• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 3 mai 2011

Saoirse Ronan sera l’héroïne du film « Les Ames vagabondes », inspiré par l’auteur de « Twilight »

Posté par Serge Bénard le 3 mai 2011

hanna120fryl1cc5a190551w200.jpg

03/05/2011

(Relaxnews) – L’actrice irlandaise Saoirse Ronan, prochainement à l’affiche de Hanna de Joe Wright, a décroché le premier rôle de l’adaptation hollywoodienne du roman Les Ames vagabondes de Stephenie Meyer, annonce le site spécialisé Deadline.com le 3 mai.

Réalisateur de Bienvenue à Gattaca et Lord of War, le Néo-Zélandais Andrew Niccol a signé le scénario du long métrage. Il devrait également diriger le film qui sera présenté au Marché du Film du Cannes (Alpes-Maritimes) mi-mai.

Premier roman pour adulte de Stephenie Meyer, Les Âmes vagabondes quitte les vampires de Twilight pour conter une invasion extra-terrestre. La romance reste toutefois le thème central de l’ouvrage en suivant une jeune humaine rebelle possédée par un membre d’une espèce de parasites extra-terrestres autoproclamés « âme ».

Source : http://www.myboox.fr/actualite/saoirse-ronan-sera-l-heroine-du-film-les-ames-vagabondes-inspire-par-l-auteur-de-twilight-6903.html

Publié dans Adaptations, préquelles, cinéma, télévision, etc. | Commentaires fermés

Près de 19 000 visiteurs au Salon international du livre ancien, de l’estampe et du dessin

Posté par Serge Bénard le 3 mai 2011


Publié le 03 mai 2011 par jrs
gaoxingjian.jpg

(Photo : Gao Xingjian)

Sous la nef mythique du Grand Palais, la 23e édition de la manifestation a accueilli le prix Nobel de littérature Gao Xingjian et fait d’Henri Vignes le lauréat du prix de la bibliographie 2011.

Source : http://www.livreshebdo.fr/actualites/DetailsActuRub.aspx?id=6602

Publié dans Foires et salons du livre | Commentaires fermés

Les Étonnants voyageurs de Saint-Malo embarquent pour les villes mondes

Posté par Serge Bénard le 3 mai 2011


PARIS, 3 mai 2011 (AFP) – 03.05.2011 16:42

Les cultures urbaines, les villes mondes tentaculaires qui rassembleront bientôt 4 milliards de citadins, les nouveaux langages et la jeune génération des « printemps arabes » seront du 11 au 13 juin au coeur d’un foisonnant 22e Festival Etonnants voyageurs de Saint-Malo.

Plus de de 250 écrivains, cinéastes, artistes, photographes, 25 lieux différents, 300 rencontres, des débats, des lectures, 140 projections, des expositions, un espace librairie de 3.000 m2, seront au rendez-vous pendant trois jours dans la cité corsaire.

Ce Festival international du livre et du film, qui devait être au départ consacré à l’Inde, a changé de destination pour se mettre au diapason de la ville. Le festival se mettra aussi à l’heure de cette jeunesse que l’on a vu déferler dans les rues de Tunis et du Caire, ébranler tout le monde arabe, et de la révolution internet des blogs, de Facebook, a expliqué le président des Etonnants voyageurs, Michel Le Bris, lors d’une conférence de presse mardi.

Hip-hop, slam, street art, avec notamment l’un de ses pionniers Ernest Pignon-Ernest, « web docus », blogs, BD, romans, poésie, séries TV seront tout autant célébrés cette année au pied des remparts.

Quelque 58.000 visiteurs étaient venus fêter la littérature, le film et le voyage dans la cité malouine en 2010.

La blogueuse tunisienne Lina Ben Mhenni, qui a mobilisé les foules pendant la révolution du jasmin, l’auteur du livre « Taxi », Khaled Al-Khamissi, qui a vécu les folles journées de la place Tahrir au Caire, l’écrivain algérien Kamel Daoud, Adelwahab Meddeb qui publie « Le printemps de Tunis », le philosophe Souleymane Bachir Diagne participeront à des rencontres placées sous le signe des révolutions arabes.

Lire la suite :  http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-redir.htm?&rub=5&xml=110503164257.bijnmaz5.xml

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Foires et salons du livre | Commentaires fermés

11 mai – « Le livre audio comme objet littéraire »

Posté par Serge Bénard le 3 mai 2011

Mercredi 11 Mai 2011 à 17h30 : « Le livre audio comme objet littéraire »
Lecture d’extraits de Correspondances de Gaston Gallimard par Gérard Desarthe
Puis, Lecture-débat avec Paule du Bouchet, directrice de la collection de livres-audio Écoutez-Lire, et Patrick Frémeaux, président de Frémeaux et Associés, la Librairie Sonore.
Au « 91 », rue Porte-Dijeaux


push21332921gallimard.jpg

Le public a malheureusement encore du mal à associer le livre-audio au livre papier, un texte dit à un texte lu, un récit entendu à un récit à lecture silencieuse. Nos voisins, pourtant proches, allemands et anglais, ne connaissent pas cette difficulté et leurs rayons regorgent de livres-audio qui sont rentrés dans leur quotidien.

L’objet de la manifestation du 11 mai est de démontrer que le livre-audio n’est pas un produit de substitution par rapport à son éponyme papier. Il est un autre objet littéraire, une autre chance pour le texte et pour l’auteur de toucher un public, simplement parce que tout en utilisant le même contenu, il utilise d’autres ressorts émotionnels. Le livre-audio développe le domaine du sensoriel, qui ne grève en aucun cas les capacités intellectuelles à recevoir un texte littéraire, mais bien au contraire lui donne une acoustique différente, comme démultipliée. La lecture publique par Gérard Desarthe des lettres de Céline à Gaston Gallimard, qui viennent de paraître dans la collection Écoutez-Lire, en sera une belle démonstration.

Paule du Bouchet et Patrick Frémeaux s’interrogeront également avec le public sur les usages de l’écoute du livre-audio : Où ? Quand ? Comment ? A quelle occasion écoute t-on un livre audio ? Écoute t-on de la même façon les différents types de livres-audio ? Enfin, de quelle manière le livre-audio peut-il enrichir notre quotidien ?

 Source :

http://www.mollat.com/rendez-vous/le_livre_audio_comme_objet_litteraire-21332921.html

htmlecoutezlire.jpg

Publié dans Audiolecture, livre audio, Colloques, conférences, assises, forums, congrès, symp, Lectures publiques, promenades et tourisme littéraires, théâtre, Radio/Télé - Voir et/ou entendre | Commentaires fermés

États-Unis – Thomas Schwartz nommé à la tête de la Hoover Library

Posté par Serge Bénard le 3 mai 2011

Washington, le 3 mai 2011, Art Media Agency (AMA)

Le directeur des archives nationales américaines David S. Ferriero a annoncé hier la nomination de l’historien Thomas F. Schwartz à la tête du Herbert Hoover Presidential Library and Museum. Il prendra ses fonctions le 5 juillet.

Actuellement historien pour l’État de l’Illinois, le Dr. Schwartz est l’un des plus grand spécialiste d’Abraham Lincoln et de la période qui a entouré la vie du seizième président des États-Unis. Il supervise également les expositions et les contenus du Abraham Lincoln Presidential Museum de l’Illinois en tant qu’historien en chef et occupe le poste de directeur de recherche pour la collection Lincoln à la Abraham Lincoln Library de Springfield dans l’Iowa.

Selon M. Ferriero, « l’expérience et la connaissance que possède M. Schwartz du fonctionnement des bibliothèques de recherche et des musées va profiter à la Hoover Library et aux archives nationales ».

Le Herbert Hoover Presidential Library and Museum est l’une treize bibliothèques présidentielles gérées par les Archives nationales des États-Unis. Depuis son ouverture en 1962, la bibliothèque et son musées ont accueilli plus de 2.5 millions de visiteurs.

Source : http://www.artmediaagency.com/11829/thomas-schwartz-nomme-a-la-tete-de-la-hoover-library/

Publié dans Archives, archivistes | Commentaires fermés

Cardenio entre Cervantes et Shakespeare. Histoire d’une pièce perdue

Posté par Serge Bénard le 3 mai 2011

Parution : 20 mai 2011.

Information publiée le mardi 3 mai 2011 par Matthieu Vernet

Roger Chartier, Cardenio entre Cervantes et Shakespeare. Histoire d’une pièce perdue

Paris : Gallimard, coll. « NRF essais », 2011.

EAN 9782070123872

Prix 15,90EUR

Présentation de l’éditeur :

Comment lire un texte qui n’existe pas, représenter une pièce dont le manuscrit s’est perdu ? 
C’est la question que pose Cardenio — une pièce jouée en Angleterre pour la première fois en 1613, attribuée à Shakespeare, dont le succès fut européen, dont le manuscrit ne fut jamais retrouvé, dont la trame est un conte inséré dans un épisode du Quichotte et qui circula dans les grands pays européens où il fut traduit et représenté parfois plusieurs décennies avant que l’oeuvre de Cervantès ne soit traduite à son tour, au point que pour finir plus personne ne fit le rapprochement entre le texte de Cervantès et la pièce attribuée à Shakespeare… 
Cette histoire est d’abord celle, pointée par Michel Foucault, de la prolifération et de la raréfaction des discours : tous les écrits n’avaient pas vocation à subsister et à devenir des archives, plus encore les pièces de théâtre, jamais imprimées, comme si le genre situé au plus bas de la hiérarchie, s’accommodait fort bien de l’existence éphémère des oeuvres. Mais, qu’un auteur devienne fameux, et la quête de l’archive inspirait l’invention des reliques textuelles, la restauration des restes abîmés par le temps et, parfois, la fabrication de faux  qui occupent l’espace des manques.  
Le destin du Cardenio de 1613, perdu puis retrouvé, est presque une expérience de laboratoire : il révèle bien la malléabilité des textes, transformés par leurs traductions et leurs adaptations, leurs migrations d’un genre à l’autre, ou les  significations successives qu’en construisent leurs différents publics pour lesquels Don Quichotte est un répertoire de nouvelles, bonnes à publier séparément ou à porter sur la scène, aux dépens des aventures du principal héros, et Shakespeare un dramaturge qui, comme beaucoup de ses confrères, écrivait en collaboration, recyclait des histoires empruntées et dont certaines des pièces ne rencontraient pas d’éditeur.  
Si comme le pensait Borges, “une littérature diffère d’une autre, postérieure ou antérieure à elle, moins par le texte que par la façon dont elle est lue”, ce sont les normes et les gestes qui régissent les pratiques des différentes communautés de lecteurs qu’il faut reconnaître.  
De là, les principes qui fondent cette belle lecture par Roger Chartier des errances deDon Quichotte avec le mystère d’une pièce sans texte mais non sans auteur.  

Historien français, spécialiste de l’histoire du livre, de l’édition et de la lecture, Roger Chartier est professeur au Collège de France titulaire de la chaire « Ecrits et culture dans l’Europe moderne ». Il a publié notamment une Histoire de l’édition française aux Editions Fayard (1983-1986) et anime l’émission « les Lundis de l’histoire » sur France Culture.

Source : http://www.fabula.org/actualites/r-chartier-cardenio-entre-cervantes-et-shakespeare-histoire-d-une-piece-perdue_44447.php

Publié dans À paraître | Commentaires fermés

Bernard Comment, Prix Goncourt de la nouvelle

Posté par Serge Bénard le 3 mai 2011

'Tout passe' reçoit le Prix Goncourt 2011 de la nouvelle

 

 

Le recueil « Tout passe » de Bernard Comment, Prix Goncourt de la nouvelle

03/05/2011

 

(Relaxnews) - Le Prix Goncourt de la nouvelle 2011 a été décerné mardi 3 mai au recueil Tout passe de Bernard Comment (Bourgois), a annoncé l’Académie Goncourt. Il succède àConcerto à la mémoire d’un ange d’Eric-Emmanuel Schmitt (Albin Michel) récompensé l’an dernier.

