de nouveaux outils plus productifs dans le domaine de la reliure Wire’O et reliure skip.

Afin de remédier à cette problématique, Renz présentait sur Graphitec la Renz Mobi 360, une relieuse intégrale semi-automatique Renz Ring Wire.

Fabriquée en Allemagne, cette machine, commandée par écran tactile et qui ne nécessite pas de personnel qualifié, permet d’utiliser 12 diamètres, de 1/4 » à 1 1/4 », soit de 6,9mm à 32mm et ne nécessite pas d’air comprimé.

Lire la suite : http://www.graphiline.com/article/14445/Graphitec-2011—Renz-met-en-avant-la-reliure-semi-automatique-Renz-Ring-Wire

Publié dans Reliure, relieur, restauration, entretien | Commentaires fermés

1234
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar