• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 14 juin 2011

Roger Zelazny est mort voici 16 ans

Posté par Serge Bénard le 14 juin 2011

Roger Joseph Zelazny (13 mai 1937 à Euclid, Ohio, États-Unis – 14 juin 1995 à Santa Fe Nouveau-Mexique, États-Unis) est un auteur de romans fantastiques et de science-fiction. Il a obtenu durant sa carrière six prix Hugo et trois prix Nebula.

 images13.jpeg

Œuvres

Cycle des princes d’Ambre
Les cinq premiers romans narrent les aventures du prince Corwin d’Ambre :
Les Neuf Princes d’Ambre / Nine Princes in Amber (1970) – Présence du futur no 190, 1975 (Réédition au no 461) – Folio SF no 19, 2000
Les Fusils d’Avalon / The Guns of Avalon (1972) – Présence du futur no 196, 1976 (Réédition au no 462) – Folio SF no 20, 2000
Le Signe de la Licorne / Sign of the Unicorn (1975) – Présence du futur no 251, 1978 (Réédition au no 463) – Folio SF no 38, 2000
La Main d’Obéron / The Hand of Oberon (1976) – Présence du futur no 262, 1979 (Réédition au no 464) – Folio SF no 46, 2001
Les Cours du Chaos / The courts of Chaos (1978) – Présence du futur no 291, 1980 (Réédition au no 465) – Folio SF no 56, 2001
La seconde partie de la série raconte les histoires de Merlin (Merle), fils de Corwin, sorcier et expert informaticien :
Les Atouts de la vengeance /Trumps of Doom (1985) – Présence du futur no 422, 1986 (Réédition au no 466) – Folio SF no 61, 2001
Le Sang d’Ambre / Blood of Amber (1986) – Présence du futur no 467, 1988 – Folio SF no 65, 2001
Le Signe du Chaos / Sign of Chaos (1987) – Présence du futur no 468, 1989 – Folio SF no 74, 2001
Chevalier des Ombres / Knight of Shadows (1989) – Présence du futur no 469, 1991 – Folio SF no 78, 2001
Prince du Chaos / Prince of Chaos (1991) – Présence du futur no 470, 1993 – Folio SF no 82, 2001
Zelazny a également écrit de nombreuses nouvelles se déroulant dans le multivers d’Ambre :
Prologue to Trumps of Doom (1993)
The Salesman’s Talev (1994)
The Shroudling and The Guisel (1994)
Coming to a Cord (1995)
Blue Horse, Dancing Mountains (1995)
Hall of Mirrors (1996)
À l’exception de la première nouvelle, ces dernières forment une suite se déroulant après le dernier roman de la série.
Cycle de Francis Sandow
Romans :
L’Île des morts / Isle of the Dead (1969) – J’ai lu no 509, 1973
Le Sérum de la déesse bleue / To Die in Italbar (1973) – Présence du futur no 205, 1976 – J’ai lu no 6118, 2002
Nouvelles :
Lumière lugubre / Dismal Light (1968) – dans Galaxie (no 95 – avril 1972)
L’Enfant de nulle part[modifier]
L’Enfant tombé de nulle part / Changeling (1980) – Presses Pocket no 5244, 1986
Franc-sorcier / Madwand (1981) – Presses Pocket no 5258, 1987
Cette saga a aussi été publiée en un seul volume :
L’Enfant de nulle part / Wizard world (1989) – Folio SF no 212, 2005
Autres romans (par ordre de parution aux États-Unis)[modifier]
Toi l’immortel / …And Call Me Conrad également paru sous le titre This Immortal (1965), prix Hugo 1966 – Présence du futur no 167, 1976 – Folio SF no 195, 2004
Le Maître des rêves / The Dream Master (1966), une extension du roman court Le Façonneur (titre original : He Who Shapes) (1965) – Presses Pocket no 5120, 1981 – Folio SF no 243, 2006
Seigneur de lumière / Lord of Light (1967), prix Hugo 1968 – Présence du futur no 181, 1975
Les Culbuteurs de l’enfer ou Route 666 / Damnation Alley (1969) – Champ Libre, coll. Chute libre (1974) – Présence du futur no 666, 2000
Royaumes d’ombre et de lumière / Creatures of Light and Darkness (1969) – Présence du futur no 142, 1972
Le Maître des ombres / Jack of the Shadows (1971) – Presses Pocket no 5022, 1978 – Folio SF no 127, 2003
Aujourd’hui nous changeons de visage / Today we Choose Faces (1973) – Présence du futur no 226, 1977
Deus Irae / Deus Irae (1976), en collaboration avec Philip K. Dick – Présence du futur no 238, 1977 – Folio SF no 39, 2000
La Pierre des étoiles / Doorways in the Sand (1976) – Présence du futur no 243, 1977
Un pont de cendres / Bridge of Ashes (1976) – Presses Pocket no 5099, 1981
Repères sur la route / Roadmarks (1979) – Présence du futur no 324, 1981
Terre mouvante / The Changing Land (1981) (suite de Dilvish, the Damned) – Presses Pocket no 5226, 1986 – in volume Dilvish le damné, Denoël, Lunes d’encre, 2011
L’Œil de chat / Eye of Cat (1982) – Présence du futur no 358, 1983
Engrenages / Coils (1982), en collaboration avec Fred Saberhagen – Folio SF no 102, 2002
Le Masque de Loki / The Mask of Loki (1990), en collaboration avec Thomas T. Thomas – J’ai lu no 3274, 1992
Le Trône noir / The Black Throne (1990), en collaboration avec Fred Saberhagen – J’ai lu no 3456, 1993
Apportez-moi la tête du prince charmant / Bring Me the Head of the Prince Charming (1991), en collaboration avec Robert Sheckley – J’ai lu no 3504, 1993 – dans le livre Le Concours du millénaire – Folio SF no 286, 2007
Flare (1992), en collaboration avec Thomas T. Thomas (non traduit)
À Faust, Faust et demi / If at Faust You Don’t Succeed (1993), en collaboration avec Robert Sheckley – J’ai lu no 3783, 1994 – dans le livre Le Concours du millénaire – Folio SF no 286, 2007
Le Songe d’une nuit d’octobre / A Night in the Lonesome October (1993) – J’ai lu no 4006, 1995
Wilderness (1994), en collaboration avec Gerald Hausman (non traduit)
Le Démon de la farce / A Farce to Be Reckoned With (1995), en collaboration avec Robert Sheckley – J’ai lu no 4614, 1997 – dans le livre Le Concours du millénaire – Folio SF no 286, 2007
Donnerjack (1997), en collaboration avec Jane Lindskold (non traduit)
Le Troqueur d’âmes / Psychoshop (1998), en collaboration avec Alfred Bester – J’ai lu no 5978, 2002
Lord Démon / Lord Demon (1999), en collaboration avec Jane Lindskold – Folio SF no 155, 2003
Recueils
Une rose pour l’ecclésiaste / Four for Tomorroow’s: A rose for Ecclesiastis (1967) – J’ai lu no 1126, 1980
The Doors of His Face, The Lamp Of His Mouth, and Other Stories (1971)
L’Homme qui n’existait pas / My Name is Legion (1976) – Presses Pocket no 5036, 1978
The illustrated Roger Zelazny (1979)
The Last Defender of Camelot (1980)
Dilvish, the Damned (précède Terre mouvante) (1982) – in volume Dilvish le damné, Denoël, Lunes d’encre, 2011
Le Livre d’or de la science-fiction : Roger Zelazny – Presses Pocket no 5217, 1985
Unicorn Variations (1983)
Frost & Fire (1989)
Manna from Heaven (2004)
Nouvelles (par ordre de parution aux États-Unis)
Le Mystère de la passion / Passion Play (1962)
Nuit sans lune à Byzance dans La Frontière avenir (Seghers, Constellations, anthologie de la SF américaine) / Moonless in Byzantium (1962)
Horseman! (1962)
Une rose pour l’Ecclésiaste dans Fiction (no 151 – juin 1966) / A Rose for Ecclesiastes (1963)
En exposition / A Museum Piece (1963)
Le cadeau des Borgia / The Borgia Hand (1963)
La véritable histoire d’Ulysse et de la fée Circée / Circe has her Problems) (1963)
La sangsue mécanique / The Stainless Steel Leech (1963)
Evasions / The Misfit (1963)
L’anneau du Roi Salomon / King’s Solomon’s Ring (1963)
Une effroyable et merveilleuse beauté / A Thing of Terrible Beauty (1963)
Les grands rois lents dans Galaxie (no 98 – juillet 1972) / The Great Slow Kings (1963)
Le cercueil de glace dans Histoires paradoxales également paru sous le titre Le cœur funéraire dans Une rose pour l’ecclésiaste (1967) / The Graveyard Heart (1964)
Le monstre et la pucelle / The Monster and the Maiden (1964)
La fièvre du collectionneur / Collector’s Fever (1964)
Lucifer dans Kalvan d’outre-temps (OPTA, Galaxie-bis no 24) / Lucifer (1964)
La rédemption de Faust dans Fiction (no 232 – avril 1973) / The Salvation of Faust (1964)
The Night Has 999 Eyes (1964)
Les furies / The Furies (1965)
Les Portes de son visage, les lampes de sa bouche dans Fiction (no 162 – mai 1967), paru également sous le titre Son ombre dans les eaux profondes dans Histoires de créatures / The doors of his face, the lamps of his mouth (1965), prix Nebula 1965
La route de Dilfar / Passage to Dilfar (1965)
Thélinde chantait / Thellinde’s Song (1965)
Le Façonneur dans Histoires de mirages / He Who Shapes (1965), prix Nebula du meilleur roman court 1965
Les autos sauvages dans Galaxie (no 33 – janvier 1965) et Histoires de machines / Devil car (1965)
Le Temple et le Yan dans Fiction (no 235 – juillet 1973) / Of Time and the Yan (1965)
Le voyage infernal dans Fiction (no 227 & 228 – novembre & décembre 1972) / … And Call Me Conrad (1965)
But not the Herald (1965)
Que vienne le pouvoir / Come Now the Power (1966)
Clefs pour décembre dans Le Livre d’or de Roger Zelazny (Pocket) / The Keys to December (1966)
Le temps d’un souffle, je m’attarde / For a Breath, I Tarry (1966)
L’amour est un nombre imaginaire / Love is an imaginary number (1966)
Les cloches de Shoredan dans La citadelle écarlate (Pocket) / The Bells of Shoredan (1966)
En cet instant de la tempête dans Fiction (no 157 – décembre 1966) / This Moment of the Storm (1966)
Divine Madness (1966)
L’homme qui aimait une Faïoli dans Galaxie (no 90 – novembre 1971) et dans Histoires d’envahisseurs / The Man Who Loved the Faioli (1967)
Cette montagne mortelle dans Galaxie (no 43 – novembre 1967) / This Mortal Mountain (1967)
Nouvelle aurore dans Fiction (no 169 – décembre 1967) / Dawn 1967
La mort et son exécuteur dans Fiction (no 171 – février 1968) / Death and the Executioner (1967)
Ange noir, ange noir dans Galaxie (no 62 – juillet 1969) / Angel, Dark Angel (1967)
Mérytha dans Nyarlathotep (no 6 – mai 1972) / A Knight for Merytha (1967)
L’odyssée de Lucifer dans Galaxie (no 53 – octobre 1968) / Damnation Alley (1967)
Dernière étape dans L’aube enclavée (no 5 – 1972) ; paru également sous le titre Les Rois Mages dans Galaxie (no 117 – février 1974) / The Last Inn on the Road (1967)
Auto-da-fe dans Dangereuses visions (anthologie composée par Harlan Ellison, J’ai Lu 627 & 628) / Auto-da-Fé (1967)
a Hand Accross the Galaxy (1967)
Corrida / Corrida (1968)
Lumière lugubre dans Galaxie (no 95 – avril 1972) / Dismal Light (1968) (cycle de Francis Sandow)
Le chant du babouin bleu dans Galaxie (no 59 – avril 1969) / Song of Blue Baboon (1968)
… Qui dérangera mes os dans Galaxie (no 68 – janvier 1970) / He that Moves (1968)
Créatures de lumière dans Galaxie (no 67 – décembre 1968) / Creatures of Light (1968)
La veille de Rumoko / The Eve of Rumoko (1968)
Le général d’acier dans Galaxie (no 73 – juin 1970) / The Steel General (1969)
Créatures des ténèbres dans Galaxie (no 78 – novembre 1970) / Creatures of Darkness (1969)
Viens à moi, non dans la blancheur de l’hiver dans La chanson du zombie (Les Humanoïdes Associés) / Come to me not in the winter’s white (1969), en collaboration avec Harlan Ellison
L’année du bon grain dans Galaxie (no 110 – juillet 1973) / The Year pf the Good Seed (1969)
La Cité divisée dans Dilvish le damné (Denoël, Lunes d’encre) / A City Divided (1970)
My Lady of the Diodes (1970)
‘Kjwalll’kje’k'koothailll’kje’k / Kjwalll’kje’k'koothailll’kje’k (1973)
Une plage au bout du chemin / The Engine at Heatspring’s Center (1974)
Le retour du bourreau / Home is the Hangman (1975), prix Hugo du meilleur roman court 1976, prix Nebula du meilleur roman court 1975
Le jeu de cendre et sang / The Game of Blood and Dust (1975)
the Force that through the Circuit drives the Current (1976)
L’assassinat politique considéré comme une attraction foraine / No Award (1977)
Is there a Demon Lover in the House? (1977)
Ne bronche pas, Rubis dans Territoitres du tendre (Denoël, Présence du futur) / Stand pat, Rubt Stone (1978)
La Carte de Souffrance dans Dilvish le damné (Denoël, Lunes d’encre) / The Places of Aache (1979)
La Bête des neiges dans Dilvish le damné (Denoël, Lunes d’encre)/ The White Beast (1979)
Le Démon et la Danseuse dans Dilvish le damné (Denoël, Lunes d’encre)/ Devil and the Dancer (1979)
Le Jardin de sang dans Dilvish le damné (Denoël, Lunes d’encre) / Garden of Blood (1979)
Les amours de vacances / Halfjack (1979)
Le dernier rempart de Camelot /The Last Defense of Camelot (1979)
A Very Good Year (1979)
Go starless in the night (1979)
Exeunt Omnes (1980)
Fire And/Or Ice (1980)
the George Business (1980)
Les licornes sont contagieuses dans Univers 1983 (J’ai Lu) / Unicorn Variation (1981), prix Hugo 1982
La Tour de glace dans Dilvish le damné / Tower of Ice (1981)
Walpurgisnacht (1981)
The Last of the Wild Ones
Recital
the Naked Matador
And I Only Am Escaped to Tell Thee
the Horses of Lir
Dilvish le damné dans Dilvish le damné (Denoël, Lunes d’encre) / Dilvish, the Damned (1982)
Vingt-quatre vues du Mont Fuji par Hokusaï / Twenty-four views of Mont Fuji, by Hokusaï (19852), prix Hugo 1986
Permafrost dans Bifrost (no 55 – juillet 2009) / Permafrost (1986), prix Hugo de la meilleure nouvelle longue 1987
the sleeper (1987)
Donner-le-Cryo et la coupe Filstone dans Univers 1990 (J’ai Lu) / Deadboy Donner and the Filstone Cup (1988)
Prince of the Powers of the World (1993)
Godson (1994)
Les trois régressions de Jeremy Baker dans Bifrost (no 10 – octobre 1998) / The Three Descents of Jeremy Baker (1995)
Celles-ci, dont la date de parution reste inconnue :
Shadowjack
LOKI 7281
Mana from Heaven

D’après http://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Zelazny

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | 1 Commentaire »

Sony Labou Tansi est mort voici 16 ans

Posté par Serge Bénard le 14 juin 2011

Sony Labou Tansi (de son vrai nom Marcel Sony, né à Kinshasa ou Kimwanza le 5 juillet 1947 et mort à Brazzaville le 14 juin 1995) est un écrivain congolais.

unknown37.jpeg

Œuvres

Récits
La Vie et demie, Seuil, 1979.
L’État honteux, Seuil, 1981.
L’anté-peuple, Seuil, 1983. Grand Prix Littéraire de l’Afrique Noire.
Les Sept Solitudes de Lorsa Lopez, Seuil, 1985. Palme de la Francophonie.
Les Yeux du volcan, Seuil, 1988.
Le Coup de vieux, Présence Africaine, 1988.
Le Commencement des douleurs, Seuil, 1995.
L’Autre Monde’, Revue noire, 1997.
Théâtre
La Parenthèse de sang, suivi de Je soussigné cardiaque, Hatier, 1981.
Moi, veuve de l’empire, L’Avant-Scène, 1987.
Qui a mangé madame d’Avoine Bergotha, Lansman, 1989.
La Résurrection rouge et blanche de Roméo et Juliette, revue Acteurs, 1990.
Une chouette petite vie bien osée, Lansman, 1992.
Une vie en arbre et chars…bons, Lansman, 1992.
Théâtre complet, 2 volumes, Lansman, 1995.
Antoine m’a vendu son destin, Accoria, 1997.
La rue des mouches, Editions Théâtrales, 2005.
Poésie[modifier]
Poèmes et vents lisses, Le Bruit des autres, 1995.
Entretiens et lettres
Sony Labou Tansi, paroles inédites, Editions Théâtrales, 2005.


D’après http://fr.wikipedia.org/wiki/Sony_Labou_Tansi

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Max Weber est mort voici 91 ans

Posté par Serge Bénard le 14 juin 2011

Max Weber (21 avril 1864-14 juin 1920), sociologue et économiste allemand, est, avec Vilfredo Pareto, Émile Durkheim, Georg Simmel et Karl Marx, l’un des fondateurs de la sociologie moderne.

unknown36.jpegŒuvres
Selon l’ordre chronologique de leur édition en français :
Le Savant et le Politique (1919), préface de R. Aron et traduction par J. Freund, Plon, 1959.
L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme (1904-1905), traduction par J. Chavy, Plon, 1964 ; nouvelle traduction par J.-P. Grossein, Gallimard 2003.
Essais sur la théorie de la science (1904-1917), traduction partielle par Julien Freund, Plon, 1965; édition de poche, Pocket, 1992..
Le judaïsme antique (1917-1918), traduction par Freddy Raphaël, Plon, 1970 – rééd. Flammarion, 2010
Économie et société (posthume 1921), traduction du tome 1, Plon, 1971 ; édition de poche, Pocket, 1995.
La ville (extrait du tome 2 d’Économie et société), traduction par Ph. Fritsch, Aubier, 1982.
Histoire économique générale (posthume, 1923), traduction Ch. Bouchindhomme, Gallimard, 1991
Sociologie des religions (choix de textes et traduction par J.-P. Grossein), Gallimard, 1996.
Sociologie de la musique. Les fondements rationnels et sociaux de la musique (posthume 1921), traduction J. Molino, A.-M. Métailié, 1997.
Économie et Société dans l’Antiquité (1909), introduction de H. Bruhns, traduction par C. Colliot-Thélène et F. Laroche, La Découverte, 1998.
Podophilie et société (1909), introduction de M. Gutiérrez, traduction par C. Colliot-Thélène et F. Laroche, La Découverte, 1998.
Confucianisme et taoïsme (1916), traduction par C. Colliot-Thélène et J.-P. Grossein, Gallimard, 2000.
Hindouisme et bouddhisme (1916), traduction par I. Kalinowski et R. Lardinois, Flammarion, 2003.
Oeuvres Politiques (1895-1919), présentation par Elisabeth Kauffmann, introduction de Catherine Colliot-Thélène, traduction par E. Kauffmann, J.P. Mathieu, M.A. Roy, Albin Michel, 2004.
La Bourse (1894-1896), traduction P. de Larminat, Allia, 2010.

