• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 17 mai 2011

Trouver un bon livre: La Bibliothèque Idéale

Posté par Serge Bénard le 17 mai 2011

17 mai 2011 Virginie Yvonet

S’adonner au plaisir de la lecture grâce un guide proposant un choix de qualité: « La Bibliothèque idéale » des Encyclopédies d’aujourd’hui

 

Que ce soit une véritable passion ou un loisir ponctuel, il est toujours aussi difficile de choisir un livre de qualité qui nous enchante et nous assure la promesse de plonger avec délice dans un autre univers.

Lorsqu’on entre dans une librairie ou une bibliothèque, la quantité de livres exposés donne parfois le tournis. Notre regard se perd dans la masse, dans la profusion de titres et d’auteurs, il est parfois attiré par une couverture ou un résumé ou encore le dernier best-seller paru mis en avant par la librairie mais en réalité c’est un peu du pile ou face: On tente, on verra bien.

« La Bibliothèque idéale » nous offre un guide de qualité:

Les Encyclopédies d’aujourd’hui ont conçu une gigantesque bibliothèque, constituée de rayonnages de dizaines et de dizaines de livres du monde entier, qui regroupent l’essentiel de ce qui a été écrit au fil du temps. Elle concilie l’impératif encyclopédique tout en permettant un accès ludique et enrichissant à une multitude d’univers littéraires

A l’origine, cette encyclopédie a été élaborée pour répondre d’une manière pratique à une demande réitérée des libraires, des écoles et des journaux. Mais aujourd’hui il est un outil indispensable dans la quête de l’ouvrage unique.

Quoi lire? Que choisir?

Cette encyclopédie est divisée en chapitres, qui regroupent 49 œuvres d’auteurs de pays et d’époques différents.

  • L’essentiel de la littérature en 10 titres de base, qui se transforment en 25 puis 49. Des rayons de livres par ordre alphabétique parus en langue française.
  • Un auteur et un titre ne sont choisis qu’une seule fois par chapitre pour chacun des 49 livres. Et pour chacun des 49 livres du chapitre, un résumé nous permettant de mieux nous guider encore.
  • Les chapitres concernent la littérature du monde entier: Littérature allemande, hispano-américaine, méditerranée orientale et du Maghreb,etc
  • Du roman à la bande dessinée en passant par la littérature en miettes, le théâtre, la photographie, les bibliographies, les rites et coutumes, etc. Tout y est pour le plus grand plaisir de tous.
  • Un index de titres et d’auteurs facilite notre recherche, ainsi que la liste des différents prix obtenus: Le Goncourt, le Médicis,etc.

Une encyclopédie complète, agréable à lire et qui garantie une vraie qualité de lecture dans le genre que vous souhaitez.

Une découverte passionnante dans le monde de la littérature

Vous trouverez du plaisir à redécouvrir certains auteurs que vous connaissez déjà:

Shakespeare par exemple, dans le rayon théâtre avec « Hamlet », dans le rayon littérature anglaise avec les « sonnets », dans le rayon fantastique et merveilleux avec « le songe d’une nuit d’été » ou encore au rayon politique avec « Richard III »

Mais vous ferez également la connaissance d’auteurs moins connus comme Branimir Scépanovic avec « La bouche en pleine terre » ,un incroyable talent serbe, un court roman envoutant et étonnant.

« Franchissez sans tarder le seuil de la Bibliothèque idéale: vous y découvrirez les clés de l’évasion, du rêve et du savoir » de Bernard Pivot – auteur de la préface de la Bibliothèque idéale.


Read more at Suite101:
 Trouver un bon livre: La Bibliothèque Idéale | Suite101.fr http://www.suite101.fr/content/trouver-un-bon-livre-la-bibliotheque-ideale-a28288#ixzz1McqRulxa

Publié dans Lecture, lecteur, lectorat, Livres | Commentaires fermés

Les garçons n’ouvriront même pas un livre de plus de 200 pages

Posté par Serge Bénard le 17 mai 2011

Combien compte de caractères un SMS, déjà ? 140 ? Comme Twitter ? Alors nous sommes tous morts… Quand ce week-end, un ado, dont les parents sont proches de la rédaction, à la réception d’un texto rétorque : « J’le lis pas, c’est trop long », alors vraiment, on peut s’inquiéter…

En Irlande, les enseignants on le même problème. Et pour inciter à lire, les profs se mobilisent pour trouver des ouvrages brefs. Très brefs. Parce que les garçons n’aiment pas les romans trop longs. Ils ont tendance à les ennuyer, comme le démontre une récente étude.

