La Beauté n’est pas un cadeau mais un fardeau

Commentaires fermés
0
120

Rédigé par Nicolas Ancion, le mardi 31 mai 2011 à 09h20

 

La Beauté n'est pas un cadeau mais un fardeau dans Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres v-23901Le conte est un genre littéraire malheureusement délaissé. Le grand public imagine trop souvent qu’il est réservé aux enfants, alors que son univers sans limite permet, précisément, de dépasser le réalisme et la vraisemblance pour mettre en lumière les plus terribles extrêmes de l’âme humaine. Tout est permis, précisément, sauf la guimauve et la morale a deux sous popularisées par les relectures mièvres de Disney. 

Hubert, le scénariste de la nouvelle série « Beauté », chez Dupuis, l’a bien compris, lui qui n’hésite pas à plonger son récit dans un épais jus d’humour noir et de cruauté et à faire passer ses personnages par les sentiments les plus sombres.

 

 

Lire la suite : http://www.actualitte.com/dossiers/1472-Hubert-Kerascoet-Beaute-Dupuis-tome1.htm

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Genres (romans, essais, poésie, polar, BD, etc.) collections, beaux livres
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Lire et relire – Jean Giono, L’homme qui plantait des arbres

 Pour que le caractère d’un être humain dévoile des qualités vraiment exceptionnelles,…