«Les manuscrits ne brûlent pas»

Commentaires fermés
0
27

 

4.01.2011, 17:14

«Les manuscrits ne brûlent pas» dans Adaptations, préquelles, cinéma, télévision, etc. 3RIA-546706-Preview

Photo: RIA Novosti




Le 120ème anniversaire de l’écrivain russe Mikhaïl Boulgakov, auteur du roman «Le Maître et Marguerite» qui plusieurs critiques situent parmi les meilleurs romans du 20ème siècle, sera célébré en 2011. Le film tourné il y a17 ans d’après cette œuvre sera projeté au printemps.

Mikhaïl Boulgakov – écrivain, dramaturge, scénariste et  médecin. Combien de bouleversements a-t-il connu dans sa vie: la première guerre mondiale, la révolution de 1917 en Russie suivie d’une guerre civile, le sort d’un écrivain en disgrâce à l’époque stalinienne, dans les années 1930. Le roman «Le Maître et Marguerite»: une œuvre énigmatique, mystique, philosophique, satirique n’était pas édité du vivant de Boulgakov. Or, pour reprendre son expression prophétique, « les manuscrits ne brûlent pas». Le roman paraît 25 ans après la mort de l’écrivain. Son histoire théâtrale et cinématographique embrasse plusieurs pays: Pologne, Italie, Grande-Bretagne, Hongrie, Israël, Allemagne, Canada, États-Unis. Il y a eu en Russie également des tentatives de porter à l’écran le roman « Le maître et Marguerite ». La première a été entreprise par le réalisateur connu Youri Kara. Le sort du film s’est avéré mystique lui aussi : l’«héritier» inconnu de Boulgakov a déclaré ses droits au film. Youri Kara réfléchit dans une interview accordée à la Voix de la Russie au sort du film et du roman de Mikhaïl Boulgakov:

«Le livre n’était pas édité du vivant de Mikhaïl Boulgakov, dit le réalisateur. Or, il n’a pas perdu son actualité. Il aurait été sans doute intéressant pour l’écrivain de savoir comment son roman serait apprécié par ses contemporains et descendants. On ne saurait que regretter que le film n’ait pas été projeté opportunément, poursuit Youri Kara. Le film a été présenté au Festival de Cannes, la compagnie américaine «Miramax» a voulu l’acheter et il est toujours attendu avec impatience en Russie. A mon avis, le film n’est pas du tout désuet».

Plusieurs acteurs ayant tourné dans le film sont décédés tout comme le compositeur Alfred Chnitke. Selon Youri Kara, on est en train de restaurer la pellicule pour que les spectateurs aient l’impression que le film vient d’être tourné.

Nous attendons la première avec impatience, dit Youri Kara. «Le Maître et Marguerite» a été reconnu l’un des meilleurs romans du 20ème siècle et nous espérons que notre film aura une vie non moins longue.

Source : http://french.ruvr.ru/2011/01/04/38756793.html

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Adaptations, préquelles, cinéma, télévision, etc.
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

L’azur libanais dans le cartable du poète Georges Schehadé

CULTURE | SALIM JAY | 15 AOÛT 2011 À 11 H 28 MIN |  |   C’est un livre-album splendide que…