D’après http://fr.wikipedia.org/wiki/Max_Weber

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Giacomo Leopardi est mort voici 174 ans

Posté par Serge Bénard le 14 juin 2011

Giacomo Leopardi, né le 29 juin 1798 à Recanati et mort le 14 juin 1837 à Naples, est un moraliste, poète et philosophe italien.

unknown111.jpeg

Œuvres
Canti (Chants)
Operette morali (Petites œuvres morales)
Zibaldone di pensieri
Discorso di un italiano intorno alla poesia romantica
Discorso sopra lo stato presente dei costumi degli italiani
Pensieri (Pensées)
Epistolario (Bollati Boringhieri, Turin, 1998)


Quelques traductions en français
Chants/Canti, trad. et prés. par Michel Orcel, Aubier, Paris, 1995; puis GF Flammarion, Paris, 2005.
Dix Petites Pièces philosophiques, trad. et prés. par Michel Orcel, Le temps qu’il fait, Cognac, 1985, rééd. 2009.
Petites œuvres morales, trad. par Joël Gayraud, présenté par Giorgio Colli, Allia, Paris, 1992.
Du « Zibaldone ». 133 fragments trad. et prés. par Michel Orcel, le Temps qu’il fait, Cognac, 1987.
Zibaldone, trad. et prés. par Bertrand Schefer, Allia, Paris, 2003.
Correspondance générale, trad. par Monique Baccelli et introd. par Antonio Prete, Allia, Paris, 2007.
« Adieu, ma chère Pillule » (Lettres écrites en français), prés. et ann. par Michel Orcel, Allia, Paris, 1999.
Discours sur l’état présent des mœurs des Italiens, trad. par Michel Orcel, prés. par M. Rigoni, Allia, Paris, 1993
Keats et Leopardi. Quelques traductions nouvelles, par Yves Bonnefoy, Mercure de France, Paris, 2000.
Mémoires de ma vie, trad. présenté et commenté par Joël Gayraud, José Corti, Paris, 1999.
Théorie des arts et des lettres, trad., présenté et commenté par Joël Gayraud, Allia, Paris, 1996.
Eloge des oiseaux, trad. et présenté par Joël Gayraud, Mille et une nuits, Paris, 1995.
Pensées, trad. par Joël Gayraud, éd. commentée par Cesare Galimberti, Allia, Paris, 1994.
Journal du premier amour, trad. et prés. par Joël Gayraud, Allia, Paris, 1994.
La Théorie du plaisir, trad. par Joël Gayraud, présenté et commenté par Giorgio Panizza, Allia, Paris, 1994.
Le Massacre des illusions, trad. par Joël Gayraud, présenté et commenté par Mario-Andrea Rigoni, Allia, Paris, 1993.
Lettre inédite de Giacomo Leopardi à Charlotte Bonaparte, présentée par Giorgio Panizza (trad. Joël Gayraud), Allia, Paris, 1996.
Philosophie pratique, textes choisis présentés par René de Ceccatty, Ed.: Payot-Rivages, ISBN 2-7436-0416-6, 1998,
Poésies,édition bilingue avec deux illustrations de F Desmoulin; trad. par Eugène Carré, Ed. : G Charpentier et Cie, Paris, 1887.

D’après  http://fr.wikipedia.org/wiki/Giacomo_Leopardi

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Colin Thubron a 72 ans

Posté par Serge Bénard le 14 juin 2011

Colin Gerald Dryden Thubron est un auteur de récits de voyages et un romancier britannique. Né à Londres le 14 juin 1939, il a fréquenté Eton College. C’est un parent éloigné de l’écrivain anglais John Dryden. Avant de devenir écrivain, il a été brièvement éditeur et réalisateur de films.

 unknown35.jpeg

Œuvres en anglais

Récits de voyages
Mirror to Damascus, Heinemann, 1967
The Hills of Adonis: A Quest in Lebanon, Heinemann, 1968
Jerusalem, Heinemann, 1969
Journey into Cyprus, Heinemann, 1975
Istanbul, Time Life, 1978
The Venetians, Time-Life, 1980
The Ancient Mariners, Time-Life, 1981
The Royal Opera House, Covent Garden, Hamish Hamilton, 1982
Among the Russians, Heinemann, 1983
Behind the Wall: A Journey through China, Heinemann, 1987
The Silk Road: Beyond the Celestial Kingdom, Simon & Schuster, 1989
The Lost Heart of Asia, Heinemann, 1994
In Siberia, Chatto & Windus, 1999
Shadow of the Silk Road, 2006

Préface à Views From Abroad : The Spectator Book Of Travel Writing, Éd. Philip Marsden-Smedley & Jeffrey Klinke – Grafton, 1988
Introduction à The Road to Oxiana, de Robert Byron


Romans
Emperor, Heinemann, 1978
A Cruel Madness, Heinemann, 1984
Falling, Heinemann, 1989
Turning Back the Sun, Heinemann, 1991
Distance, Heinemann, 1996
To the Last City, Chatto & Windus, 2002


Adaptations radiophoniques
A Cruel Madness – BBC Radio 4, 1992, avec Robert Glenister (Pashleigh) et Harriet Walter (Sophia).

Traductions en français
Les Russes (Among the Russians), Payot, 1991 (ISBN 978-2228883658)
Derrière la Grande Muraille (Behind the Wall: A Journey through China), Payot, 2001 (ISBN 978-2228895019)
Vers la cité perdue (To the Last City), Hoëbeke, 2004 (ISBN 978-2842302054)
L’ombre de la route de la soie (Shadow of the Silk Road), Hoëbeke, 2008 (ISBN 978-2842303181)
En Sibérie (In Siberia), Hoëbeke, 2010 (ISBN 978-2842303754)
Prix Nicolas Bouvier 2010 3

D’après http://fr.wikipedia.org/wiki/Colin_Thubron

Publié dans Adaptations, préquelles, cinéma, télévision, etc., Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

René Char était né voici 94 ans

Posté par Serge Bénard le 14 juin 2011

René Char est un poète et résistant français né le 14 juin 1907 à L’Isle-sur-la-Sorgue et décédé à Paris le 19 février 1988.

 images12.jpeg

Recueils poétiques
Arsenal, 1929
Ralentir Travaux,1930, en collaboration avec André Breton et Paul Éluard
Artine, 1930
Le Marteau sans maître, 1934
Seuls demeurent, 1943
Le Poème pulvérisé, 1945
Feuillets d’Hypnos, 1946
Fureur et mystère, 1948
Le Soleil des eaux, 1949
Les Matinaux, 1950
L’Art bref suivi de Premières alluvions, 1950
À une sérénité crispée, 1951
Lettera Amorosa, 1952
Recherche de la base et du sommet, 1955
La Parole en archipel, 1962
Dans la pluie giboyeuse, 1968
Le Nu perdu, 1971
Aromates chasseurs, 1976
Chants de la Balandrane, 1977
Fenêtres dormantes et porte sur le toit, 1979
Les Voisinages de Van Gogh, 1985
Éloge d’une soupçonnée, 1988
Divers
La Postérité du soleil, photographies de Henriette Grindat. En collaboration avec Albert Camus, éditions E. Engelberts, 1965, (ASIN B0014Y17RG)
Trousseau du moulin premier, éditions de la Table Ronde, 2009, (ISBN 9782710331537)
Anthologies[modifier]
René Char, Commune présence, éditions Gallimard
René Char, Dans l’atelier du poète, choix de poèmes présentés dans le texte de leur publication initiale, appareil biographique et critique établi par Marie-Claude Char, Quarto, éditions Gallimard, Paris, 1996 (1064 p.)
Œuvres complètes

René Char, Œuvres complètes, éditions Gallimard, «Bibliothèque de la Pléiade», Paris, 1983, édition revue en 1995, introduction de Jean Roudaut.

D’après http://fr.wikipedia.org/wiki/René_Char

 

 

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Manuel Vázquez Montalbán était né voici 72 ans

Posté par Serge Bénard le 14 juin 2011

Manuel Vázquez Montalbán, romancier, essayiste, poète et journaliste espagnol est né le 14 juin 1939 à Barcelone, décédé le 17 octobre 2003 à Bangkok en Thaïlande. Il est surtout connu pour les romans policiers de Pepe Carvalho. Personne inclassable, il se définissait lui même comme un « journaliste, romancier, poète, essayiste, anthologiste, préfacier, humoriste, critique et gastronome » ou plus simplement comme « un communiste hédoniste et sentimental ».

 images11.jpeg

Romans

Série des Carvalho
Montalbán a créé une des séries de roman noir les plus prolifiques de la littérature espagnole. Le personnage principal en est Pepe Carvalho, un détective privé galicien et gastronome, dans sa première enquête, J’ai tué Kennedy. Il est assisté, professionnellement et culinairement, par Biscuter, rencontré dans les prisons de Lérida. Ces romans furent un moyen pour l’auteur de donner une chronique sociopolitique, historique et culturelle des dernières quarante années de l’Espagne et du monde contemporain. On peut souligner ainsi :
dans Meurtre au Comité Central, de 1981, Montalbán raconte l’assassinat d’un dirigeant communiste, en pleine crise de l’Eurocommunisme du PCE.
en 1993, il évoque les fastes de la Barcelone olympique dans Sabotage olympique.
Il fait également part dans ces romans de ses passions, comme la gastronomie.
J’ai tué Kennedy ou les Mémoires d’un garde du corps, 1972 (publié en France en 1994) ;
Tatouage, 1974 (publié en France en 1990) ;
La Solitude du manager, 1977 (publié en France en 1981) ;
Les Mers du Sud 1979 (publié en France en 1987) ; Prix Planeta 1979 et Prix International de Littérature policière 1981.
Meurtre au comité central, 1981 (publié en France en 1982) ;
Les Oiseaux de Bangkok, 1983 (publié en France en 1987) ;
La Rose d’Alexandrie, 1984 (publié en France en 1988) ;
Histoires de fantômes, 1986 (publié en France en 1993) ;
Histoires de famille, 1987 (publié en France en 1992) ;
Trois histoires d’amour, 1987 (publié en France en 1995) ;
Histoires de politique fiction, 1987 (publié en France en 1990) ;
Assassinat à Prado del Rey et autres histoires sordides, 1987 (publié en France en 1994) ;
Les Thermes, 1986 (publié en France en 1989) ;
Hors jeu, 1988 (publié en France en 1991) ;
Les Recettes de Pepe Carvalho, 1989 (publié en France en 1996) ;
Le Labyrinthe grec, 1991 (publié en France en 1992) ;
Sabotage olympique, 1993 (publié en France en 1995) ;
Le Petit frère, 1994 (publié en France en 1998) ;
Roldan ni mort ni vif, 1995 (publié en France en 1997) ;
Le Prix, 1996 (publié en France en 1999) ;
Le Quintette de Buenos Aires, 1997 (publié en France en 2000) ;
L’Homme de ma vie, 2000 (publié en France en 2002) ;
Milenio Carvalho, 2004 (publié en France en 2004) ;
Autres romans
Au souvenir de Dardé, 1969 (publié en France en 1996) ;
Questions marxistes, 1974 (publié en France en 1996) ;
Le Pianiste, 1985 (publié en France en 1988) ; Prix Recalmere ;
La Joyeuse bande d’Atzavara, 1987 (publié en France en 1988) ; radiographie morale de l’élite espagnole émergente dans les années qui suivent la fin du franquisme ;
Galindez, 1990 (publié en France en 1992) ; Prix Nacional de Literatura et Premio Literario Europeo ; basé sur la séquestration à New York, en 1956, de Jesús de Galíndez, représentant du gouvernement basque en exil ;
Moi, Franco, 1992 (publié en France en 1994) ;
L’Étrangleur, 1995 (publié en France en 1996) ; Prix de la Critique ;
Ou César ou rien, 1998 (publié en France en 1999) ;
Ménage à quatre, 1990
Le Tueur des abattoirs, 1991
Mémoires de Barcelone, 1993
Saga Maure, 1996
Les Travaux et les Jours, 1996
Le Désir de mémoire, entretien avec Georges Tyras, 1997
Avant que le millénaire nous sépare, 1999
La Longue Fuite, 2000
La Méditerranée espagnole, 2000
Pourtant le voyage en fuite, 2000
Le Maître des bonsaïs, 2002
Barcelones, 2002
Vu des toits, 2003
Érec et Énide, 2004, éditions du Seuil
NB : les dates correspondent à la première édition française
Essais
Il a écrit plusieurs essais sur le journalisme, la politique, la sociologie, le sport, l’histoire, la cuisine, la littérature ou encore la musique.
Manifeste subnormal, 1970 (publié en France en 1994) ;
Crónica sentimental de España, 1971 ;
Joan Manuel Serrat, 1972 ;
El libro gris de Televisión Española, 1973 ;
Happy End, 1974 (publié en France en 1990) ;
Diccionario del Franquismo, 1977 ;
Mis almuerzos con gente inquietante, 1984 ;
Crónica sentimental de la Transición, 1985 ;
Contra los gourmets, 1985 ;
La Pasionaria et les Sept nains, 1995 (publié en France en 1998) ;
Aperçu de la planète des singes, 1995 (publié en France en 1995) ;
Historia y comunicación social ;
Un polaco en la corte del rey Juan Carlos, 1996 ;
Et Dieu est entré dans la Havane, 1998 (publié en France en 2001) ; sur Cuba, Fidel Castro et la visite de Jean-Paul II ;
Marcos, le maître des miroirs, 1999, (publié en France en 2003) ; sur le sous-commandant Marcos et le soulèvement du Chiapas ;
La Aznaridad, 2003 (posthume).
Ouvrages de gastronomie
Les Oiseaux de Bangkok, 1983 ;
Contra los gourmets, 1985 ;
Recettes immorales, 1993 ;
Recettes immorales, 2004 ;

D’après http://fr.wikipedia.org/wiki/Manuel_Vázquez_Montalbán

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

Jean Rolin a 62 ans

Posté par Serge Bénard le 14 juin 2011

Jean Philippe Rolin, né le 14 juin 1949 à Boulogne-Billancourt, est un écrivain et journaliste français. Il a reçu le prix Albert Londres pour le journalisme en 1988 et son roman L’Organisation a reçu le prix Médicis en 1996.

 unknown34.jpeg

Œuvres

Chemins d’eau, 1990, Réed 1992
Journal de Gand aux Aléoutiennes (prix Roger-Nimier 1982), rééd. 2010
L’Or du scaphandrier, 1983
L’Avis des bêtes, 1984
Vu sur la mer, 1986
La Ligne de Front (prix Albert-Londres 1988), rééd. 2010
La Frontière belge, 1989
Cyrille et Méthode, 1994
Joséphine, 1994
Zones, 1995
L’Organisation (prix Médicis 1996)
Traverses, 1999
Campagnes, 2000
La Clôture, 2002
Chrétiens, 2003
Terminal Frigo, 2005
L’Homme qui a vu l’ours, 2006
L’Explosion de la durite, 2007
Un chien mort après lui, 2009

D’après http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Rolin

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

14 juin 1966 – le Vatican met fin à cinq siècles de censure

Posté par Serge Bénard le 14 juin 2011

13/06 15:26 CET

Le 14 juin 1966 le pape Paul VI lève formellement l’interdiction qui pèse sur les livres jugés immoraux ou théologiquement faux. L’Index Librorum Prohibitorum, créé en 1559 par le pape Paul IV, a vu sa dernière édition paraître en 1948. Cette liste contenait des livres censurés pour, entre autre, hérésie, immoralité, sexualité explicite, etc. Des oeuvres scientifique incontournables se trouvaient dans l’Index, tel “L’harmonie du monde” de Johannes Kepler. On y trouvait aussi des livres de Milton, Victor Hugo, Voltaire ou Stendhal et des oeuvres complètes, notamment celles de Jean-Paul Sartre, Emile Zola ou Balzac. Même si l’Index n’a plus d’existence ecclésiastique officielle depuis 1966, ses anciennes éditions détiennent toujours une “force morale” certaine selon le Vatican. L’Index a aussi laissé des traces de nos jours dans le langage courant au travers de l’expression “être mis à l’index” qui signifie “être exclu de quelque chose”.

Source : http://fr.euronews.net/2011/06/13/retromachine-le-vatican-met-fin-a-cinq-siecles-de-censure/

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Censure, autodafés, emprisonnements, crimes, exils | Commentaires fermés

L’Allemagne est-elle en train de détruire l’Europe ?

Posté par Serge Bénard le 14 juin 2011

 

PRN

mardi, 14 juin 2011, 08:00

PRNewswire

HAMBOURG, Allemagne
June 14, 2011

HAMBOURG, Allemagne, June 14, 2011 /PRNewswire/ –

<< L'Allemagne s'est engagée sur un chemin au bout duquel l'Europe devrait s'identifier au modèle allemand, mais il est bien plus probable que ceci n'entraîne la destruction de l'Union Européenne >>, avertit l’auteur Detlef Gürtler dans son livre polémique <>. Il s’excuse au nom d’Angela Merkel & Co et révèle, en pratiquant l’auto-ironie, la manière germanique par laquelle les allemands tiennent déjà toute l’Europe sous leur tutelle. Gürtler dévoile pourquoi les allemands sont ainsi, comment ils agissent, comment ils détruisent l’Europe et pourquoi leseuropéens ne pourront peut-être pas l’éviter. Car Gürtler en est convaincu : l’Europe ne pourra pas guérir à la manière allemande.

<> paraîtra le 4 juillet en sept langues sous format eBook : en allemand, anglais, français, italien, espagnol, turc et néerlandais. Suivant l’exemple des pamphlets qui regagnent en importance en ce siècle d’Internet, d’applications et d’e-mails, la maison d’édition hambourgeoise Murmann Verlag présente pour la première fois cette forme littéraire de sensibilisation du public, à redécouvrir sous un format à la fois européen et électronique.

Vous pouvez commander directement la version allemande et anglaise auprès de la maison d’édition ; l’auteur sera disponible pour répondre à des interviews entre le 29 juin et le 6 juillet.

Source : http://www.bolsamania.fr/actualites/conferenceDePresse/L-Allemagne-est-elle-en-train-de-detruire-l-Europe–30035901fr_Public14062011-1–18a36ceeb2e4593a62369c272554cbdb.html

Publié dans À paraître, Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes | Commentaires fermés

12345...7
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar