Accueil Actualité - Événement 1er mai – Remise du Prix Jean Amila-Meckert

1er mai – Remise du Prix Jean Amila-Meckert

Commentaires fermés
0
12

Remise du Prix Jean Amila-Meckert de littérature d’expression populaire et de critique sociale le 1er mai 2011
De Conseil général du Pas-de-Calais, le vendredi 29 avril 2011 à 14h19

(Communiqué) Dimanche 1er mai 2011 : remise du Prix Jean Amila-Meckert de littérature d’expression populaire et de critique sociale 2011

La fin du suspens approche. Le prix Jean Amila-Meckert sera remis dimanche 1er mai 2011, à midi, au réfectoire des moines au musée d’Arras (22 rue Paul Doumer).

Depuis 2005, le Conseil général du Pas-de-Calais et l’association Colères du présent organisent un prix littéraire, dans le cadre du Salon du livre d’expression populaire et de critique sociale du 1er mai à Arras. De plus en plus reconnu, le prix a pour objectif de faire connaître un type de littérature et de valoriser un ouvrage d’expression populaire et de critique sociale remarquable.

Doté de 4000 €, il récompense un livre paru l’année qui précède la remise du prix. Le jury est composé d’écrivains, de professionnels de la culture et de la création artistique, de représentants syndicaux et de représentants de collectivités. Il est présidé cette année par Florence Aubenas qui remettra le prix à son successeur.

Après une première délibération du jury, cinq ouvrages restent en compétition pour le prix 2011 :

- Patrick Bard, Orphelins de sang (Seuil) : un journaliste en herbe mène l’enquête dans une affaire de vol et de commerce d’enfants au Guatemala.

- Antoine Choplin, Cour Nord (Ed. du Rouergue) : des ouvriers mènent une lutte contre la fermeture de leur usine, dans le Nord, au début des années 80.

- Emmanuel Dongala, Photo de groupe au bord du fleuve (Actes Sud) : dans une carrière de pierre en Afrique, des femmes rêvent d’une vie meilleure et décident de se battre pour.

- François Marchand, Plan social (Cherche-Midi) : Emile Delcourt se demande comment il pourrait se débarrasser de son personnel superflu pour sauver son usine d’ancres de marine à Valenciennes.

- Flore Vasseur,Comment j’ai liquidé le siècle (Ed. des Equateurs) : la monnaie dirige la terre et Flore Vasseur décide de mettre de l’ordre dans tout cela. Une satire décapante de l’univers de la finance.

Jean Amila-Meckert
Figure de la classe ouvrière, Jean Amila-Meckert (1910-1995) est auteur de romans noirs, de romans d’expression populaire, de pièces de théâtre, d’essais et d’œuvres de science-fiction. Dès son premier roman, Les Coups, sorti en 1942, son écriture est marquée par la révolte, la critique des rapports sociaux de domination et la défense des opprimés.


 

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Filière L

    Ouverture du site bovarynet.com

    5 janvier 2013 Bonjour aux amateurs de Filière Livre ! Vous pouvez aussi trouver mille cho…
Charger d'autres écrits dans Actualité - Événement
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Espagne : Lancement d’une bibliothèque numérisée de manuscrits Arabes datant de l’Andalousie Musulmane

Des manuscrits en langue arabe, hébraïque et Aljamiado (langue Romane écrite avec des cara…