Accueil Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies Les libraires font la fête en renforçant l’union entre le numérique et le papier

Les libraires font la fête en renforçant l’union entre le numérique et le papier

Commentaires fermés
0
8

le 21/04/2011 à 00:00 par Dossier réalisépar Raymond Couraud

 

 

Michel Bisey et ses collègues libraires aimeraient voir davantage la vie en rose.   Photo archives Jean-Paul Domb

Michel Bisey et ses collègues libraires aimeraient voir davantage la vie en rose. Photo archives Jean-Paul Domb

Samedi, les libraires indépendants fêteront le livre, après avoir maîtrisé l’angoisse du numérique, considéré désormais comme une autre manière de gagner des lecteurs.

Sacré San Jordi ! Le saint catalan est devenu le patron des libraires et ce samedi, les indépendants offriront une rose à leurs clients. « C’est l’occasion de nouer un contact que nous n’avons peut-être pas habituellement avec nos clients », se réjouit le libraire mulhousien Michel Bisey, pour qui « la rose est un plaisir supplémentaire » à partager avec un bon livre.

À en croire les chiffres de 2010, il n’y a pas trop urgence à faire brûler des cierges à San Jordi. L’année a été marquée par une baisse de 1, 5 % des ventes en France, où il s’est quand même vendu 464 millions d’exemplaires, selon les calculs de l’Observatoire de l’économie du livre.

Il n’empêche que les libraires, s’ils affichent une certaine sérénité, se posent pas mal de questions quant à leur avenir. Les prochaines rencontres organisées les 15 et 16 mai prochains à Lyon par le Syndicat des libraires se poseront une question cruciale : « Quelle librairie pour demain ? »

L’État a mis en place un label qui regroupe quelque 500 libraires indépendants. Cette initiative faisait suite au plan livre mis en place en 2007 par Christine Albanel. Les indépendants soumis à la concurrence des grandes surfaces, spécialisées ou pas, dans le livre ou à celle d’Internet font flèche de tout bois. Selon l’enquête de l’Observatoire du livre, 18 % des ouvrages sont acquis dans une librairie. La vente par internet ne représente « que » 10 % du marché, où les grandes surfaces trustent un peu plus de 40 % des ventes.

Lire la suite : http://www.lalsace.fr/actualite/2011/04/21/les-libraires-font-la-fete-en-renforcant-l-union-entre-le-numerique-et-le-papier

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Bâtisseurs de livres sur les Cathédrales…

Henri GUERLIN et l’abbé BOURASSE. Bâtisseurs de livres sur les Cathédrales…  Le hasa…