Composé de neuf nouvelles, Tout passe a été préféré à Les Bulles de Claire Castillon (Fayard),Les Petits de Frédérique Clémençon (L’Olivier),Le Minotaure de Kamel Daoud (Sabine Wespieser), Les Deux Françaisde Gilles Perrault (Fayard) et Nouvelles du jour et de la nuit d’Hubert Haddad (Zulma). Ce dernier ouvrage a fait l’objet d’un salut de la part de l’Académie.

Source :
http://www.myboox.fr/actualite/le-recueil-tout-passe-de-bernard-comment-prix-goncourt-de-la-nouvelle-6895.html

 

Publié dans Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

20e anniversaire de la mort de Jerzy Kosinski

Posté par Serge Bénard le 3 mai 2011

Jerzy Nikodem Kosinski (Kosiński en Pologne, né Josek Lewinkopf, 18 juin 1933 Łódź – 3 mai 1991 New York), était un écrivain américain d’origine juive polonaise. Auteur entre autres de L’Oiseau bariolé (The Painted Bird, 1965) et La Présence (Being There, 1971), le court roman dont a été tiré le scénario du film Bienvenue, Mister Chance (Being There, Oscar 1979).

 unknown6.jpeg

Bibliographie
En tant que Joseph Novak
1960 – The Future Is Ours, Comrade
1962 – No Third Path
En tant que Jerzy Kosinski
1965 – The Painted Bird / L’Oiseau bariolé
1968 – Steps / Les Pas
1971 – Being There / La Présence, rééd. Bienvenue Mister Chance
1973 – The Devil Tree / La Sève du diable, rééd. augm. Le Baobab
1975 – Cockpit / Cockpit
1977 – Blind Date / Le Partenaire inconnu
1979 – Passion Play / Le Jeu de la passion
1982 – Pinball / Flipper
1988 – The Hermit of 69th Street / L’Ermite de la 69e Rue
À titre posthume
1992 – Passing By (Selected Essays, 1962-1991)

D’après http://fr.wikipedia.org/wiki/Jerzy_Kosinski

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

40e anniversaire de la mort d’Alexandre Vialatte

Posté par Serge Bénard le 3 mai 2011

Alexandre Vialatte, né le 22 avril 1901 à Magnac-Laval (Haute-Vienne) et mort le 3 mai 1971 à Paris, est un écrivain français.

images4.jpeg

Œuvres
Almanach des quatre saisons, Julliard, 10/1992
L’Auvergne absolue
Battling le ténébreux, ou La Mue périlleuse (1928). Réédition : Gallimard, Coll. L’Imaginaire, 1982. (ISBN 2-07-021362-5)
La Basse Auvergne J. de Gigord, Collection Gens et pays de chez nous, 1936
Badonce et les Créatures (1937). Réédition : Julliard, 2003. (ISBN 2-26-001655-3)
Eloge du homard et autres insectes utiles, Julliard, 11/1991
Le Fidèle Berger (1942). Réédition : Gallimard, Coll. L’Imaginaire, 2000. (ISBN 2-07-075782-X)
Les Fruits du Congo (1951). Réédition : Gallimard, Coll. L’Imaginaire, 1994. (ISBN 2-07-072298-8)
Le Roman des douze (œuvre collective, 1957)
Le Fluide rouge (1983)
La Maison du joueur de flûte (1986)
L’Auberge de Jérusalem (1986)
La Dame du Job (1987)
La Maison de M. Inhaber (1989)
Bananes de Königsberg, Julliard, 1991 (ISBN 2-266-04158-4)
Salomé, Les Belles Lettres, 1992
Camille et les Grands Hommes, Les Belles Lettres, 1994
Les proverbes Bantous, Au Signe de la Licorne, 1998
La Complainte des enfants frivoles », Le Dilettante, 1999
Chroniques des Arts Ménagers, Au Signe de la Licorne, 2001
Chroniques de Flammes et Fumées, Au Signe de la Licorne, 2001
Les Amants de Mata Hari, Le Dilettante, 2005
Fred et Bérénice, Le Rocher, 2007
Lettres à Maricou, Au Signe de la Licorne, 2009
Critique littéraire, Arléa, 2010

Bibliographie
Alexandre Vialatte, éditions de l’Age d’Homme, « Les Dossiers H », 1997 (avec de nombreux textes de Vialatte).

D’après Wikipédia.

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

52e anniversaire de Ben Elton

Posté par Serge Bénard le 3 mai 2011

Benjamin Charles Elton (né le 3 mai 1959 à Londres) est un écrivain, dramaturge, scénariste pour la télévision et le cinéma, humoriste, comédien et réalisateur britannique.

 benelton.jpg

Bibliographie

Romans
Stark (Londres : M. Joseph, 1989 • Londres : Warner Books, 1992)
Non traduit en français

Gridlock (Londres : MacDonald, 1991 • Londres : Warner Books 1991)
Non traduit en français

This other Eden (New York : Pocket Books, 1993 • Londres : Simon and Schuster, 1993)
Non traduit en français

Popcorn (Londres : Simon & Schuster, 1996 • New York : St. Martin’s Press, 1997) – Crime Writer’s Association’s Golden Dagger Award 1996
Popcorn. Trad. de Joseph Antoine
Paris : l’Archipel, 1999, 278 p. (Les Maîtres du suspense). ISBN 2-84187-199-1
Paris : France loisirs, 318 p. (Piment). ISBN 2-7441-3622-0

Blast from the Past (Londres : Bantam Press, 1998 • New York : Delacorte Press, 1999)
Une jolie bombe. Trad. de Philippe Vigneron
Paris : l’Archipel, 2003, 297 p. ISBN 2-84187-503-2

Inconceivable (Londres ; New York : Bantam Press, 1999). Adapté au cinéma par l’auteur sous le titre Maybe Baby
Maybe Baby. Trad. de Philippe Vigneron
Paris : l’Archipel, 2000, 283 p. ISBN 2-84187-269-6

Black-Adder : The Whole Damn Dynasty (New York, N.Y. : Penguin Books, 2000) / Richard Curtis, Rowan Atkinson, et Ben Elton. D’après la série TV
Non traduit en français

Dead Famous (Londres : Bantam Press, 2001)
Devine qui vient mourir ce soir ?. Trad. de Christine Barbaste
Paris : Belfond, 2003, 422 p. (Milles comédies). ISBN 2-7144-3922-5
Paris : Librairie générale française, 2007, 443 p. (Le livre de poche ; 30823). ISBN 978-2-253-11966-1

High Society (Londres ; New York : Bantam Press, 2002) – WH Smith’s People Choice Fiction Award
Nuit grave. Trad. de Christiane et David Ellis
Paris : Belfond, 2006, 411 p. (Littérature étrangère). ISBN 2-7144-4033-9
Paris : Librairie générale française, 2008, 445 p. (Le livre de poche ; 31015). ISBN 978-2-253-11965-4

Past Mortem (Londres : Bantam Press, 2004)
Amitiés mortelles. Trad. Alain Defossé
Paris : Belfond, 2007, 428 p. (Belfond noir). ISBN 978-2-7144-4181-2
Paris : le Grand livre du mois, 2007, 428 p. ISBN 978-2-286-03399-6
Paris : Librairie générale française, 2009, 446 p. (Le livre de poche Thriller ; 31295). ISBN 978-2-253-12501-3

The First Casualty (Londres : Bantam Press, 2005)
Non traduit en français

Chart Throb (2006)
Ze Star. Trad. Aline Azoulay
Paris : Belfond, oct. 2010,

340 p. (Littérature étrangère). ISBN 978-2-7144-4512-4

Blind Faith (Londres : Bantam Press, 2007)
Non traduit en français

Meltdown (5 Novembre 2009)
Non traduit en français à l’heure actuelle

Théâtre
Gasping (1990)
Non traduit en français
Silly Cow (1993)
Adaptation française de Stéphane Paryski (2001, Petit Théâtre du Palais des Beaux-Arts, Bruxelles) Non publiée
Popcorn (1997)
Adaptation française de Attica Guedj et Stephan Meldegg (1998, Théâtre de la Bruyère, Paris)
L’Avant-scène Théâtre n° 1022 (15 janvier 1998) Molière de la meilleure adaptation d’une pièce étrangère

D’après : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ben_Elton

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations, Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. | Commentaires fermés

1234
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar