La légende d’André Laude

Posté par Serge Bénard le 30 avril 2011

Les éditions Levée d’encre viennent de publier La Légende du demi-siècle, un ouvrage d’André Laude, poète insurrectionnel décédé en juin 1995. Une chaude virée dans les mouvements artistiques qui ont agité le monde entre 1920 et 1975.

La légende d'André Laude dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. h-20-2480823-1304101559

Disons deux mots sur les éditions Levée d’encre pour commencer. Elles sont animées par deux écrivains, Thierry Guilabert et François Vignes. Le premier n’est pas un inconnu puisque nous avons présenté ici sa biographie de Jean Meslier, un extraordinaire curé athée et révolutionnaire, publiée par les éditions Libertaires. Le second est notamment l’auteur du livre Les Compagnons du Verre à Soif qui rendait hommage à André Laude, poète anarchiste avec qui il fut ami pendant trente ans. La sortie de La Légende du demi-siècle ne doit donc rien au hasard.

Dans la préface, Il était un foie… André Laude, François Vignes revient sur l’année 1975. André Laude avait alors 39 ans. Il pigeait dans Le Monde, dans Les Nouvelles littéraires… Ce titre entrait dans sa cinquante troisième année et voulait tirer un numéro spécial consacré à un demi-siècle de littérature. Pour une somme modique et une caisse de bière, André Laude fut choisi pour relever le défi. La « légende » serait ainsi née dans l’urgence et la précipitation. « Si j’utilise le conditionnel, c’est qu’André avait souvent tendance à romancer sa vie, précise François Vignes. Et elle était parfois si miséreuse qu’il en avait toujours une de rechange sous la main. » En effet, digne héritier de Blaise Cendrars, André Laude pratiquait le « mentir vrai ». Ne fut-il pas dépucelé par Rosa Luxemburg ? C’est dire…



Lire la suite : http://www.lepost.fr/article/2011/04/29/2480803_la-legende-d-andre-laude.html

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar