Accueil Web, moteurs, sites, blogs, réseaux, etc. Livres à l’appui : Votre ordinateur vaut bien plus que son prix

Livres à l’appui : Votre ordinateur vaut bien plus que son prix

Commentaires fermés
0
12

Les milliers d’heures que nous passons devant notre ordinateur lui donnent une valeur que les économistes peinent à calculer.

Livres à l'appui : Votre ordinateur vaut bien plus que son prix dans Web, moteurs, sites, blogs, réseaux, etc. trad-slate180411_edited

- Power Of One, Ian Sane via Flickr, CC-Licence-by -

L’AUTEUR

Annie Lowreylowrey dans Web, moteurs, sites, blogs, réseaux, etc.glossAnnie Lowrey est journaliste économique à Slate.comSes articles

Imaginez que vous soyez tombé nez à nez ce matin avec un cambrioleur masqué, faisant main basse non pas sur votre argenterie ou vos bijoux, mais sur votre ordinateur portable. Ce criminel atypique vous dit qu’il ne veut pas voler votre ordinateur mais le kidnapper. Il vous le rendra si vous acceptez de négocier avec lui, et de déterminer combien vous seriez prêt à mettre dans un rançon, annuelle, vous octroyant le privilège de garder cette machine chez vous.

Les ordinateurs et leur valeur insoupçonnée

Ce qui pourrait sembler ridicule, mais de nombreux économistes adoreraient faire cette expérience. Car ils suspectent que nos ordinateurs valent, d’une certaine (et étrange) façon, bien plus que ce que nous payons en les achetant. Actuellement, en gros, nous dépensons 550 euros en matériel, et 30 euros en connexion Internet. Si vous achetez un ordinateur tous les quatre ans, cela vous revient environ à 480 euros par an.

Mais nous passons des milliers d’heures par an à nous délasser ou à effectuer des tâches domestiques devant l’écran de nos ordinateurs personnels. Nous comparons les prix de produits à travers le monde entier, nous ignorons les poèmes que Tata Millie nous envoie, nous faisons nos comptes, jouons à des jeux fantastiques et lisons des journaux en hindi. Ces activités doivent valoir à nos yeux bien plus quelques centaines d’euros, vu comme nous dépensons notre argent sur d’autres choses.

Une valeur à chiffrer

Tout d’abord, voyons pourquoi les économistes pensent qu’il est important de répondre à cette question. La valeur d’un ordinateur ne correspond-elle pas précisément à ce que le marché en demande, c’est à dire la somme du prix du PC, du coût de la connexion Internet et de d’électricité? Qui se soucie de la valeur de bénéfices incalculables, de toutes les façons?

La réponse la plus générale est que les économistes s’en soucient parce qu’il semble que nous tirons d’énormes bénéfices incalculables de nos ordinateurs et d’Internet, des bénéfices qui ne relèvent pas des traditionnelles mesures du PIB, des dépenses et des revenus.

Erik Brynjolfsson,  un économiste du MIT ayant passé vingt ans à étudier les effets de la technologie sur les affaires et les statistiques macroéconomiques, explique que cette question de la valeur pourrait nous faire revoir toute la manière dont nous mesurons la production économique, puisque de plus en plus de marchandises, de services et d’expériences se font aujourd’hui dans un monde connecté et numérique et sont de plus en plus difficiles à comptabiliser. Pour reprendre les termes de Tyler Cowen, économiste à l’Université George Mason, et qui vient juste de consacrer une énorme part d’un e-book sur le sujet: «Plus nous modifions l’usage de notre temps, moins nous pouvons nous fier aux statistiques du revenu réel».

Le «surplus du consommateur»

De nombreux économistes ont donc cherché à définir ces «surplus du consommateur» —la jolie formulation universitaire signifiant les «bénéfices que vous obtenez sans avoir à payer pour»— des ordinateurs et d’Internet. (Et une littérature encore plus foisonnante explique quelle est la valeur des ordinateurs pour les entreprises.) Par exemple, Erik Brynjolfsson a mis le doigt sur l’impact des libraires en ligne, comme Amazon. Avec ses co-auteurs, il a remarqué que l’incroyable variété de livres disponible sur Internet, comparée aux boutiques physiques, procure des bénéfices au consommateur.

Lire la suite : http://www.slate.fr/story/37133/internet-ordinateurs-economie-hausse-prix

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Web, moteurs, sites, blogs, réseaux, etc.
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Montréal – Les bibliothèques de quartier relèvent la tête

La bibliothèque Père-Ambroise, dans Centre-Sud, a ouvert en 2009. Trois nouvelles biblioth…