Accueil Livres Lu pour vous Lu pour vous – La nuit de Lampedusa, de Daniel Picouly

Lu pour vous – La nuit de Lampedusa, de Daniel Picouly

Commentaires fermés
0
2

Dans « La nuit de Lampedusa » Daniel Picouly s’éclate !

Le 28/05/11

Auteur d’une dizaine de romans, d’une ribambelle de livres pour la jeunesse et d’albums BD, Daniel Picouly, également chroniqueur multiculturel sur France 5, poursuit sa saga avec le chevalier Saint-Georges comme héros et signe « La nuit de Lampedusa », un ouvrage délirant d’imagination. 
Pour Obiwi, une chronique d’ElsaPotine, fan de Saint-Georges depuis toujours.

Lu pour vous - La nuit de Lampedusa, de Daniel Picouly dans Lu pour vous 1049-1306535678-picouly---465fx349f

Juin 1799 à Paris, on enterre le chevalier Saint-Georges, le célèbre maître d’armes et de musique, bel homme audacieux et séduisant. Jeanne, son dernier et si jeune amour, assiste à son enterrement. Mais elle n’est pas seule : de biens étranges personnages l’entourent… 
Pendant ce temps, de l’autre coté de la Méditerranée, Bonaparte pénètre au Caire bien qu’il ne pense qu’à rentrer à Paris pour fomenter son coup d’état du 18 brumaire… 
Ajoutons à cela les caprices de la petite histoire qui se fond dans la grande. 
Dans la nuit du 21 au 22 septembre, au large de l’île de Lampedusa, Bonaparte et Jeanne se croisent. Il n’en suffit pas plus. Dès lors, le jeune général n’a plus qu’une seule obsession : revoir la belle inconnue. 

Après « L’enfant léopard » qui lui valut le prix Renaudot et « Le treizième mort du Chevalier », Daniel Picouly s’amuse à faire revivre ce personnage qu’il adore et auquel il ne peut s’empêcher de s’identifier avec plaisir et délectation. 
Certains pourraient parler de complaisance, de détails trop foisonnants, d’un style trop chargé et de la nécessité de se concentrer pour suivre l’affaire. Pour moi, il n’en est rien. Picouly s’amuse (bis). Et il ne cache pas son plaisir. Il fait parler les morts, réinvente la topographie des quartiers parisiens et transforme certains faits mais qu’importe ! Nous ne le lisons pas dans le désir de militer pour le rationnel : nous dévorons son oeuvre pour le suivre dans ses délires. 

D’autre part, Picouly a le mérite d’avoir rendu sa célébrité à Saint-George(s) et cela ouvre le coeur à toutes les tolérances… 

Bavard et beau parleur, Picouly nous communique son enthousiasme de gosse qui ne vieillit jamais, la flamme de sa foi littéraire chevillée au corps. Il créé là un grand spectacle qui n’a rien à envier aux productions cinématographiques. Il donne envie de relire ou de découvrir les livres d’histoire du XVIIIè pour vérifier nos connaissances et discerner ce qui appartient à la réalité des faits et au rêve. 
Un vrai et pur divertissement ! De l’authentique Picouly… 

Source : http://www.obiwi.fr/culture/lectures/90775-dans-la-nuit-de-lampedusa-daniel-picouly-s-eclate

 

La nuit de Lampedusa de Daniel Picouly 
Albin Michel,22€50. 

L’Enfant léopard - Prix Renaudot 1999 de Daniel Picouly 
Livre de Poche, 6€50.

 

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Lu pour vous
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Spécial flash – 11 h 56 – Virilo

Le Prix Virilo couronne Emmanuel Dongala pour son roman Photo de groupe au bord du Fleuve …