Accueil Livres Lu pour vous Lu pour vous – Terres promises – Émerveillement et récit au XXe siècle, de Marie-Hélène Boblet

Lu pour vous – Terres promises – Émerveillement et récit au XXe siècle, de Marie-Hélène Boblet

Commentaires fermés
0
4


Publié aux éditions José Corti, l’essai de Marie-Hélène Boblet, Terres promises - Émerveillement et récit au XXe siècle, met au centre de ses recherches Alain-Fournier, André Breton, André Dhotel, Julien Gracq et Sylvie Germain.

Si le roman a cru ne plus pouvoir croire en rien au point de ne plus assumer ni intrigue ni message ni personnage, quelques francs-tireurs ont parié sur la foi en l’événement, sur le sens et sur la présence quand même.Le Grand Meaulnes, les récits surréalistes, Le Rivage des Syrtes, les romans d’André Dhôtel ou de Sylvie Germain, ces récits ont l’outrecuidance de raconter l’émerveillement qui suspend à son incandescence toute temporalité, existentielle comme narrative.
L’émerveillement est une émotion paradoxale, composée d’effroi et d’extase, de stupeur et d’éblouissement. Le « merveilleux pouvoir de sentir » dont s’enorgueillit Alain-Fournier irrigue le pari du récit surréaliste sur le réel qui inclut « tout l’au-delà de cette vie », tandis que « le sentiment de la merveille unique d’avoir vécu dans ce monde et dans nul autre » anime les personnages gracquiens. «L’ art de la défaillance » dhôtelien s’accorde à la « science de l’égarement ». Enfin Sylvie Germain, dans une oeuvre complexe et composite, épique et lyrique, chante « la splendeur et la douleur d’être ». En des temps d’indigence et de détresse, la nécessité éthique de s’étonner, se réjouir, s’émerveiller s’aiguise et réenchante le réel de la logique du sensible et du possible. Face à la problématicité de la modernité, l’énigmaticité suscite un rapport émotionnel et imaginaire du sujet à l’objet fait d’adhésion, de confiance, d’abandon. Il y a une énergie dans l’émerveillement, une réponse à un envoi, une activité dans la passivité, une passion dans l’état de suspension.
Le propre des romans est d’articuler, d’agencer des histoires qui, pour ordinaires qu’elles soient, font vibrer un peu de cette stupeur d’être au monde. Ils mettent en musique et en récit une posture existentielle, une relation affective et imaginaire de l’ordre de la croyance. Dans ce quand même, qui résonne de Breton à Ricoeur, me semblent se tenir et des défis esthétiques et des enjeux éthiques pour le vingt-et-unième siècle naissant.

Source :  http://www.ecritures-modernite.eu/?p=7485

Un volume de 13,5 cm, 272 pages
Prix : 20 euros
Parution en librairie : 19 mai 2011
Editions José Corti, 11 rue de Médicis, 75006 Paris, 01 43 26 63 00

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Lu pour vous
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Livre audio – Huysmans, Joris-Karl – Types de Paris

de contact@litteratureaudio.com Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : N…