Celle-ci pointe qu’au-delà de 100 pages, un garçon décroche complètement, et que pour riposter, les enseignants n’ont rien trouvé de mieux que de chercher des livres particulièrement courts. Pour au moins les faire lire un peu. Un tout petit peu…

Enseignants désabusés

L’étude est nette : pour la tranche de 11/13 ans, et les quelque 500 enseignants interrogés, près de 24 % considèrent que le seuil de lecture maximum est de quelques pages. Pour 22 %, cela se monte à une cinquantaine, et 24 autres % considèrent que cela se situe à 100 pages. En somme, passé 100 pages, y’a plus personne.

Lire la suite : http://www.actualitte.com/imprimer/actualite/26135-garcons-lecture-pages-livres-ennui.htm

Publié dans Lecture, lecteur, lectorat | Commentaires fermés

Oeuvres libres de Paul Verlaine illustrées de lettrines libres gravées sur bois

Posté par Serge Bénard le 17 mai 2011

Les Oeuvres libres de Paul Verlaine illustrées de lettrines libres gravées sur bois. Edition de bibliophile imprimée à 400 exemplaires sur Hollande.

Oeuvres libres de Paul Verlaine illustrées de lettrines libres gravées sur bois dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables verlaine
Paul VERLAINE

ŒUVRES LIBRES.

S.n.n.d. (Paris ?, vers 1930?) [sous le nom du licencié Pablo de Herlagnez à Ségovie - 1868.]

1 volume in-8 (23 x 14 cm) de 100 pages chiffrées et 2 pages de table, en feuilles sous chemise de papier épais gaufré gris, auteur, titre et adresse imprimés en noir sur le premier plat.

 

Lire la suite : http://livres-anciens-rares.blogspot.com/2011/05/les-oeuvres-libres-de-paul-verlaine.html

Publié dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables | Commentaires fermés

Librairie indépendante : en avant marges !

Posté par Serge Bénard le 17 mai 2011

17/05/2011 à 00h00

Réunis à Lyon, les professionnels du secteur ont débattu de leur rôle sur fond de crise.

Par FRÉDÉRIQUE ROUSSEL

Veillée d’armes ou mobilisation générale? Le secteur de la librairie se réunissait dimanche et lundi à Lyon pour ses premières Rencontres nationales. Le précédent conclave de la profession remontait à 1990, avec pour propos essentiel la loi sur le prix unique du livre. Très éparpillé, le nombre de points de vente en France est estimé à environ 25 000, dont 2 000 à 2 500 exerçant la vente de livres à titre principal (1). «C’est une profession en mouvement, disait avant les Rencontres Guillaume Husson, délégué général du Syndicat de la librairie française (SLF). Aujourd’hui, les libraires arrivent à parler d’une seule voix.» Près de 500 d’entre eux s’étaient déplacés à Lyon. Il était temps. Avec la «révolution» numérique, les pythies ne donnent pas cher de leur fonds de commerce. «Je crains qu’en matière de distribution, et à moins d’un effort d’adaptation considérable, les libraires ne soient peu à peu remplacés par Amazon», assène Marc Tessier, ex-directeur de France Télévisions, dans un rapport sur la numérisation du patrimoine écrit (2). «Depuis quelque temps, ils se réveillent enfin, mais je vois beaucoup d’éditeurs rire sous cape et considérer qu’il s’agit d’une agitation un peu inutile, même s’ils jouent le jeu», renchérit l’agent François Samuelson dans le même ouvrage, depuis peu… en librairie. A Lyon, l’intention n’était pas de se laisser enterrer tout cru. Le mot d’ordre : «Quelle librairie pour demain ?»

Lire la suite : http://www.liberation.fr/livres/01012337815-librairie-independante-en-avant-marges

Publié dans Actualité - Événement, Journées, rencontres, événements, voyages, Librairies, libraires | Commentaires fermés

Le Bouscat (33) – Le facteur livreur de livres

Posté par Serge Bénard le 17 mai 2011

17 mai 2011 06h00 | Par Hervé Pons

La Poste livre les « produits culturels » de la médiathèque aux personnes qui ne peuvent se déplacer. C’est gratuit pour l’usager.  Huguette Fourcade reçoit le livre que lui adresse la médiathèque par l’intermédiaire du facteur Éric Lalubie.

 40042716646088460x306.jpg

Photo Laurent Theillet Huguette Fourcade reçoit le livre que lui adresse la médiathèque par l’intermédiaire du facteur Éric Lalubie. Photo Laurent Theillet Partager

Eric Lalubie, le facteur, sonne à la porte d’Huguette Fourcade. Il a un paquet à lui remettre. En fait, le contenu d’une sacoche dûment scellée : un livre, « L’Écriture sur les murs », de Gunnar Staalesen. Le geste est d’apparence banal ; pour La Poste et la ville du Bouscat, c’est une petite révolution. Le facteur vient d’apporter un livre – ce pourrait être un DVD ou une revue – à une abonnée de la médiathèque municipale. Sans qu’elle n’ait un sou à débourser.

Un agent de la médiathèque a choisi le livre, verrouillé la sacoche et remis le tout au centre courrier du Bouscat. Le lendemain, le facteur a porté le livre à Huguette, dont les jambes sont bien plus paresseuses que son goût de la lecture. Dans quelques jours, la sacoche jaune et bleu fera le chemin inverse vers la médiathèque.
Deux villes en France

Le Bouscat fait partie des deux villes de France, avec la Ferté-Vidame (Eure-et-Loir), à avoir passé une convention avec La Poste qui consiste à porter au domicile de personnes empêchées, du fait de leur âge ou d’un handicap, un « produit culturel ».

La phase expérimentale de six mois concerne, au Bouscat, huit dames et un monsieur, repérés sur le fichier de la médiathèque ou signalés par les personnels du CCAS (1).

Lire la suite :  http://www.sudouest.fr/2011/05/17/le-facteur-livreur-de-livres-400427-2780.php

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Distribution, plateformes et VRP, Livres | Commentaires fermés

Dominique Strauss-Kahn en portraits

Posté par Serge Bénard le 17 mai 2011

 16/05/2011

strossckanjpg0.jpg

Pulsion pathologique ? Acte manqué ? Machination ? Complot international ? Les interprétations vont bon train depuis l’annonce par l’AFP, hier matin, de l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn pour acte sexuel criminel, tentative de viol et de séquestration, suite aux accusations d’une femme de chambre de 32 ans, employée d’un Sofitel de New York. Et tandis que la police américaine examine l’ADN de DSK, la presse tente de déceler qui est le patron du FMI, en passant en revue les nombreuses biographies et enquêtes publiées à son sujet.

Les prédictions de Cassandre
Parmi les plus accablantes, on trouve l’enquête du biographe anonyme nommé Cassandre (dans la mythologie grecque, c’est le nom de la plus belle fille de Priam qui avait prédit en vain la chute de Troie), DSK les secrets d’un présidentiable publiée en mai 2010. Un livre qui se penche avant tout sur le rôle de ses conseillers en communication – son « gang » – mais qui fait aussi la part belle aux nombreuses « casseroles » de l’homme politique, ou, pour le dire sans détour, à son addiction sexuelle. En dépit des mises en garde de Stéphane Fouks, communicant officiel du FMI, qui lui aurait plusieurs fois conseillé de « se tenir à carreau en oubliant son taux d’hormone », DSK n’aurait jamais admis sa « maladie ».  L’écrivain Tristane Banon, qui affirme avoir été agressée sexuellement par DSK en 2002, y est abondamment citée.

Le vrai DSK ?
Un portrait plus tendre, Le Roman vrai de Dominique Strauss-Kahn, vient de paraître aux Editions du Moment, par le journaliste spécialiste de politique intérieure française Michel Taubmann pour mieux connaître le président du FMI, dans sa vie privée comme dans sa carrière d’ex-présidentiable. Séducteur et attachant, flambeur et sincère, c’est une biographie tout en nuance que livre Michel Taubmann, à travers ses nombreuses rencontres d’amis proches, de parents, de collaborateurs et d’adversaires.
Lauren Malka

Source : http://www.myboox.fr/actualite/dominique-strauss-kahn-en-portraits-7121.html

Publié dans Actualité - Événement, Livres | Commentaires fermés

L’arrestation de Dominique Strauss-Kahn compromet la publication de plusieurs livres

Posté par Serge Bénard le 17 mai 2011

17/05/2011
dskc84e1081241w200.jpg
(Relaxnews) – Présenté il y a encore quelques jours comme l’un des présidentiables pour 2012, Dominique Strauss-Kahn a inspiré de nombreux biographes et journalistes politiques. La sortie des ouvrages prévus sur le président du Fonds monétaire international, arrêté à New York pour tentative de viol, est désormais compromise
Les éditions Max Milo, qui avaient déjà présenté DSK-Sarkozy, le duel : biographie comparative le 12 mai dernier, suspendent ainsi la publication de Docteur Strauss et Mister Kahn de Philippe Martinat. Deux autres ouvrages, Un inconnu nommé DSK de Claude Askolovitch (Grasset) et Madame DSK de Catherine Rambert et Renaud Revel (First Editions) sont repoussés à une date ultérieure indéterminée
Un autre livre, Le roman vrai de Dominique Strauss-Kahn de Michel Taubmann, paru le 5 mai aux éditions du Moment, est actuellement en librairie. Tiré à 11.000 exemplaires selon Livreshebdo.fr, il sera prochainement réimprimé 7.000 nouveaux opus.

Source : http://www.myboox.fr/actualite/l-arrestation-de-dominique-strauss-kahn-compromet-la-publication-de-plusieurs-livres-7133.

Publié dans À paraître, Actualité - Événement | Commentaires fermés

Ben Laden : Amazon publie un livre numérique sur sa mort

Posté par Serge Bénard le 17 mai 2011

Il aura fallu dix ans pour le retrouver et le tuer. Mais c’est en moins de deux semaines qu’Amazon.com propose, en exclusivité, un essai numérique sur la mort d’Oussama Ben Laden, écrit par Christopher Hitchens et intitulé The Enemy.
thenemy0.jpg
Polémiste américain, collaborateur des magazines Slate et Vanity Fair, Christopher Hitchens a notamment publié Dieu n’est pas grand. Comment la religion empoisonne tout et Lettres à un jeune rebelle.
Dans cet essai, The Enemy, qui s’intègre à une collection de « Kindle Singles » proposant des essais dont la longueur varie entre 5000 et 30 000 mots, Christopher Hitchens insiste sur la nécessité, malgré la mort de Ben Laden, de poursuivre le combat contre le totalitarisme et pour les valeurs de laïcité, de liberté et de solidarité.
L.M

Source :  http://www.myboox.fr/actualite/ben-laden-amazon-publie-un-livre-numerique-sur-sa-mort-7135.html

Publié dans Actualité - Événement, ebooks, livres numériques, livrels, etc., Edition numérique, éditon en ligne | Commentaires fermés

Gaspar Noé en piste pour adapter un scénario de Bret Easton Ellis

Posté par Serge Bénard le 17 mai 2011

17/05/2011

(Relaxnews) – Le cinéaste français Gaspar Noé serait le principal prétendant à la réalisation du film Golden Suicides, au scénario signé Bret Easton Ellis, révèle l’hebdomadaire professionnel Screen International sur son site Internet.
000dv5172939302e110333w200.jpg

Inspiré d’un article de Vanity Fair, le long métrage s’inspirera de la mort de Theresa Duncan et Jeremy Blake. Artistes renommés, les deux amants vivaient dans la paranoïa, imaginant une persécution de la part du gouvernement et de la Scientologie. Theresa Duncan s’est suicidée par surdose médicamenteuse en 2007 avant d’être rejointe une semaine plus tard par Jeremy Blake, qui s’est laissé mourir dans l’océan Atlantique.
En 2009, Gus Van Sant avait été annoncé en qualité de coscénariste sur le long métrage. James Franco et Angelina Jolie furent également rattachés aux rôles principaux, sans que le projet se concrétise alors.
Le projet Golden Suicides est piloté par Muse Productions. La société recherche aussi un réalisateur pour l’adaptation grand écran de Lunar Park, autofiction culte de Bret Easton Ellis parue en 2005.

Source : http://www.myboox.fr/actualite/gaspar-noe-en-piste-pour-adapter-un-scenario-de-bret-easton-ellis-7139.html

Publié dans Adaptations, préquelles, cinéma, télévision, etc. | Commentaires fermés

Suède – Brigitta Trotzig, l’académicienne est morte

Posté par Serge Bénard le 17 mai 2011

 16/05/2011

Dans la nuit du samedi 14 mai, l’écrivain suédoise Birgitta Trotzig est décédée à l’âge de 81 ans. Son oeuvre composée d’une vingtaine de romans est fortement marquée par le catholicisme.

L’auteur de L’Accusation et de La fille du roi crapaud était aussi membre de l’Académie suédoise depuis 1993, la célèbre institution qui chaque fin d’année, à l’automne, décerne le prix Nobel de la littérature.

Mélanie Dessaivre

trotzig2.jpg

Source : http://www.myboox.fr/actualite/brigitta-trotzig-l-academicienne-est-morte-7125.html

Publié dans Disparitions, nécrologies | Commentaires fermés

1234
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar